Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vincent
Invité



MessageSujet: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 19 Déc - 20:35

Une ombre était adossé, contre un rocher gris. Ca tête baissé, les yeux dans l'ombre de ses longs cheveux dansant au vent, il ne bougeait pas.
Au dessus de lui, se dressait un arc en ciel. Mais l'homme, aussi puissant qu'il était, n'avait pas la force de lever les yeux pour regarder sa beauté, déclinante avec le jour qui s'en allait à petit pas...
Sa cape rouge sang était en lambeau, il revenait de la guerre...

La guerre ? mais qu'elle guerre ?.... pas la sienne...

Gardant sa parfaite immobilité cadavérique, l'homme surnomé Main de Fer fesait travailler sont cerveau à une vitesse anormal.
Il réfléchissait, pensait et repensait à tous ces calcules, toutes ces hypothese se rélévant bien souvent exacts...
Que s'était-il passer ? rien justement... Il ne s'était rien passer, ce qui devait arriver était arrivé...
C'est ainsi dans tous les romans. Toujours le clan du bien qui gagne...
Vincent le savais car il lisait beaucoup, mais son cerveau était incapable de faire la différence entre le 'bien' et le 'mal' à force d'avoir trop persister dans ses jugements...
Son intelligence d'epsrit l'avait toujours poussés à se croire mailleurs que les autres. Il avait était souvent, et injusement à son gou, chasser de ses foryers. Il avait pu ainsi bénéficier d'éducation aussi différentes que utiles. Il avait appris ainsi a voir les choses sous plousierus angles à la fois, qui lui aurait été impossible sinon...

Mais à présent, tout ces réfléctions le guider ici, allongé, ridiculement inutile.

Il avait fait des choses tres étranges dans sa vie. Un jour, il tendait uen pomme à un enfant mourrant de fin. le lendemain il avait décimé le village. Il avait juste changer de point de vue, pensant que c'était le meilleurs. Voilà ce qui le rend si dangereux ; on croyerait voir des personnes différentes à l'intérieur de lui, pas la même éducation, ni la m^^eme façon d'agir, mais gardant un esprit et un passé en commun.

Mais la, il avait beau se torturer l'esprit, il se voyait plus de chemin. La seul cause en laquel il avait cru était que les souverains était nuisibles. Pourquoi ? les livres peut etre... Il avait cru que cette idéal aurait suffit pour qu'il aile se battre, mais il n'avait fait que bouger des pieces sur un echequier. Dans cette bataille, il était le seul a penser à cela. Lorsqu'il avait accepter le poste de général du mal , il pensait que ça lui ferit passer le temps, avant que les choses sérieuses arrivent... peut etre s'ététait-il trop impliqué dans sa cavalerie ? daillerus, qu'était-il advenu d'elle ?

Son gant en métal se dessera, suvit beintot pas ses épaules.

Oui. Il avait beau réfléchir, dans tous les cas de figure, il serait venu ici, et aurait tout abandonné, disparaissant encore une fois, et cette fois ci, pour heureusement à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 19 Déc - 20:52

Le soleil déclinait, gentiment, comme s'il se préparait déjà à dormir paisiblement alors que leur monde était en guerre totale.
C'était une image si stupide. Le soleil, si fort, si grand, lui, il ne faisait rien pour le aider, eux, communs des mortels. Ils étaient condamnés à s'entre-tuer.
La bataille était terminée. Cette grande bataille du moind, mais la guerre en elle-même ne l'était pas. Et quelque chose lui disait qu'elle ne le serait jamais,
Dix-huit ans qu'elle durait. Des clans, des ennemis, du sang et des morts. C'était devenu un quotidien. Si dramatique pourtant, il existait vraiment.

Elaryan volait légèrement sur le dos de son compagnon, son âme sa moitié. Lui qui la comprennait si bien. Lui, qui la connaissait depuis huit ans.
26 ans, c'est jeune. Surtout si à 8 ans on a déjà goûter à la mort. Et qu'on y répugne. Elle la haïssait, plus que tout !
La guerrière atterit avec sa monture, touchant le sol gracieusement. Le féal était si majestueux comparrés à eux, pauvres humains ...
Et le griffon avait besoin de chasser. Il déposa la femme et frotta doucement son bec contre sa joue, affectif. Ils s'aimaient tant ...
Elaryan déposa un léger baiser sur le bec de son ami et le regarda s'envoler. Elle n'assistait jamais aux séances de chasse. Kylazik le lui interdisait !
Elle n'avait jamais comprit pourquoi, mais après tout, il ne servait à rien de chercher trop loin. Elle n'en avait même pas envie. Kyl' avait ses raisons ...

Maintenant qu'elle était seule, elle allait en profiter pour faire un tour et réfléchir. Ca, elle n'aimait pas trop, mais à vrai dire, elle y était forcée.
Tout ce passait si vite ici. Et tout n'était pas perdu, pas encore du moins, elle l'espèrait.
La guerrière se retourna et faillit mourir d'une attaque cardiaque. Etendu sur le sol, là, sous un immense arc-en-ciel, un homme. Il ne lui rapellait personne.
Mais trop prudente, et trop proche de lui surtout, Elaryan déguéna son épée, prête à se battre pour sa survie. Qui était-il ? Bon ou mauvais ? Elle n'allait pas tarder à le savoir ...

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 19 Déc - 21:10

Même si l'homme avait fait un effort pour la voir , l'entendere ou la sentir arriver, il aurait gardé son immobilité de fer. sa respiration était profonde, comme cherchant à capturer quelques chose, mais en vain. Il avait toujours respirer ainsi. Un peu comme un dormeur, mais lui, étrangement, le fesait naturellement. cette fois ci peut etre plus amplifié que d'habitude.
Etait-il blaser ?
N'allair-il donc rien faire ? plus jamais rien faire ?
une sensation le traversa, étrange. ou peut etre était-se le vent, il ne savait plus, ne voulait plus savoir.
Depuis quand n'avait-il aps était dans cet état là ?
Surement depuis la dernier fois qu'il avait changer de point de vue, changement ainsi sa vision sur le monde. Mais cette fois ci, la despection, sa rage, sa colère sa... tritesse .. ? l'avaient bien trop démoli.

Il ne fit qu'ouvrir ces paupières devenues lourdes, bien trop lourdes.
C'était l'éclat de la lame de l'épée qui l'y avait obligé. malgres son atitude complement passive, personne ne peut lutter contre un réflexe. Ainsi, ces pupilles se dirigèrent vers la source du son, san mouvement de tête. Il ne put seulement distinguer des pieds. de femme certainement, vu qu'il était si joilement dessiné.
Quel impression de pitié il devait dégagé...
Mais aucun sentiment ne se dégager de sa grande carcasse. Il avait bien trop réfléchit pour ressentir quelque chose. de plus il savait que cet arc en ciel interdisait l'acces au ennemis, et le jour n'étai pas encore fini, donc elle ne devait pas en etre un...
Son poing eu un tressaillement infirme. Il s'en voulait, il s'était remit a penser. Il fallait qu'il arrete. Il volait partir dignement, arriver, pour une fois, juste pour une fois, n'avoir rien a penser...
C'était sa, sa liberté...
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 19 Déc - 21:28

Il n'attaquait pas ? Il ne bougeait pas ? Pourquoi ? Un ennemi ça vous démolissait en moins de deux. A moins qu'i ne soit pas ennemi ... Ami ?
Pourtant, elle l'avait vu combattre avec les Kershans ... Etait-il deux personnes à la fois ? Comme son maître, d'après ce que lui avait expliqué Kyl' ...
Elaryan rengea son arme. Oh, ce n'était pas de la pitié, loin de là. Elle voulait juste s'assurer de ne pas devoir s'en encombrer pour rien.
La guerrière regarda de ses yeux émeraudes la forme étendue au sol. Inconsciemment, elle s'en rapprocha. Non ! Elle ne devait pas.
Un goût prononcé pour le danger ? Certainement ... Elle ne se rendait surement pas compte du risque. Au fond, elle était si jeune encore.


"Qui êtes-vous ?"

Sa voix était ferme, sans failles, aspirant confiance et obéissance. Huit ans qu'elle donnait des ordres, elle avait l'habitude d'avoir ce qu'elle désirait.
Mais attention, bien loin d'être enfant gâtée, elle ne l'avait jamais été ... En ce moment, ce qu'elle voulait, c'était une réponse. Elle attendrait.
Aussi longtemps que possible pour avoir sa réponse. Cependant, mieux valait prévenir tout de suite, ennemi, elle ne laisserait pas le choix.


"Je préfère prévenir : Je ne suis pas du genre à avoir pitié. Si vous vous trouvez être un ennemi, couché ou pas, je vous achève !"

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mer 20 Déc - 22:02

L'homme rouvrit ses pupiles, regardant par delà de la vision, voyant au travers de sa main ganté qu'il fisait inexorablement.
Il n'était pas surprit, ni déçu, mais une nouvelle question lui vitn en tête. Si cette jeune fille pensait voir en lui un ennemi, alors elle n'avait qu'a l'achever comme elle avait dit, si poétiquement.
Quand elle parla de pitié, il referma ses yeux. Seul les rois, on de la pitié. Et celle si est vu comme de la miséricorde. Mot bien trop élogieux pour une personne qui ne pense que par sa bourse et sa panse...
De toute façon, peut importe. A en juger par sa voix, elle semblait décidé. Tres bien. Cela l'aurait mis plus de temps que prévu, mais elle finirait bien par le faire disparaitre... Surtout si il restait coit, ne trouvant rien a dire, en vérité.

Qui il était ?
Mais que dire, que répondre.
Qu'es que ca veut dire, ça, 'qui etes vous ? ' A quoi s'attendait-elle ?
Un surnom ? ou même le nom ? Le grade ? les parents ou bien la ligné ? Peut etre même son caractére et sa nature, ou bien son passé...

Oui. l'homme a la cape rouge n'avait rien a répondre.
Par contre, il se rendait bien onte que ses pensées avaient changées de dierction, il eut un tressaillement a cette idée. S'il changeait de sujet - avec ces pensées - alor peut etre se releverait-il. Mais il en avait avais envi.
peut etre pire, il le redoutait surement...
Il eut un petit sourire sarcastique pour lui même.
Il était vraiment rien . Voilà se qu'il était
.
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Ven 22 Déc - 15:15

Et puis d'abord, pourquoi ne répondait-il pas ?
Il avait perdu sa langue ou quoi ?!
En tout cas, il ne dégna pas lui donner réponse.
El' ne se déffit pas de son arme, prête à se déffendre.
Après tout, on n'était jamais trop prudent.


"Je ne suis pas assez bien pour que vous me répondiez ?!"

Elle allait répliquer, n'importe quoi, mais non.
Intinctivement, elle lacha sa lamme, celle-ci tomba au sol.
Malheur, malheur et Malheur, il fallait que ça arrive maintenant.
Après tant de temps, si longtemps. Enfin, seulement quelques mois ...
Mais ce fut quelques courts mois de répis, elle avait put se réposer.
Ayant presque oublié ce détail à priori infime, mais tout de même.

Elaryan courba le dos d'une manière bizarre, grimaçant.
La douleur tordait ses traits. Au tour d'elle, plus rien n'éxistait.
Elle restait là, à genoux, au sol, souffrant, seule.
Rien ne pouvait faire cesser cette douleur et bientôt,
elle fut telle que la Guerrière se recroquevilla désespérément sur elle-même.
Elle laissa échapper un petit gémissement de douleur et ferma les yeux.
Elle se crispa entièrement, essayant d'ignorer cette vive douleur.
Mais rien n'y fit, elle eut bientôt l'impression que son dos implosait.
Car oui, la douleur était intérieure. Sa cicatrice dorsale lui brîlait,
sans se rouvrit cependant. La crise allait certainement bientôt se terminer ...
Mais pour le moment, elle se convulsait au sol, ignorant le reste du monde, tout contact coupé ...

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Ven 22 Déc - 23:14

L'homme ne prit pas garde a sa reponse seche. Cependant, lorsque la lame tomba, ce esprit se remit a marcher brusquement, comme si on voit de lui ouvrire une porte eclaire de l'interieur. Il avai les yeux grand ouvert, un peu comme ceux d'un mort, a la differences qu'ils pivoterent pour voir la femme se torde en deux, comme si Elle venait de se faire ouvrir le dos... Et dailleur, Main de Fer cru voir une lueur au travers de son vetement.
Vincent avait beau savoir beaucop de chose, il ignorait bien se qu'il se passer chez cette femme, qui meme prise de spasmes, etaient d'une grande beaute. C'est simple. Meme allonger et recroqueviler par terre, elle avait la prestence d'une princesse.
Cette pensee remonta une des comissure des levres de l'homme, trouvant la situation bien irronique. Les plus grands ne sont pas inuniser contre ce genre de chose.
Il trouva dans cette reflexion la force de defair sa cape rouge de son coup et de poser sur le coprs de la jeune fille... Il ne se leva pas, mais sa tete etait a present fixe sur elle, pose contre la pierre froide du cailloux. Ses longs cheveux partaient en meches rebelles, a peine disiplines pas un bandeau dela meme couleur que les reste des vetements, son visage etait alonge et sans defaut, mis a part ces yeux, peut etre un peu rouge... ou noir.

Il attendit quelques secondes, et dit d'une voix bien lasse, tenebreuse et pourtant toujours charismatique, imitant la replique anterieur de la femme.
"La chaleur de mon manteau n'etait-elle pas assez bien pour que vous vous reposiez ? "
Il referma ces paupieres doucement. Il ne savait si elle l'avait entendu, prise dans sa douleur, mais il avaiteu tres envi de dire cela. Pourtant il se trouvait tres suptide. Il ne savait dire pourquoi, mais il avait l'air d'etre aussi bete qu'un vieux train ayant deraille, on ne sait pourquoi, alors que sa route etait deja toute tracee...
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Sam 23 Déc - 14:14

Oh oui, elle entendit la réplique de l'homme tout aussi cinglante que la sienne.
C'était lâche, voila ce qu'elle pensait. S'en prendre à quelqu'un dans de
si mauvaises postures n'était de loin pas un geste digne d'un quelconque respect.
Mais que pouvait-elle dire, ou faire ? Elle ne parvenait même pas à bouger d'elle-même.


"Kylazik ..." appela-t-elle d'une voix éteinte.

Non loin, une forme descendit du ciel, gracieux malgré la douleur qu'il éprouvait lui aussi.
Un griffon, majestueux atterrit prêt de sa compagne, poussant un cri suraigu et involontaire.
Il fusilla l'homme du regard avant de se concentrer sur la Princesse. Il lui fallait de l'eau.
Mais aucune source n'était à proximité du lieu, malheureusement. Et tout ce
que le griffon pouvait encore faire c'était transmettre un peu de force à la demoiselle.
Pour ça, il fit valser la cape de l'homme, la lui renvoyant brusquement. Puis, il se coucha près de la guerrière.
Elle eut tôt fait de se blottir contre lui, la respiration saccadée, le dos brûlant.
Et quand elle fut enfin dans la capacité de bouger de nouveau, elle s'adressa
au griffon, verbalement, oubliant le contact mental.


"Trouve de l'eau, Kyl'. Apaise ta douleur, s'il te plaît, pour que la mienne ne soit plus aussi fulgurante."

Le féal acquiesça et, après un coup de bec affectif, il s'envola tant bien que mal.
Alors qu'Elaryan restait assise, les yeux clos, essayant à grande peine de régler sa respiration

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Sam 23 Déc - 20:44

Vincent eu sa main qui se mouva a grande viesse pour ratrpper sa cape, et abaissa sa main avec une lenteur paradoxale. Il avai ses yeux fixé sur ce 'couple', regardant tour a tour la jeune fille et le griffon, qui se trouvait etre un féal.
Le regard que se dernier lui lança ne lui échapa pas, et Main de Fer fut véxé qu'il ne fasse pas plus attention a lui que cela.
Il aurait quand même put le trouver enfin ! Il n'attendait que ça bon sang ! rolala, tous des incapables ici bas...
Continuant de regarder la situation, il murmura.
"Grande doit etre la puissance, et la volonté de ce Kyl', pour avec cette douleur tordante, il puisse parvenir à voler. Et a voler si dignement... Tupeux etre fiere, petite princesse."
C'était le surmon qu'il venait de lui trouver. les prénoms n'été pas son fort, il ne s'embrouiller jamais l'esprit avec ce genre de chose. Le griffon étant parti chercher de l'eau, Viencent se retrouva de nouveau seul avec la jeune fille.
Plus fort que lui, son envis de parler le reprit.
"Mais c'est un peu dangereux, que de te laisser ici, seule, avec un inconnu, vraiment pas tres net...."
Il pinca les levres, mais sourit presque.
"Ou alors, cela veut dire que l'un comme l'autre, vous etes forts."
Il reposa sa tete contre le rocher, content de cette idée. tant mieux pour le féal, et pour la petite pincesse. Et aussi pour vincent. Quand elle pourrait se lever, elle pourrait aussi l'achever.
L'achever ? quel mot étrange, Vincent n'était même pas blesser !!
Physiquement, il ne souffrait nul part.
La situation devenanit a ces yeux de plus en plus étrange. De plus, le contact que les gens on avec leur féal était quelque chose qu'il n'avais jamais comprit, pour son malheur.
Presque sur un ton d'apitoyement, non, un ton d'escuse, il sussura.
"Je suis desolé. ma spécialité a moi, c'est le feu."
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Sam 23 Déc - 21:32

Oh Elaryan aurait put l'arrêter, le faire taire.
Mais non, finalement, elle l'écouta. Qu'avait-elle de mieux à faire ?
Eh bien, c'était décidément un personnage bien étrange que cet homme.
Il parut même s'adoucir en lui parlant, cette fois.
Ou n'était-ce qu'une impression ? Non, certainement pas ...

Elaryan faillit s'étouffer en entendant le surnom qu'il lui avait trouvé.
Non pas qu'elle ne l'aimait pas. Mais comment savait-il ?
Ce fut d'ailleurs la question qu'elle lui posa, une fois ses esprits retrouvés.


"Comment connaissez-vous mon rang ?!"

Son ton paraissait fatigué, presque éteint. Après tout, c'est ce qu'elle était.
Elle sentit la douleur de son dos s'apaiser alors qu'elle allait répondre.
Kylazik avait donc trouvé de l'eau. Enfin ...
Son visage parut redevenir calme et paisible. Extérieurement en tout cas.
Elaryan répondit tout de même, après avoir contenu son soulagement :


"Et j'en suis fière. Croyez-le bien. Kyl' ressent la même douleur que la mienne et il prend des risques en volant. Mais jamais personne ne réussira à lui faire ravaler sa dignité."

Elle eut un sourit, éloigné. Elle souriait pour ses propres mots.
Dangereux de la laisser seule, lui dit-il. Un autre sourire vint
éclairer son visage, malgré la douleur qui restait tout de même. Elle articula :


"Je suis capable de me défendre, même blessée. Ne t'en fais donc pas pour moi. Quant à cet inconnu ... Il ne me ferra rien, j'en suis persuadée."

L'un comme l'autre, ils sont forts ?
Peut-être ... Qui sait. Elaryan elle-même ne connaissait pas sa force.
Mais finalement, elle ne tenait peut-être pas à la connaître vraiment ...
Et puis, les paroles de l'homme la firent tressaillir. Elle le regarda, vidée.
Le feu ? Une Arcane des Kershans, des ennemis. Le feu ...


"Ce n'est tout de même pas parce que tu nous aurais aidé que tu dis ça ... Si ?"

Elle était ironique, mais pas méchante, la preuve, elle le regarda en souriant.

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 26 Déc - 10:04

( Evil or Very Mad graaa ca fait 2 fois que je tappe un mess et qu'il s'afface, alors je reviendrais l'écrire tout a leur, j'en ai trop marre sinon je vais casser le pc de mon papy ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 26 Déc - 14:22

[Grrr, c'est chiant, ça ! T'inquiète je comprends ^^ ]

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 26 Déc - 17:43

(pour la peine, j’ai écrit sur word, na ^^ hey ! comment ca je devrait le faire tout le temps ???^^)

L’homme déposa sa cape rouge à son côté, gardant sa main serrer sur elle. La jeune femme avait ainsi trouvé la force de l’écouter, même tordu par la douleur, et celle de lui répondre… D’ailleurs, une réponse presque surprenant. Main de fer n’avait pas pensé à son rang a proprement parler, bien qu’il ne lui avait suffit que d’ouvrir les yeux pour le remarquer. Pour lui, s’était sa stature, sa présence, sa volonté, et son regard, qui l’avait pousé à l’appeler ainsi. Dorénavant, elle était sa petite princesse, qu’elle le veuille ou non. Il aurait jamais ne pas sujet les gens sur leur statue, mais tous ce qui touché à la souveraineté éveiller en lui une haine malsaine.
Mais là, en ce moment précis, la princesse, avait, comme par ironie du sort, refuser de l’achever… Mais rien n’était encore jouer. On a toute la vie pour mourir.
Devinant qu’elle était plus interloquée qu’autre chose, il répondit à demi voix, la tête penché sur la pierre froide dans sa nuque.

« Mais il vous va si bien… » sans préciser s’il parlait du surnom ou de son rang…

Il garda les yeux ouverts, pour voir ce phénomène de ‘guérison’ qui opéré sur petite princesse, et sur son féal sans aucun doute. Ainsi, les plusieurs êtres pouvaient partager une douleur en commun… Alors peut être il y avait-il bien d’autres possibilités….
Ce lien… Vincent le trouvait de plus en plus présent dans sa vie. Surement une divité qui s’amusait à le voir plancher sur un sujet que main de Fer ne pouvait pas comprendre… Personne ne lui avait appris la chose la plus rudimentaire dans se monde… Il ne connaissait pas la raison pour laquelle une mère s’attache a son enfant, ni tous les autres liens que pouvait avoir 2 êtres sur terre, alors comment comprendre la relation si complexe d’un homme et de son féal ?....

Alors que ses muscles des épaules se relachèrent, Vincent n’avait pas besoin d’écouter la jeune femme, regarder ses lèvres bouger suffisait amplement pour comprendre qu’elle vantait les mérites de son griffon, et/ou d’elle-même. Cependant, il fut presque surpris de sa déduction (l’inconnu ne lui ferait rien ).
Comment aurait-il du prendre ceci ? insulte ? ou bien confiance ?
Peu lui importait, mais cela parvint presque à le faire sourire : elle avait bien raison, qu’elle qu’en soit la raison.

Le sarcasme ironique de petite princesse lui redressa la tête, tendant les muscles de son coup, se décollant un peu de la pierre glacée. La plupart du temps, ce genre de phrase sert à se protéger. Qu’elle quelque chose, ou de quelqu’un. Mais petite princesse avait besoin de se protéger de quoi ? De Vincent ? Non elle venait de lui dire elle-même. Peut être d’un ennemi invisible à l’homme, comme la douleur de la femme…et pas seulement celle à l’instant.

« Je te l’ai dit. Quelque fut ma vie, je me serais retrouver avec du feu bout des doigts. Et ainsi, je ne puis pas te venir en aide… Sauf bien sur si tu grelottes, mais je sais qu’il y en a un mieux placer que moi pour te réchauffer…. »
En faisant allusion au féal. Oh…. Peut etre que Vincent venait d’avoir un semblant de réponse au lien qu’il connaissait si peu…. Un féal viendra te réchauffer s’il a froid… Son cerveau imprima l’information s’en avoir besoin d’y être solicité.

Elle le regardait à présent, en souriant. Mais qu’attendait-elle ? pourquoi s’était-elle arrêter devant lui ?
Question stupide, Vincent le savait.
On a toujours eu peur de l’inconnu, car se qui n’est pas connu est imprévisible, c’est pourquoi il est si dangereux. C’est aussi la raison qui a pousser Vincent depuis son plus jeune âge à raisonner et à apprendre, tel un âne borné.
C’était cette peur, d’apres Vincent, qui avait pousser la belle femme à s’arreter, lui tendant à la gorge son épée.

« Petite princesse… »
Il affichait un demi-sourire, calme, mélangeant bien d’autres sentiments pronfonds.
« …Mon corps n’est qu’une carapace, mais pas comme les autres. Elle est pourvue de plus qu’une seule envi depuis que je l’y habite… c’est que je la quitte. Je suis bien trop lourd à porter, et elle a beaucoup souffert, même inutilement… Mais elle est bien trop gentille, et peut être pas assez courageuse pour extirer le mal qui l’habite… Petite princesse, de ta lame, ou de tes propres mains, libère la qu’elle puisse retrouver la paix qu’elle a tant cherché… »

Sa tête se reposa, et cette fois ci, c’était un vrai sourire qu’il affichait, petit certes, mais réelle, venant poétique de demander sa mise à mort, dans les plus bref délais.
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 26 Déc - 21:50

Il lui allait si bien ? Mais quoi donc ? Ca ne restait qu'un mot.
Mais un mot qui lui fit légèrement froncer les sourcils.
Pourquoi ? Parce qu'Elaryan ne comprenait pas et elle avait
horreur de ça. De ne pas comprendre. Après tout, il y avait
bien des choses incompréhensibles et mieux valait ne pas
tenter de comprendre, ne pas chercher, et laisser ça à la nature.
Mais, voyez-vous, Elaryan est têtue. Et une chose qu'elle hait
par dessus tout, c'est ne pas comprendre. Et pourtant, il y eut
dans de chose qu'elle ne comprit pas ...

Elle ne posa pas la question, cependant, jugeant ceci inutile.
Et puis il laissa passer quelques temps, le temps d'une réplique
de sa part et il parla de nouveau.
Comment expliquer cet apaisement soudain ? Etait-ce l'eau ?
Ou les mots ? Ou une simple présence, loin mais assez près pour
lui éviter de trop souffrir ? Elle ne savait pas ... Tant de questions
mais où sont donc les réponses qui devraient afflué, elles aussi ?
Nul part. Elles n'existent pas, apparemment. Et comme beaucoup
d'autre chose, mieux valait ne pas essayer de chercher.
Ainsi, elle ne chercha pas, écoutant juste les mots de l'homme.


"A vrai dire, je n'en sais rien. Je n'ai jamais vraiment eut froid. Il faut dire que, de ce côté là, j'ai eut de la chance."

Un léger sourire furtif vint éclairer son doux visage.
Mais bientôt, ce dernier s'effaça pour laisser place à la perplexité.
Car non, elle ne comprenait pas. Ne comprenait-elle vraiment pas,
cependant ? Ou ne voulait-elle pas comprendre, tout simplement ?
C'était si compliqué, et encore une fois, elle n'eut pas le courage
de se persuader de continuer les 'recherches'.

Elaryan pâlit. Certainement parce qu'elle avait tout comprit à
travers la poésie de l'homme à la cape rouge. Mais... pourquoi ?
Elle resta là, assise parterre, les yeux ouverts, fixés sur cet
homme qui lui demandait de lui offrir la mort ... Offrir ?
Mais peut-on associer 'mort' à 'cadeau' ? Certainement pas !
Et si on le pouvait, eh bien, elle refuserait. Mais quelque chose se
tramait toujours ... Pourquoi ? Cette perpétuelle question ne cessa de
la tracasser. Sans savoir pourquoi, elle se leva et alla s'asseoir près
de l'homme à la cape rouge. Elle posa son regard doux sur lui, les yeux
encore fermés. Elle ne souriait pas. Et d'une voix presque éteinte,
elle lui dit :


"Ne comptes pas sur moi. C'est hors de question. Je ne mettrais pas fin a ta vie, n'y compte pas ! Le mal peut être extirpé autrement. S'il faut, je l'aiderais dans sa tâche, du mieux que je peux, pour que la charge soit moins lourde à porter."

Soudain, elle parut pensive. Elle posa son regard sur le vide et ses
yeux émeraudes s'embuèrent sans même qu'ils ne demande son avis
à leur propriétaire. Une seule et unique larme coula pour le moment sur
la joue veloutée. Comme alibi, elle expliqua :


"Tant de fois j'ai ôté la vie. Tant de cœur ma lame à transpercer. Mais elle transperce juste. Elle transperce des monstres. Eux, ils ne vivent que dans le désir de nous réduire à néant. Mais j'ai trop tué et j'ai besoin de répit ... ... Ne me demande pas de faire ce pourquoi je m'en veux aujourd'hui."

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mar 26 Déc - 22:50

Vincent laissa sa tête a nouveau glisser contre la rocher lorsque la jeune femme vint s’assoir auprès de lui. Il avait compris par cet acte qu’elle venait de lui fournir sa réponse négative. C’est la encore, qu’il prit conscience des différents point de vue dans ce monde, rendant les choses soient bonnes, soient mauvaises. Mais qui est le juge ? mais qui est le maître ? y en a-t-il seulement un ?

Alors que l’homme n’en peut plus de vivre, la femme lui refuse la mort…
Alors que la femme s’en veut d’avoir ôté la vie, l’homme lui demande de commettre à nouveau ce sacrifice.

Tout est question de point de vue, et il est impossible d’adopter le meilleurs ne connaissant pas a qui appartient ce ‘meilleurs’.
Il essaya de formuler une excuse, mais il ne sut le faire. Devait-il s’excuser de voir en finir ? ou de l’avoir impliquer la dedans ? ou bien d’être si égoïste qu’il veuille mourir devant ses yeux ? Il pourrait même lui en vouloir, de ne pas accéder à sa requête.
Il eut un sourire sans sentiment et tourna sa tête pour la regarder.
Maintenant, il se rendait comte que personne ne l’avais aucun approché, ne serait dans un combat. C’était étrange, incompréhensible, mais pas terrifiant…
Comment était ce possible ? Quelque chose d’inconnu, comme la présence de la jeune femme si près de lui, aurait du l’apeurer…

Il interrompit sa réflexion égoïste pour voir dans laquelle s’était plongée petite princesse. Sa larme trahissait un sentiment de culpabilité s’il la mettait en relation avec ces paroles, et Vincent se trouva bien bête de l’avoir poussé à pleurer.
Cela aussi, était étrange. Pourquoi son regard ne pouvait plus se détacher d’elle, comme si le faite d’être là pouvait….
Il eut un tressaillement et leva avec lenteur sa main gantée pour la coller contre son front. Il devait être victime de quelque sortilège, comment pouvait-il perdre ainsi le contrôle de sa raison ?...
Il eut un clignement des yeux. Si petite princesse songeait, alors elle n’était peut être pas si différente… ou non, c’était pas cela à quoi voulait en venir le garçon. Peut-être que lui il n’était pas si différent…

Un doux vent un peu trop chaud se leva entrainant avec lui chevelure et poussière. Il semblerait qu’il soit tout comme elle victime d’un tourment les plus craint, un tourment que l’homme est le seul à posséder, et s’en voir le mal qu’il lui fait, le garde jalousement contre sa poitrine affaiblie. Mais alors pourquoi la femme pleurait, et vivait, alors que l’homme ne voulait plus que disparaitre…. Parce qu’elle est plus forte ?...
L’homme à côté de la femme, n’est qu’un paysan devant la princesse.


« La princesse loin de chez elle de son propre gré reste toujours diplomate et ne montre ses peines qu’aux arbres endormis, car personne n’a mériter de la voir ainsi. Cependant… »


« … Cependant que mérite à présent le mendiant, qui l’a surprise dans son surplus de sentiment, voyant une larme si belle perler de son visage tout aussi charmant, ne trouvant qu’a la regarder, n’ayant pas le courage de tendre sa main ver sa joue, pour l’essuyer. Qu’on lui crève les yeux à ce moment même, il n’attend que ca, non pas pour ne plus la voir, mais pour partir avec cette image comme dernière vision de lumière. Il ne la comprend pas, et ne peux chercher car sa vue est embrouillée, mais il n’en a que faire, il a vu. Et la mort sera amplement suffisante à ses réflexions. »


La chance est une statistique imprévisible qui n'accède au requête qu'aux plus forts... Ou qu'a ce qui le mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mer 27 Déc - 14:31

[Arrrg !! Chacun son tour, chui entrain de m'exciter comme une malade mentale parce que mon texte s'est effacé xD Je crois que je ferrais bien de taper sur Word, moi aussi Razz
Je réponds plus tard, t'inquiètes pas, quand je serrais calme xD]

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Mer 27 Déc - 16:17

( Razz je pense que c'est parce que on doit tapper sur une mauvaise touche à un moment et sa met la page précédente Sad lolll ^^ bonne chance Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Jeu 28 Déc - 13:46

« La princesse loin de chez elle de son propre gré reste toujours diplomate et ne montre ses peines qu’aux arbres endormis, car personne n’a mériter de la voir ainsi. Cependant… »


« … Cependant que mérite à présent le mendiant, qui l’a surprise dans son surplus de sentiment, voyant une larme si belle perler de son visage tout aussi charmant, ne trouvant qu’a la regarder, n’ayant pas le courage de tendre sa main ver sa joue, pour l’essuyer. Qu’on lui crève les yeux à ce moment même, il n’attend que ca, non pas pour ne plus la voir, mais pour partir avec cette image comme dernière vision de lumière. Il ne la comprend pas, et ne peux chercher car sa vue est embrouillée, mais il n’en a que faire, il a vu. Et la mort sera amplement suffisante à ses réflexions. »


Comment pouvait-il parler ainsi ? Comment des mots, seulement
des mots pouvaient avoir un tel effet ? Comment se faisait-il
que prise de compassion, elle n'aurait pas chercher plus loin et aurait
accepter ce qu'il demandait, à savoir, la lame. Comment se faisait-il
que jamais elle ne voudrait ré-entendre ses mots, jamais ?
Et pourquoi y avait-il trop de questions et jamais assez de réponses ?

Pourquoi, pourquoi, comment, pourquoi ? Toujours la même
concistence. Et toujours cette même douleur, à priori innexpliquable.
Elaryan ferma les yeux, il ne lui restait que ça à faire.
Que dire ? Se taire valait-il peut-être mieux ? De tout façon, elle ne
savait si elle était encore capable d'articuler une phrase plus ou moins
concrète. La princesse rouvrit les yeux, elle les posa doucement
sur le féal qui venait d'arriver, qui se posa près d'elle.

Kyalzik posa sa tête sur la cuisse de la demoiselle, posant une
question muette. El' la comprit à peine eut-elle poser ses yeux
émeraudes sur son meilleur ami, son âme, sa moitié. Elle lui sourit.
Et ses yeux répondirent. Ils lui demandaient de ne pas s'inquiéter,
précisant certainement que tout allait bien, que rien ne s'était passé.
El' n'oublierait jamais ces mots qu'avait prononcé l'homme. Mais elle
ne les ressortira pas non plus à tout bout de champs, et elle ne
répondrait pas. Pas à cette phrase en tout cas. C'était on ne peut
plus impressionant que de savoir le pouvoir des mots. Des mots qui
peuvent émouvoir, faire apparaître une haine, calmer ou simplement
laisser perplexe et bien plus encore. Et c'était certainement le cas pour
elle en ce moment même.

A sa réponse silencieuse, Kyl' sourit. Ses yeux sourirent du moins.
Elaryan se contenta de poser son regard dans le vide, et de sourire.
Pourquoi cette réaction alors qu'elle venait de pleurer, me demanderez-vous ?
Elle-même n'en avait pas la moindre idée ... Ne cherche pas plus loin
Elaryan. Contente-toi de se que tu possèdes déjà et ne cherche pas plus loin.
Voila ce que lui répétait la voix intérieur communément appelé
'conscience'.

Et elle obéit. Mais elle garda le sourire. Vision magique. Traumatisante pour
ceux qui sont inccapables d'aimer, d'apprécier, qui ne veulent que tuer.
Vision magnifique pour les autres. Une princesse, elle était. Et
sa dignité elle gardait. Même avec des mots touchants, même avec des
larmes précédemment visibles. Elle souriait.

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Jeu 28 Déc - 14:49

Le garçon, n’attendant pas de réponse, clos ses yeux. Seule ses oreilles sentirent la présence du griffon, tout près de lui. Cette présence, qu’il n’arrivait, et surement n’arriverais jamais à expliquer. Ce dernier devait vraisemblablement dialoguer avec petite princesse, car son aura était des plus douces… peut-être essayé-il de la consoler… de la raisonner…
Vincent n’avait jamais été capable de tel prouesse, et ne s’y était jamais frotter. Pourquoi ? Peut-être la peur d’échouer…
Oui, l’homme recèle quelques peurs, comme celle là, qu’il est incapable de nommer, si de comprendre. En vérité, c’est parce qu’il ne les connait pas.

Mais, là, allongé auprès de petite princesse et de son féal, ne lui faisait pas peur, comme l’inconnu aurait du faire peur.
Il aurait beau chercher, jamais il n’aurait trouvé la réponse et c’est pour cela qu’il avait clos ces yeux, peut être en signe de résignation. Plus rien à perdre peut-être…non, sinon, s’aurait était trop facile.

Ces à cette instant qu’il prit conscience qu’il n’était pas seul. Non pas il se disait que toute sa vie, il l’avait été, mais qu’en ce moment même, il n’était pas seul. Et que petit princesse avait écouté ces mots, et quelque chose s’était installer, par delà d’un simple dialogue…
Vincent essaya de recherché cette nouvelle chose, qui semblait avoir poussé en lui. Cette chose qui ressemblait à celle qui ne comprenais pas et il sembla manquer d’air, mais en même temps être ventilé.

Il ne put résister encore, et ces paupières se rouvrirent sur la vision de petit princesse souriante. Ce n’était pas un sourire faux, mais un sourire digne. Sa gorge se serra. Sensation étrange. Il lui semblait que… il aussi, aurait voulu pouvoir étendre ses lèvres ainsi, pour montrer autre chose qu’un visage dédaigneux et haineux.

Mais pourquoi ? Qu’es que ça lui aurait apporté ? Rien surement, rien…

Mais il en avait envi, comme un nouveau but. Encore cette sensation, si différente, et incompréhensible. Avoir envi de quelque chose… Voilà ce qu’il venait de découvrir… c’était quelque chose de tout petit, mais qui vous tien à cœur…

A cœur ? Mais Vincent aurait-il un cœur ? ?

Cette question, résonnante dans son esprit, lui tira un petit sourire, si frêle et si petit face à celui de petite princesse. Mais peu lui importait, comme le mendiant, Vincent aurait pu l’abandonné ici, avec une chaleur lui prenant le corps, ou peut être es-ce son arcane de feu…

Et doucement, ces paupières se refermèrent, pour de bon cette fois ci, l’entrainant dans un sommeil lourd et profond, sans rêve mais sans cauchemar, le premier vrai sommeil qu’il n’eut jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Elaryan
Princesse de Cala - Admin
avatar

Nombre de messages : 1082
Age : 25
Race : Humaine (... ou pas ?)
Armes : Approchez et vous le saurez bien assez tôt
Compagnon ( Compagne ) : Ouvrez les yeux et vous comprendrez par vous même que nul n'est digne de mériter son coeur
Date d'inscription : 08/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Vous êtes sûrs de savoir de qui il est question ? On parle d'Elaryan, là xD
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Ven 29 Déc - 7:51

Pendant que lui dormait, s'éloignant pas à pas de la
réalité, elle, elle resta éveillée, collée à ce monde, son monde.
El' ne fit que réfléchir. Mais à quoi ? Et pourquoi ?
Elle voulait des réponses aux questions qui n'en avaient pas.
Des explications aux phrases sans sens. Des points de
vue quand il n'y avait rien à voir. Alors pourquoi chercher,
percevérer quand on sait déjà qu'au fond, tout est mort ?
Encore une des questions qu'elle se posait, encore une qui
n'avait pas de sens et dont elle ne trouverait probablement
jamais la réponse ... Ne cherches plus Elaryan, contente-toi de
ce que tu as. C'est déjà bien assez. Cette phrase que sa tête lui
répétait à longueur de journée, de temps, et cette phrase aussi
qu'elle reniait immédiatement.

La Princesse posa ses yeux sur l'homme. Elle sourit.
Parce qu'elle sentait qu'elle avait fait une 'bonne action', si
l'on pouvait dire. Peut-être même qu'elle lui avait redonné
espoir et goût de vivre. Au fond, qu'en savait elle. Au fond,
elle n'était rien. Et pourtant, elle était prête à parier que quelque
chose en lui avait changer. Inccapable de dire quoi. Elle voulait
juste pouvoir elle aussi reprendre espoir. Et elle y était parvenue.
Grâce à lui. Cet homme dont elle ignorait tout, qu'elle avait vu pour
la première fois. En ayant la faible impression d'avoir réussit à
le changer, ne serait-ce qu'un tout petit peu, elle parvint à
se convaincre de retrouver l'espoir. Grâce à lui ...

Quand l'homme se réveillera, la Princesse ne serait plus
à ses côtés ...

El' le regarda une dernière fois. Elle prit un bâton, fin, mais résistant
et grava sur la terre ses quelques mots. "Ne m'oublie pas ..."
Parviendrait-il a l'oublier ? Elle, y parviendrait-elle ?
Elaryan enfourcha le griffon pour disparaître dans le ciel.
Pour disparaître de la vie de cet étranger, cet inconnu.
Mais pour renaître, plus forte, plus fière à la vue de tous, de son
peuple. Grâce à lui ...

_________________
    ♦ Parce que la vie n'est peut-être pas si abominable...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vincent
Invité



MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   Ven 29 Déc - 20:57

L’homme malgré son lourd sommeil, sentit tout de même la présence si chaude si réconfortante qui s’en allait… Réconfortante ? Es-ce cela , le mot approprié ? Es qu’il fallait se sentir réconforté pour vivre ?
Mais, non impossible… C’était trop facile… et trop dur à la fois…
Il ne se posa donc pas l’eternel question ‘ pourquoi’, trop entrainer dans son sommeil, et seule la rosé sur ces joues le fit tiré de son sommeil récupérateur.

Là, contre le rocher, qui n’était pas aussi froid qu’il avait pensé toute la veille, il était décidément seul. Elle n’était plus là, mais petite princesse n’était pas parti s’en dire au revoir… car il eut tôt ait de voir l’écriture, qui parvint à lui arraché un sourire.

Assis, dans le silence…
Dans le silence ? mais non… Il ne régnait plus se silence, si lourd, qui l’avait accompagné toute sa vie.
Non.
Il le sentait.
Il l’entendait…
Son cœur battre.

C’était lourd à porter, un cœur, mais cela vous rend si léger…
Posant sa main ganté sur les muscles de sa poitrine il prit le temps de le sentir battre. Un rythme très lent. Il cogné. Et toujours il revenait. On pouvait comté sur lui, qui vous accompagne toujours, qui vous suit, où que vous alliez, quelques soit vos choix, même si ce ne sont pas les bons…

Ainsi, on avait le droit à l’erreur ? …

La dernière pensé qu’eux Vincent fut pour petite princesse, espérant de tout son cœur, qu’elle avait retrouver la foi qui lui manquer hier, qui l’avait poussé à s’assoir auprès de lui, ou peut être celle qui l’avait poussé justement à le faire…

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
can you feel the love tonight [ L'Arc-En-Ciel ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lys & Lloyd ? Feel the love
» Hunter -> We can't fall any further, If we can't feel ordinary love
» I'd love to hold you close, tonight and always. w/ Anwar.
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Zha'Linth-
Sauter vers: