Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Enfin de la civilisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 7 Oct - 13:20

(dsl c'est très court)

Nelmar sentit la présence du félin descendre en leurs directions. Celui-ci semblait connaître de féal noir. etais-ce une bonne chose. De toute façon, soient il se ressemble en caractère, soit ils sont complètements différents. La deuxième solution semble le plus approprié. L'hybride se leva lentement et étira ses grandes ailes draconniques. Il allait s'approcher lorsqu'il entendit un sifflement, inaudible exepté pour lui. Il leva le nez au ciel, battit des ailes et bondit vers les nuages, se déployant au trvaers du ciel.

*Tueur, Wo xu zou, ni shuodào zàijiàn *
*shì *
-----------
Kinslayer entendit les mots que lui confia son ami. Il vit alors la panthère noire entrer. Jamais il n'en avait vu de semblable mais il ne la dévisagea pas pour ne pas paraître grossier. De magnifique ailes rouges s'élevait de ses omoplathe tel un crache de lave brûlante. Une bien belle et impressionante créature !
Il se retourna vers Ambaro


-Au faite, Nelmar te salut, il a dû partir ...-

Il souria puis tourna lentement les yeux de nouveau vers la panthère qui venait de faire irruption.. Certainement la présenterait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 7 Oct - 13:57

    -Kinslayer je te présente Zell mon autre compagnon de route nous avons du nous séparer un moment il devait régler quelque problèmes en urgence dans une contraint cacher derrière les montagnes.-
    *Enchanté Kinslayer !*


    >> La panthère incliner noblement la tête pour saluer Kinslayer. Puis celui ci descendis de son perchoir lentement et les rejoints se placent entre les deux kreshans il chercher à protéger Ambaro. Non pas que le kreshan le déplaisait mais il était sur ses gardes ses longue aile replier sur son corps fin et muscle il porte avec dignité ses longues ailes rouge comme si elle était cadeau et non un fardeau.

    -Il est très noble, galant, neutre, sage et sympathique. Il a bien-sur des défauts comme tout le monde très protecteur et provocateur par moment.

    >> Ambaro caressa la tête de son ami au passage pour lui souhaiter la bienvenue parmi eux. Puis elle le regarda se coucher sur le sol et fermer lentement les yeux même si il paraisse endormit il pouvait sauter au coup de n'importe qui dans le quart de seconde qui suivait. Ambaro le savait elle l'avait vecu il y a pas si longtemps elle savait de quoi il était capable si on le provoquer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Ven 12 Oct - 18:34

Kinslayer fit un signe respectueux de la tête pour saluer la panthère qui venait d'arriver

*Le plaisir est partagé*

Les ailes d'un rouge au qualité semblant de velour rappelait à Kinslayer ces loups des montagnes qui sont pourchassés pour celles-ci. C'est bien malheureux se disait souvent Kin car elles sont bien plus belle sur leurs propriétaire que sur des veilles nobles toutes ridée qui voulaient à tout prix être belles. C'est bien le genre de personne qui répugne le kershan.
A la description moral de Zell, bien qu'elle ne soit par organisé se qui en disait long sur certaines caractéristiques, Kin ne put s'empêcher de sourire.


-Je n'en doute pas un seul instant ...!-

Le kershan était de nature curieuse, toute sa vie il a toujours eut soif de nouvelles "découvertes" et s'emerveille toujours devant les dons de dame nature. Une panthère noir, ailé de grands et belles ailes rouges, sa ne cours pas les routes ! Il en avait vaguement entendut parlé d'une qui avait été compagnon d'un grand roi elfes dans le passé mais qui est mort en même temps que lui.

-Pardon si j'ai l'air trop curieux ... d'où vient un être de cette préstence ?-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Ven 12 Oct - 19:09

    >> Ambaro redressa la tête vers Kinslayer qui lui demander d'où venait son ami. Elle regard Zell un moment il est vrai qu'un animal pareil ne cours pas les rues même ici a Laimë. Elle n'avait croise aucun autre tout le long de sa route a vrai dire. Il lui avait dit il n'y a pas longtemps qu'il était le dernier de son espèce qu'il n'exister plus au presque plus n'animaux de son espéce dans le monde. Il avait été chasser bien des fois pour leur peau et leur ailes il servait souvent de decoration pour les maison. Mais la d'ou il venait il avait été venérait comme un dieux ancestral c'était surement pour cela qu'il n'était pas mort.

    -Il vient d'un royaume à cinq mois de marche d'ici. Nuruhuinë et moi nous nous étions perdu dans les montagnes alentours et nous avons alors trouvé un petit village abandonné gardé par Zell depuis bien...-
    *20 ans, 20 ans j'ai monté la garde devant le village ne voyant jamais personne venir j'ai décidé d'accompagner Ambaro jusqu’ici. Je viens d'un village cacher au centre des montagnes il y a bien longtemps que les villageois son tous mort maintenant. Je n'est pas ceux les protéger comme leur prière me l'on dmander t'en de fois.*


    >> Elle tourna la tête vers le félin noir qui c'était redressait pour mieux voir le kreshan. Il le regardait dans les yeux avec calme cette animal était d'un calme imperturbable. Son regard était impassible on ne lisait que la neutralité de ses sentiments il était comme Ambaro. Mais en plus sage car lui ne foncer pas tête baisser dans un combat. Contrairement a elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Ven 12 Oct - 19:23

Kinslayer aquiesa d'un signe de tête, tout en restant pensif. Inutile de préciser qu'il était de nature réfléchit et posé, donc un grand penseur même s'il lui arrivait de penser à des grosses conneries ! Et oui, c'est pas parsqu'il est cultiver et penseur qu'il ne possède pas les même défaut que tous les kershans et les hommes. La connerie est une part importante chez lui et c'est aussi ceci qui le rend très apprécié. Les gens aiment rire, et ils en ont besoins. Cepandant il y a des temps pour rire et d'autres pour être sérieux. C'est aussi cela qui faisait la force de caractère de Kinslayer. En plus, quand il avait un truc à dire, que se soit un compliment, ou l'inverse, inutile de préciser qu'il le dit !

-Intéressant ... on m'avait vaguement parler de village caché dans les montagne mais j'avoue de jamais m'y être aventurer ! A dire vrai, je n'aime pas vraiment les montagnes ... je viens du desert, se qui doit s'expliquer -

Il souria amusé et enjoué. Lui qui dessinait des cartes adorait connaitre des lieux qui lui était inconnues. Puis au parole de la panthère, il eut un regard désolé à son attention.

*Je suis sûr que vous avez fait de votre mieux*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Ven 12 Oct - 19:47

    *Oui Zell le qui mal les a était bien trop puissent pour que tu puisses y faire quelque chose.*

    >> On ne vit aucune tristesse dans le regarde de la panthère noir. Non pas qu'elle était insensible loin de la mais les panthères noir ne pleur pas. Et encore moins les dieux ancestraux. Il était donc figeait comme un statu de pierre avec un air noble et sage sur le visage. Ce félin avait tout d'un dieu son regard intense attirer l'attention et son air noble forcé l'admiration. Il déploya ses longues ailes les dressant au dessus de sa tête bien droite. Le rouge écarlate de ses ailes était d'une beauté infinie. Ambaro aurait voulut en avoir d'aussi belle mais apparemment sa lui étai impossible. Quand le félin replia ses ailes il créa un vent doux et frais dans toute la pièce. Chassent la chaleur par la fenêtre ouverte.

    -Merci Zell tu n'y étais pas obligé !-
    *J'ai promit de veiller sur toi alors autant le faire bien et puis sa ne me coute rien de battre des ailes pour rafraîchir la pièce et tout le monde en profite.*

    -Tu es très gentil quand tu veux Zell.-
    *Sa n'arriver jamais a Nuruhuinë d'êtres gentil en tout cas.*
    -Nuruhuinë est un féal appart qui peut se montrer douer d'affection crois moi !-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Sam 13 Oct - 9:48

(comme je savais pas quoi répondre, j'ai fais de la mise ens scène lol. La chute perme éventuellement de continuer ou d'achever le sujet, je te laisse choisir Wink )

Kinslayer aquiesa. Dans cette préstence on ne pouvait pas être autre que respectueux. Inutile de préciser quel maintient noble et élégant se tenait la panthère. Les félin sont en général des traits très fier et c'est se qui les rend très apprécié en cour. Il sentit l'air se rafraîchir, de toute évidence un sort de celui-ci. Pour Kin dont le corps s'adaptait à toute les températures, en particulier les chaudes. Il entendit alors les pensée de Nelmar se mélanger au siennes.

* Narmok vient d'entrée dans la cité*

Kinslayer ne répondit pas à son ami. Son regard se perdit dans le verre devant lui, il devint abscent pendant plusieurs instants. Il ne semblait même plus se rendre compte de Ambaro. Il releva vivement la tête, comme si une illumination venait de la piquer à vif. Le kershan finit son fond de verre et sortit un peu d'argent qu'il posa sur la table. Il souria à Ambaro.

-Je ... je vais devoir vous laisser ... -
*Comment il m'a retrouvé ...*

Il se leva doucement mais avec élégance. Il les salua tout deux.

-Saluez aussi Nuruhuinë de ma part-

Il s'avança vers la porte lorsque celle-ci s'ouvrit. Avec la chance naturelle de Kinslayer, et comme le hasard fait bien les choses, c'était Narmok. Arrivé bien vite en effet, encore un coup de la magie. Kin pivota sur lui même, tourné vers Ambaro, affichant un sourire à la fois amusé et ironique. Narmok était doté d'une grande préstence. Habillé d'une armure noir au reflets rougeoyant, il est important de préciser qu'il était Officier pour l'armée Laima et à un rang très haut.
Kinslayer fit un bref clin d'oeil à Ambaro pour ne pas l'inquièter. Il se retourna très rapidement vers Narmok et lui attrappa la main par surprise comme pour le saluer.


-Salut Narmok, tu-vas-bien-la-famille-les-amis-je-suis-content-pour-toi-bon-bah-on-se-voit-plus-tard-

Tout en disant sa phrase d'une traite, ils c'étaient tournés en direction de la sortie. Il lui lacha la main et s'éloigna le pas vif vers la sortie. Narmok ne réagissa pas tout de suite. Il resta statique pendant quelques seconde avant de bondir vers la porte et sortir. Trop tard, Kin avait disparut. Il grommela et commença à arpenter les rue en grommelant et interceptant les gens. Mais Kinslayer n'était partit par la rue, il avait juste bondit sur des caisses et installé sur un toit à l'abris des regards. Quelques instants après il redescendit dans la cours de l'auberge. Nelmar atterit près de lui

*C'était limite cette fois-ci*
-Comme toujours-

Il se tourna et vit Nuruhuinë derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Sam 13 Oct - 15:29

    >> Il eu un moment de silence entre les deux amis qui fixer a se moment là le kreshan qui semblait préoccuper par autre chose. Elle fut surprise de le voir se levait comme sa d'un coup et partir vers la porte. Elle vit un autre kreshan assez impressionnant ouvrir la porte et Kin se tourna vers elle il lui fit un clin d'œil rapide puis il se mit à lui parler assez rapidement a l'étrangers qui semblait s'appelait Narmok. Ambaro se fit discrète le temps que le kreshan sorte de l'auberge. La jeune kreshane était inquiète pour son ami mais elle ne bougeait pourtant pas de sa chaise. L'autre kreshan reviens au bout de quelque minutes il semblait avoir remarqué que Kin et elle avait prit un verre ensemble. Il s'approcha et commença à lui poser des questions au qu'elle elle repondait par une autre question mélange tout dans la tête du général. Quand il comprit qu'elle se foutait légèrement de sa gueule il se mit en colère et attrapa son bras droit qui se mit à chauffer sur le coup et brula légèrement la main du général. Il la retira assez rapide de son bras il lui adressa par la suite un regard mauvais ne laissent présageait rien de bon pour elle. Zell se mit entre elle et le kreshan assez rapidement laissent le temps à Ambaro de remettre son amure sur son bras gauche et de récupérer son épée. Le félin noir retient un moment le kreshan laissent le temps a Ambaro de se jetais par la fenêtre ouverte a coter d'elle. Elle vit Kin près de Nuruhuinë et Nelmar c'était étrange qu'il n'en est pas profité pour l'embrocher sur place. Zell sortie juste après elle il a la directement se perchait sur le toit. C'était le moment de fuir les lieux penser Ambaro sauta sur le dos de Nuruhuinë attendent Kinslayer pour partir le plus loin possible d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 14 Oct - 9:57

Kinslayer se retourna vers Ambaro qui venait de sauter par la fenêtre. Visiblement, Narmok l'avait questionné. Il n'a décidément aucune tacte avec les femmes. Kinslayer bondit sur le dos de Nelmar et dégaina son sabre. Ayant une monture volante, il pourrait plus facilement quitter la ville que Ambaro.

*On se retrouve vers les dunes du nord, il ne viendra jamais nous chercher jusque là !*

Narmok sortit d'un saut souple de l'aubergee, épée dégainée, furieux. Son fer tourna dans un scintement diabolique. Nelmar se cabra et se tint face à l'officier en grondant. Le sabre et l'épée s'entrechoquèrent dans deux coups rapides. Tout de suite après, Nelmar pivota sur lui même d'un bond, sa queue frappa Normak à la poitrine et le fit rerentrer dans l'auberge, au delà de la table.

-Allé on y va !-

L'hybride sortit de la cour en galopant, tout en prenant soin de surveiller qu'Ambaro suive toujours. Kinslayer connaissait bien la cité, il savait comment semer l'officier. Ils tournèrent dans une rue étroite et débouchèrent sur la place du marché qui affluait de personnes. Ces gens laissèrent passer les montures mais quand Normak, qui c'était relevé hors de lui et les avait poursuivit dans la rue, se retrouva bloquer par la foule. Il apela à son aide, deux soldats qui lui portèrent un Dircol. Chevauchant et hurlant contre la foule qui se séparait, ils traversèrent la foule mais ils étaient déjà loin, partis dans les rues ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 14 Oct - 11:05

    >> Ambaro resta en dehors de leur petit combat sa ne la regarder pas vraiment ceux qui se passer entre les deux kreshans. Quand elle vit Nelmar pivoter et s'en fuir elle talonna Nuruhuinë et le poursuivie. Zell de son coter fit de même il prit de l'élan et se jeta du toit de l'auberge déploya ses longues ailes. Il poursuivit Nelmar depuis le ciel si Ambaro le perdait de vue dans la foule du marché elle n'avait qu'a repérer Zell dans le ciel. La jeune kreshane resta bien accrocher au filet de Nuruhuinë de peur qu'il ne tente quoi que sois contre les passent. Cela le ralentissait légèrement dans sa course. Il n'était qu’à quelque mètre de Nelmar qui lui séparer la foule sur son passage Nuruhuinë n'avait qu’à le suivre. Ambaro entendit hurler Narmok elle tourna alors la tête vers celui quelque instants se qui fut assez pour laisser Nuruhuinë prendre le contrôle il accéléra sans prévenir. Se qui déstabilisa la jeune kreshane c'était la première fois depuis un mois qui lui faisait se coup là. S'accrocha t'en bien que mal a sa monture et le laissa faire le temps de disparaitre de la vue de l'officier. Une fois chose faite elle tira sur les rênes un coup sec Nuruhuinë s'arrêta frappent le sol violemment de ses sabots. Il était de mauvais poil là Ambaro réussis au bout quelque seconde lutte a reprendre le contrôle de sa monture elle se remit alors en route sans un mot. Elle rattrapa Nelmar et se mit à son niveau pour le reste du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 14 Oct - 11:14

Ils purent sortirent de la citée sans ennuis, les portes se fermèrent trop tard pour leurs couper la route. Nelmar galopa jusqu'au sommet d'une dune qui semblait servir de limite avec les imposante terres arides, et la cité. Là ils ralentirent et Kinslayer descendit de son dos. Il scrupta la cité au loin mais personne ne les avait suivit, de toute façon il svaait qu'il ne craignait plus rien ici.. Il se tourna vers Ambaro qui avait suivis.

-Je suis vraiment désolé de t'avoir empatouiller dans cette histoire, je ne pensait pas qu'il me trouverait si facilement-
*Sa m'étonne, surtout avec son niveau d'intelligence*

Nelmar soupira amusé et s'ébroua pour se débarrasser du sable qui se mêlait à son pelage blanc.

(un peu court, dsl)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 14 Oct - 19:34

    >> Elle stoppa Nuruhuinë a quelque pas de Nelmar elle ne voulait pas que ses deux là se chamaille encore. La jeune kreshane tourna son regarde vers la porte de la citée mais sa lui importer peut elle avait l'habitude de quitter les villes comme celle ci assez précipitamment. Ce n'était pas la premier fois ni la dernier d'après elle. Elle sourit a Kin amuser oui sa la faisait rire elle leva les yeux au ciel c'était assez drôle. Zell se posa sur le sol se demandent se qui pouvait bien faire rire Ambaro ainsi il tourna le regarde vers Nuruhuinë celui ci haussa les épaules pour lui dire que lui non plus ne comprenait pas vraiment se qui se passer.

    -T'en fais pas pour moi Kins depuis le temps que je voyage j'ai souvent du fuir pour sauver ma peau. Je dois êtres rechercher par si par là dans différent village loin d'ici.-

    >> Elle sauta du dos de Nuruhuinë demandent a Zell de gardait un œil sur lui. La jeune kreshane s'approcha de Kinslayer maintenant il y avait une question qui reviens a l'ordre du jour ou aller ils passer la nuit ?

    -Maintenant la seule chose qui me préoccupe c'est ou nous allons passer la nuit ?-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Mer 17 Oct - 17:39

Kinslayer état désolé quand même de l'avoir fait quitter la ville aussi vite, surtout qu'elle y était depuis peu. Cepandant en la voyant sourire, il se sentit rassuré, il ne l'avait pas trop blessé. Lui sa ne le gênait pas, il faisait ça tous le temps et de partout, pouvoir narguer Narmok ainsi, c'était si drôle. Depuis plusieurs mois il le traquaitet à chaque fois il lui filait entre les doigts. Il savat pour temps un jour que c'est Ever elle même qui le traquera et cette fois-ci, il aura du mal à fuir.

-Je vois que je ne suis pas le seul à fuir les forces de l'ordre-
*Et sa t'amuse ...*

En réalité, Nelmar aussi était amusé par ce genre de situation, sa donnait du mouvement dans la vie et pis au moins il s'ennuyait jamais tous les deux. Kinslayer souria à Ambaro et se tourna vers le desert qui s'étendait au loin.

-Je suis née dans ce desert, de sang nomade, je connait cet endroit comme ma poche ...-

Il pointa du bout de son doigt griffue un peu vers l'Est.

-Il y a des falaises dans cette direction où les nomades vont une certaine période de l'année mais ils n'y sont pas en ce moment. Ce sont des grotte assez confortables, on pourra y passer une nuit tranquil, loin des force de l'ordre ...-

(tu veux quon continu le sujet aux terres arides ou sr ce post )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Mer 17 Oct - 18:05

    >> Elle tourna la tête vers Kin avec un sourire étrange mais se sourire lui aller très bien. Sa lui donner un petit air de mauvaise fille qu'elle se garde bien de montrer. Oui elle est plus tôt colérique mais son état passif lors des combat ne laisse rien paraître de sa vrai nature qu'elle a apprise a cacher.

    -Non tu n'es pas le seul ! Sa fais du bien savoir que n'es pas le seul hors la loi de ces terres.-

    >> Elle ne comprennait pas comment il avait put naitre dans le desert au milieu. Enfin elle, elle ne savait même plus qui était ses parents et encore ou elle était née. Alors c'était tant mieux si lui savait ou il était née au moins il avait un répere dans se monde elle non elle ne savait rien de cette ville de ce peuple et de son histoire. Elle ne voulait pas y êtres mêlait de toute façons.

    >> Elle suivit le doigt de Kin qui pointer l'Est il y avait donc des grottes par la bas ou ils pourront passer la nuit ? C'était très bien pour elle, puis elle se tourna vers ses compagnon qui ne semblait pas contre non plus. Elle se dirigea vers Nuruhuinë et sauta sur son dos avec souplesse elle fit signe a Zell de partir devant au cas où si ils se perdaient il aurait un repérer. Elle attendit par la suite Kinslayer pour se diriger vers cette fameuse montagnes.
    (On en fais un autres Wink je suis prête a le faire si tu veux )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Sam 20 Oct - 10:51

(message court pour conclure)
Kinslayer souria à sa remarque et n'eut pas besoin de talloner Nelmar pour le faire partir au galop. Le sable s'élevait en poussière sous ses lourds pas. Il s'engoufrèrent dans le desert encore chaud malgré le ciel qui commençait à s'endormir dans un orangé éclatant de douceur et de couleurs. La cité disparaissait doucement dans leurs dos, bientot il se trouvèrent dans une mer de dunes de sable dorée, quelques carcasses d'ossements de créatures égarées... Bientot les falaises seraient en vu et les grottes seraient prête à les accueillir.
(oki c'est gentil ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   Dim 21 Oct - 13:13

(C'est fais Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfin de la civilisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfin de la civilisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Constat d'une civilisation en détresse
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» les cathos en érection pour défendre leur "civilisation
» ⊱ Les préjugés sont les pilotis de la civilisation ⊰ (LIBRE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Laimë-
Sauter vers: