Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Assise au bord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suki

avatar

Nombre de messages : 75
Race : kershane
Date d'inscription : 26/10/2006

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
3/10  (3/10)

MessageSujet: Assise au bord   Lun 25 Juin - 14:42

Le soleil allait bientot se coucher au loin, derrière toute ces vaste terre au long voyage lointain. Assise au bord de la falaise, les jambes pendante dans le vide, la kershane observait le disque chaud disparaitre lentement au loin. Elle soupira en pensant à tout ces endroits qu'elle pourrait explorer mais qui étaient trop dangereux pour elle. C'est vrai, sa famille tenait à elle et elle ne devait pas se mettre en danger. De plus, le vieux Usius qui l'accompagne veille toujours sur elle et son bien être, jamais il n'accepterait de la mettre en danger.

Suki se laissa allonger dans l'herbe, ecoutant doucement l'air passer et souffler sur son visage. Elle écoutait les bruissement des arbres et le chants des oiseaux qui se souhaitait bonne nuit. Le ciel au teintes orangé allait bientot laisser place à un profond voile noir. La lune commençait déja à montrer le bout de son nez dans un coin isolé du ciel.

Alors qu'elle commençait à se laisser emporter par un petit sommeil réparateur, elle entendit un bruit parmis les buissons. La jeune kershane se retourne doucement et scrupta les buissons d'un oeil sans crainte. C'était surment son ami le féal qui allait lui demander de rentrer à Deleir pour dormir. A sa grande surprise, se fut un loup qui montre le timide bout de son nez. Vu de plus près se n'était pas un loup mais un louveteau. La truffe humant l'air avec méfiance, le loupiot dégagea doucement son visage des feuilles, alissant apparaitre deux yeux d'un bleu profond.

Suki pencha la tête sur le coté et l'appela doucement en souriant. Elle tendit une main vers lui qui faillit rebrousser chemin. Finalement il prit doucement confiance en entendant la douce voix de la kershane et son sourire confiant. Prudemment il s'avança et Suki n'eut pas de mal à reconnaitre, à la forme de la queue, un petit Vircanol. Une espèce de loups, chassé pour leurs fourrures mais habituellement ils vivent dans les hautes montagnes.

Suki laissa le petits s'approcher et après quelques seconde de reniflement, il laissa ses fin doigts parcourir sa fourrure. Elle était douce, très douce. Le loupiot semblait prendre peu à peu confiance devant la douceur de la kershane qui ne cessait de lui sourire.


-Et bien, comment tu t'appelles?-

Le Vircanol encore trop petit pour pouvoir communiqué télépathiquement, s'assit en face d'elle et se contenta de plongé son regard bleuté dans celui de Suki. Celle-ci resta quelques instant à le fixer puis regarda autours d'elle.

-Ou sont tes parents?-

Mais le loupiot ne semblait pas comprendre se qu'elle cherchait à lui dire. Elle tenta donc de contacter ses parents par la penser mais fit choux-blanc à plusieurs reprises. Dès qu'elle avait commencer à prendre conscience des choses, on avait appris à Suki les secret de la conversation silencieuse qui n'était autre que la télépathie. Elle se souvins de sa première expérience avec Nath quand elle était toute petite (je crois).

Au bout d'un moment elle reçu enfin une réponse et quelques minutes après, elle vit une mère Vircanol arriver ave quand même une certaine méfiance. Suki lui sourit et laissa le loupiot rejoindre sa mère. Celle-ci finalement souria et remercia la kershane. Pour une fois que quelqu'un ne leurs veux pas de mal. La Vircanol s'approcha doucement et lui lècha la joue se qui fit rire Suki parsqu'elle était chatouilleuse. Celle-ci passa ses main dans la magnifique fourrure de la louve et celle-ci repartit avec son petit. Suki les regada s'éloigner en souriant.


-Alors Suki, qu'es-ce que tu fais?-

Quelques instant après, le féal était arrivé en volant sur la falaise.

-Rien de spécial, j'écoute la nature et sa faune, et toi?-
-J'étais occupé-
-Toujours aussi précis !-

Le féal lui sourit et baissa le nez vers Suki qui le lui pris entre les main et lui embrassa le chanfrein. Ellelui devait beaucoup même s'il était parfois ronchon. Surment étais-ce du à son age se disait-elle souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Assise au bord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seule , assise au bord du lac
» Assise au bord du lac...
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Assise dans les herbes piquantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Cala-
Sauter vers: