Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partie de chasse [La Montagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 25 Jan - 1:50

Seth marchait à pas de loup dans la forêt, son arc bandé à la main, sur ses gardes. Depuis ce matin, il chassait, et pas n’importe quelle proie : un tigre des plaines, énorme, sauvage, qui avait déjà tué plus que sa part de gibier. Mais les méfaits de la créature ne pouvait pas rester impunis, et Seth avait décidé d’être, pour une fois, la main de la justice : une main froide, rapide, qui prodiguait la mort.

Mais l’animal était aussi rusé que son pisteur, faisant courir l’enfant à travers les bois depuis le début de la matinée. Il savait dissimulé ses traces, mais malheureusement pour lui, Seth était un as, et l’avait traqué sans perdre la piste, apercevant de temps en temps sa proie à travers les arbres. Il l’avait blessé un peu plus tôt, et, à en juger par les traces de sang qui maculaient les arbres et le sol, le tigre n’en avait pas pour très longtemps. Seth se vantait de ne jamais louper son coup, mais il avait trop hésité, et il s’en était fallu d’un cheveu pour que le tigre se retrouve épinglé à un arbre. Le jeune garçon n’avait fait que planter sa flèche dans le flanc de l’animal, loupant sa cible, le cœur, d’une bonne dizaine de centimètres. Mais la chasse n’en était que plus haletante et la proie, plus dangereuse.

Le garçon avait laissé Keer, sa monture, à l’orée du bois : le cheval n’était pas l’idéal pour chasser dans cette jungle aux troncs presque enlacés, qui rendait difficile toute tentative de déplacement. Alors Seth était partie à pied. Tout à l’excitation de sa chasse, il ne remarqua pas que quelqu’un le suivait, de loin : son esprit était fixé sur le tigre, dont il entendait le feulement rageur.

Finalement, le chasseur déboucha dans une plaine, où l’attendait sa proie. Debout, la bave dégoulinant sur sa robe tachée de sang, le tigre des plaines grognait sauvagement, défiant le jeune garçon de l’approcher. Sans un bruit, Seth arma son arc, doucement, et se mit en position, l’arme frôlant presque sa joue. C’est à ce moment exact qu’il se rendit compte que quelque chose clochait : le tigre grossissait. Vite. Très vite. Beaucoup trop vite.

L’enfant se jeta sur le côté, l’énorme patte du tigre griffant son mollet droit, laissant une balafre ensanglantée. Bien évidemment, un tel animal n’allait pas se laisser faire, Seth aurait du s’en douter. Le tigre se retourna en feulant, préparant un nouvel assaut. Mais il était mal en point, ses côtes se soulevant à un rythme irrégulier, et Seth sût qu’il allait bientôt mourir. Mais auparavant, il semblait bien décider à emporter le jeune garçon loin de ce monde.

Le jeune chasseur se releva, ses yeux noirs ne quittant pas sa proie des yeux. Lentement, il banda à nouveau son arc, visant avec précision le tigre qui avait bondit sur ses pattes et se rapprochait de lui à une vitesse alarmante. Le garçon se concentrait, car il savait qu’il n’aurait le droit qu’à une seule flèche… qui partit instantanément se loger dans la gorge de l’animal, qui poussa un cri rauque et s’affala dans l’herbe, à moins d’un mètre de l’enfant.

Seth se laissa tomber dans l’herbe, soupirant de soulagement. Il avait peut-être présumé de ses forces, cette fois : le tigre s’était avéré un gros morceau, mais il avait fini par vaincre. Le sourire aux lèvres, il bondit sur ses pieds, rangeant soigneusement son arc sur son épaule et dégainant un petit couteau. Il n’allait pas dépecer la bête, elle était bien trop grosse pour lui : seulement rapporter une preuve de sa victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 25 Jan - 11:19

Effectivement, a plusieurs bonne dizaine de mètre de lui, une forme humaine le suivait depuis pas si longtemsp que cela.
Cette silouhette avait été témoin d'une poursuite dont on ne pouvait dire lequel était la proie, lequel était le prédateur.

Et ce, simplement pare qu'il y en avait pas.

Lucifer, ce qu'on pourrait appeler une humaine, si elle ne détenait pas dans son dos 2 grandes ailes noires qui a présent, ne la complexé pas plus que ces vetements noirs et déchirés, avait commencé à suivre le garçon. Elle le croyais perdu , mais quelques instant suffir pour qu'elle remarque qu'il était en chasse.
Au début, elle avait penser le laisser en paix. Ce n'était pas correcte de déranegr quelqu'un pendant qu'il est occupé, et c'est encore plus vrai dans ce 'sport' extrème.
Mais la jeune fille, non pardon, a présent, c'était une femme. Donc la jeune avait changer d'avis, en voyant son compagnon grogner, montrant les crocs vers cet individu.

SOn compagnon, c'était un loup. Quelque mois auparavent, c'était encore un louveteau blanc neige, parsemé de tache noirâtre, comme son passé. Il avait était légué à lucifer, sa mère étant morte, par le loup alpha de la meute. Cette meute n'était pas n'importe laquelle. Une meute de loup géant, ou chaque adulte devaient avoir une taille au garrot dépassant largement les normes et les plus grands atteigné les 2 mètres de hauteur...
Thunderhead, tel était son nom, n'avait pas enore terminer sa croissance, mais il était assez puissant pour porter des charges à extraire les yeux de leurs orbites.

Ce louve géant était une vrai crème, n'ayant jamais perdu so carctere enfantile, il adorait plus que tous jouer, et Lucifer, si chétive à coté, lui accordait toute sa confiance. Lorsqu'ill s'était mit à grogner , sentant l'individu au loin, la curiosité de la jeune femme l'avait poussé à se rapprocher, et même le suivre.
Pourquoi Thunder était si mécontent ? Elle ne pouvait pas parler avec lui, juste interpréter ces gestes...

Elle avait remarqué sur le sol des t aches de sang. A qui appartenait-elle ? Le garçon ? ou se qu'il cherchait ?

Peut importe, dans l'esprit de Lucifer, tout était dans une logique d'égalité, et l'u comme l'autre, s'ils étaient blessé, elle leur viendrait en aide.

Elle ne réfléchit pas plus est s'était mis en marche.
C'est dailleurs avec effroi quelle constata que les 2 etres s'étaient arretés. Un combat se préparer, et ce serait le derneir de l'un d'entre eux.
Elle plaqua une main sur sa bouche, das une grande pureté, et se précipita vers la scène du crime.

Il était trop tard. Un félin, gisait dans son sang, alors que le garçon se tenait au dessus de li, un couteau à la main.

C'ets la quel compris que cette scène était tout ce qu'il y avait de plus misérable sur la terre.

"Arretez immédiatement !"

Ces yeux sembalit vibrer sous l'afflut de larmes, qu'elle essuya violement et inutilmene,t se remettant à couleu de plus belle. POur ne pas qu'il touche à l'animal, elle se jetta dessus, passant ces bras autour du corps du cadavre, se fichant bien d'etre ensanglanté a son tour.

"Même s'il vous a blessé, vous n'avez pas le droit de lui retirer sa dignité ! sa vie ne vous a pas suffit ? "

Elle avait l'air d'une profonde tritrese, et le loup, restant à l'écart, tourna sa tete sur le côté, lui aussi, submerger par une grande tritresse. POurquoi ? était-se l'état de lucifer ? la mort du compatriote ? ou simplement le même idéal que sa 'maitresse'...

Cette derniere, malgres toute ca pene ne se privait pas pour montrer sa colère grandissante, lorsqu'elle remarqua une seconde blessure grave, à l'épaule en pls de la mortelle.

"Pourquoi faire cela ? Même lorsque la peine de mort était apliqué, on soigné les priosnnier pour les voir mourrir en bonne santé, aussi paradoxale que ca peut vous paraitre ! De plus, comment oser vous prétendre à avoir le droit divin qu'est de juger autrui ? Tuer juste pour tuer, votre ventre ne crie même pas famine !"

Elle laissa sa colère tomber, comme son visage qu'elle cache sous ses maisn pleine de sang, avant de chuchotter :

"quel gloire à tuer un infirme, dont la rage lui a fermé les yeux pour ne plus voir les atrocité qui l'attende et dont il est conscient..."
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 25 Jan - 13:37

Seth était penché sur le tigre, prêt à découper son trophée pour ramener chez lui la preuve de sa victoire, quand il entendit un cri. Relevant la tête, il resta stupéfait en apercevant une jeune fille qui se précipitait vers lui, entourant de ses bras le cadavre ensanglanté de l’animal.

Sur le coup, le garçon resta tout bête. Il ne s’attendait pas à voir surgir quelqu’un ici, au milieu de la forêt, et certainement pas une jeune fille ! Tenant toujours son couteau en l’air, il se rendit rapidement compte qu’il devait avoir l’air d’un idiot, immobile avec son arme défiant le ciel, et la rangea précipitamment dans sa ceinture, détaillant la nouvelle arrivante, les sourcils plissés.

La jeune femme commença à l’accuser, de grosses larmes roulant sur ses joues. Ben quoi, elle le connaissait le tigre, pour être autant touché par sa mort ? Il ressentit une brûlure au mollet, là où le tigre l’avait blessé. Heureusement, ce n’était qu’une écorchure, même si cela semblait saigner abondamment. Seth leva les mains en un geste de paix, essayant de se justifier, même si après tout, il n’avait rien à se reprocher.


"Je n’ai fait que défendre les habitants du village, d’accord ? Vous savez que cette bête a déjà tué plus de bétail qu’un village entier aurait pu en manger ?"

Seth soupira, calmant la colère qui enflait en lui. Elle croyait quoi, cette fille, qu’il était un monstre ?

"Je ne vais pas me laisser mourir de faim pour que cette saleté puisse vivre, désolé ! Et je n’ai pas fait exprès de le blesser, figurez-vous : j’ai loupé mon coup. De toute façon, il était condamné, et je n’ai fait qu’abréger ses souffrances."

Ca, au moins, c’était la vérité. Seth doutait que le tigre puisse vivre encore très longtemps, car sa première flèche lui avait transpercé l’épaule, condamnant l’animal à une mort lente, car il ne pouvait plus chasser.
Non, il n’était pas cruel, il n’avait fait que se défendre. Mais la vérité, c’est qu’il appréciait de chasser, seul, face à face avec sa proie. Etait-ce cela que ressentait un soldat sur le champ de bataille, avant de courir sus à l’ennemi ? Un frisson le secoua : bientôt, lui aussi connaîtrait l’excitation des combat. Bientôt.

Au bout d’un moment, l’enfant réalisa enfin l’absurdité de la situation : qui était cette fille, qui se plaisait à l’accuser alors qu’il ne la connaissait même pas ? Et qu’est-ce qu’elle faisait là ? L’avait-elle suivi ? Sans laisser le temps aux questions de se former dans sa tête, Seth demanda à l’inconnue, la voix chargé de menace.


"Et qui êtes vous, d’abord ? De quel droit jugez-vous mes actes ? Cette forêt est-elle la vôtre, pour que vous décidiez qui j’ai le droit de chasser ?"

Cela faisait beaucoup de questions, et le jeune garçon dévisageait la femme, toujours agenouillée près du tigre, les mains pleines de sang. La tristesse était visible sur son visage, mais pourquoi ? Ce n’était qu’une bête sauvage, et si ce n’était pas lui qui l’avait abattu, nul doute que le tigre l’aurait tué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 25 Jan - 16:30

La jeune fille, la tête baissée, les yeux en larme, essayait d'étouffé son sanglots. Elle avait mal à la gorge, mais elle ne voulait pas pleurer comme un bébé devant ce soit-disant héros. Malgres cela, ces yeux continuais de ruisselé.
Alors comme ça, il voualti sauver son village ? Il était digne de coeur, si c'était vrai. Mais cela ne changeait rien à l'avais de Lucifer. ELle hésita un peu et ouvrit les yeux. POur voir ses mains. Ces mains pleines de sang, qui avait tahé son visage à la peau pâle. Elle y trouva la force de soutenir ces propos.

"Elle manger pour se nourrir, si le mendiant vien sonner à la porte, saisissez vous votre épée pour le poufeindre, feignant de vouloir abréger ces souffrances ?"

Elle posa une main, de la joue du félin, qui semblait dormir, dans un repos éternel et prématuré. ELle sembla caresser la bête. POurquoi el regardait-elle avait ces yeux rempli de culpabilité ?
L'assimillé t'elle à la crétaure un peu plus loin, le canidé qui ne l'avait pas quitté des yeux, surveillant l'être qui commençait à élever la voix...
Ces oreilles se pointèrent, comme pour saisir le mots du garçon...

Et ce fut des mots qui réveillèrent chez lucifer une vague de méchanceté presque, convaincu, et presque sarcastique, qu'elle n'avait encore jamais connu.

"Si vous etes si mauvais chasseur, ne prétendez pas au titre de héros"

Elle avait dit clairement ces mots, même si sa voix essayait d'etre posé, elle tremblée encore. A coté du cadavre, agenouillé devant la mort, elle ne pouvait se résoudre dans une tel situation à laisser tomber. Même pour convaincre qu'un garçon de village. Sa quête était trop belle à ces yeux pour ne pas en faire part à tous.
Elle n'avait pas prit la peine de le regarder, comme s'il en valait pas la peine, s'obligena tà regarder les yeux encore ouvert de la bête.
Elle mit sa main sur sa bouche, comme un second assaut de tritesse immense. Alors qu'ele ferma les yeux, essayant en vain de retenir ce flot de larme, elle tendit sa deuxieme main en direction des paupières, qu'elle baissa d'une caresse silencieuse et respectueuse.
Qu'importe ce qu'il avait fait. Tous les animaux sont bien meilleurs que les haumain, les kershans, les efles même...
Seule ces etres, ne fesant qu'un avec la nature, ne pouvait prétendre en faire parti. S'ils tuent, c'est pour manger. S'il intimident, c'ets par peur. S'ils attaquent, c'est pour se défendre.
Et les bipedes ? S'ils tuent, c'ets pour le pouvoir. S'ils intimident, c'est pour leur satisfaction. S'ils attaque c'ets pour rabaisser.

Commetn 2 choses si fondamentalement différentes peuvet vire sous le même ciel, dans un même monde ? C'était injuste...

"C'est injuste..."

Elle ne sut si elle avait pensé cette phrase, ou si elle l'avait réelement dite à voix basse.
Elle laissa sa main parcourir l'encolure de la bête pour aller se loger sur la blessure, ou une flèche était encore plantés. C'est sûr, placé à quelques centimetre de la, elle aurait tué la bête. Peut etre aurait-se était mieux pour elle, mourrir sans souffrance.
Car oui, c'ets par vengence que le garçon avait choisit la gorge. ce n'est aps un point vital et la mort n'ets que lenteur et souffrance. Il avait délibérément choisi ce point, comme étant sur de la mort de son ennemi, voulant le faire souffrir pour la derniere fois, alors que son poitrail, contenant le coeur de l'animal, était totalment à découvert pendant son assaut, qui fut le dernier...

Elle posa la main où le sang s'écoulait, et ferma ces doigt sur le fleche. D'un coup bref et douleureux pour elle, serrant les dents, elle l'arracha du corps de l'animal, posant immédiatement sa main sur le trou ainsi créer, comme pour éviter le sang d'affluer, ou l'âme de se fendre. Elle fit cette opération une deuxieme fois, pendant laquel un sangot minime, mais présent, s'échappa de ces lèvres tremblantes.

Elle releva la tête vers lui, Son visage, parsemé de tache de sang, comme si s'était elle qui était souiller de ce crime à la place du garçon, elle tendit les flèches a ce dernier, relevant la tête, comme pour lui montrer sa dignité.
D'un geste rapide, elle retira les fleches de sous le nez du garçon, et comme s'il les avait vu pour la derniere fois, les brisa s'aidant de son autre main, comme s'il s'agissait de bridindilles.

Certes, la jeune femme est fragile, certes, elle peut se montrer d'une grande faiblesse. Mais elle pourrait bien vous étonner, car une fois que sa volonté prend la place à ses peurs, son efficacité devient grande...

"Ce ne sont pas vos actes que je jugent, mais ceux que tous les etres avards et cruels, dont seule les sentiment d'autosatisfaction guident. Ceux qui ne prennent pas le temps de respirer l'air qui les entour, comme répugnant d'insipiere quelque chose qui a été inspirer par autrui avant eux.
Cette foret n'est ni à moi, ni à personne, mais elle est à tous le monde. Tous le monde y le bienvenue s'il prend le temps de la respecter. La foret fait parti de la nature, et ce tigre de la foret. Vous avez arraché à Dame nature un de ces enfants sans avoir chercher à le comprendre. Seul dans sa détresse et son impompréhension, vous l'avez sauvagement tué."

SOn tons, appuyant sur la gravité de la situation sembler à peu pres poser, à présent, Mais dans c'est dans ces yeux cisi-noir qu'on pouvait réelement comrepndre ces intentions.

"Je suis Lucifer."
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Ven 26 Jan - 0:24

Elle mangeait pour se nourrir... ouais. Seth n'était pas convaincu par la tirade de la jeune femme. Sous pretexte qu'elle chassait pour se nourrir, il n'avait pas le droit de la tuer? C'était absurde! C'était ainsi : certaines bêtes naissaient pour être chassées, d'autres pour être domestiquées, mais toutes s'inclinaient devant le pouvoir des êtres supérieurs. Et dans ce cas précis, il était cet être supérieur.

Mais ce n'est qu'un animal! Et jamais je n'ai prétendu être un héros, c'est vous qui l'avez pensé. Je n'ai jamais dit que ma cause était noble, seulement qu'il fallait mettre un terme aux agissements de cette bestiole, et que j'étais celui qui l'avait fait!

Seth avait crié, sans presque s'en rendre compte, tandis que le loup qui accompagnait la jeune femme pointait ses oreilles vers lui. Le garçon était énervé, énervé par cette femme qui se donnait le droit de lui faire la leçon, de critiquer ses actions. Qui était-elle pour le juger?

Les animaux sont fait pour être chassé. La loi du plus fort, ça vous dit quelque chose? Ca devrait, pourtant...

Lança Seth avec ironie; la loi du plus fort, en ce moment, c'était celle de son peuple : les Kershans. Mais de plus en plus, sans qu'il sût tout à fait pourquoi, les paroles de la jeune femme l'irritaient, bien plus qu'elle n'aurait du normalement. Un sursaut de fierté, devant le fait de se faire gronder comme un enfant qu'il n'était plus? Ou le fait de devoir écouter une morale qui, il faut bien le dire, l'indifférait totalement?

Il regarda la jeune femme caresser le tigre, se retenant de lui sauter dessus pour l'éloigner de son trophée de chasse. Car oui, il avait tué cette bête, et la dépouille lui revenait de droit, quoi qu'en dise cette donneuse de leçons. Quand elle arracha la flèche ensanglantée de la gorge du tigre, Seth se demanda ce qu'elle voulait faire. D'un ton méchant, il lui indiqua avec froideur.


Il est mort, de toute façon, et vous ne le ressuciterez pas. Il a eu ce qu'il méritait, voilà tout.

Quand l'étrangère broya les flèches devant lui, le garçon serra les dents. Elle savait au moins combien de temps prenait la fabrication de telles armes? Car l'enfant fabriquait lui-même ses flèches, choississant avec soin le bois, son degré d'humidité, façonnant les pointes de métal dans son propre creuset. Oui, ces flèches prenaient un temps infini à être réalisées, et peu d'entres elles atterissaient au final dans le carquois de l'enfant, qui sélectionnait les meilleures pièces. Alors, briser devant lui ses chères réalisations, c'était un peu comme si Lucifer venait à l'instant de briser son talisman le plus précieux, sans l'ombre d'une hésitation.

Je l'ai sauvagement tué? Que croyez vous qu'il aurait fait de moi, si je lui été tombé dessus à l'improviste?

Seth avait crié, ses mots résonnants dans la clairière avec force. Mais elle était folle, ou quoi? il n'allait pas se laisser tuer par un tigre des plaines sous le seul pretexte qu'il avait attaqué le premier, ou que l'animal appartenait à la forêt! Le garçon secoua doucement la tête, un peu comme il l'aurait fait devant quelqu'un de simple d'esprit. Doucement, il expliqua à la jeune femme.

Je me fiche bien de ce que vous pensez de moi. Tout ce que je sais, c'est que devant moi se tenait une bête sauvage, et que dans cet affrontement, il n'y avait que deux issues : la victoire, ou la mort.

Grand bien vous fasse si vous voulez être dévorée au nom des grands principes de protection de la nature, mais moi, j'ai pas envie de me faire bouffer.


Et l'enfant ajouta, après avoir considéré à nouveau la jeune femme.

Je m'apelle Seth.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Ven 26 Jan - 13:01

Le regarde de la jeune femme devenait de plus en plus dure du long qu'elle entendait ce ramissit d'absuridté de la bouche de cet parfait égoiste. Il ne semblait pas comrepndre tous les propos de Lucifer.
Ces poings se serrèrent sur le bout des flèches encore dans ce mains, n'osant pas se dire qu'elle venait de manquer grandement de respect à ce Seth en lui brisant son labeur.
Certe, elle n'avait pas été correct. Mais lui était infamme.

"Ce n'est qu'un animal dites vous ? Et bien vous venez d'avouez se que je vous repproche. Ce n'est aps qu'un animal. C'est un animal, un pint c'est tout. Et vous, vous n'est pas simpleent quelqu'un, vous etes un imbécile. Vous semblez dire vous même que cette cause était bien trop legrèere pour mettre un terme à la vie de cette pauvre bête. "

Elle leva les yeux aussi ciel, imitant l'exaspération.

Je ne connais que trop bien que cette lois, mais elle ne s'apellqiue qu'entre animaux, qui obéisse sans rechigné aux lois que la nature leur à imposé. Et nous, que fesons nous ? Il a mériter sa mort croyez vous ? Vous ne savez pas ce qu'est la mort, comment pouvez insinué que quelqu'un l'est mérité ? "

En disant nous, elle dédaignait tous les etre qui se sentent supérieur, tous ceux qui pense avoir l'intelligence, et se valorise à qui mieu mieu, s'en se soucier des conséquences de leur actes. Lucifer douter que le garçon est pensé à la mort du tigre. qu'il est penser à son cadavre en décomposion, tardez à ce faire dévorer, pourrissant les herbe et la terre sous sa masse, et qui pourrais causer du tors aux herbivores. Mais ce ne s'arreter pas la, car les carnivaures mangent les herbivores malades. Il en est de même pour les humains, et kershans.

"Lui, sont esprit est bien plus clair que le votre. S'il vous était tomber dessus à l'imrpoviste, ce qui est déjà impossible, il n'aurait mit votre vie en danger seulement si il avait faim. Seuelmetn si vous l'aviez empecher de manger votre bétail."

Bien sûr ! Biensûr qu'elle n'ont plus aurait tous fait pour se tirer des griffes de cette bête s'il lui avait sauté dessus ! Bien sûr qu'elle l'aurait tué, si elle y avait était obligé, et s'il elle en avait la force. Bien sûr que le tigre n'était pas doter de la même intelligence qu'eux et bien sûr, il éait condané à mourrir, comme nous tous !

Comme nous tous...

Mais se n'était pas une raison. La preuve, sinon, Lucifer aurait enfoncé sa lance dnas la gorge de seth, et se serait mit à le manger.

°Beurk !°

A cette idée, elle senti son estomac se contracté, et elle mit un bras sur sa gorge.
Le souffle court, elle leva les yeux vers le garçon, à nouveau, le fusillant litéralement. Il était blessé, son sang couler, et la dispute avait du lui faire oublié la douleur. Etait-il temps de sauter vers thunder, sur lequel la lame mortelle était fixé ?

Elle ferma les yeux une seconde, comme cherchantà trouver un minimum de paix, pour pouvoir réfléchir au claire.
Eliminer un etre immonde de la tere était un péché ?

Sans rien dire de plus, elle rouvrit les yeux et sembla lui foncé dessus, une grande idée de résolution dans les yeux.
Au deriere moment elle se baissa et saisit le tissu sur recouvrait sa jambe blessée, et le tira vers le haut, inspectant la blessure.
ELle posa les 2 pouces de part et d'autre de la plaies la plus grave et eut un petit precision, vérifiant la propreté de la chair.

Pas un seul instant, elle n'avait penser à le tuer. Pas un seul instan elle avait cru bon d'éliminer quelqu'un sur la terre. Pas un moment elle n'avait arrter de penser à sa jambe blessé, se retenant à le soigner à tous instants.

Tenant à transporter sa bonté partout sur son passage; personne ne fesait exeption, dans une égalité sans limite sur tous ce que ses yeux pouvait voir.
Il lui été arrivé une fois de ne pas aider son prochain, de na pas soigné celui dans le besoin.
C'était la guerre qui s'était passer en ces terres il y a 4 ans.
Deja, avant cette derniere, Lucifer était une enfant de 17 ans qui s'était obligé à 'aprticipé' pour aider les visage beinhenreur quel avait vu la veille, dans la ville, tous ces peres de famille ayant de rire, sachatn que leur mort approché.
ce jour de guerre, Lucifer n'avait pas su défendre. ELle n'avait aps su attaquer. perdu dans son grand vide et mort et de sang, ELle avait finit par... Ne plus etre elle même. Et elle ne voulait pas savoir se qu'elle avait fait à se moment la, dans cette bataille stupide et perdue.

Le garçon ne l'avait pas compris, et Lucifer n'allait certainement pas lui dire.
Même si lui aspirer à aller sur un champ de bataille, Lucifer elle, tenait à ce qu'il n'y en est plus aucun, pour que les garçon comme Seth n'est plus beosin de mourrir, pour pouvoir sourire.

La tete penché vers le mollet du kershan, elle jett un coup d'oeil au reste de sa mache, en tissu noir, qu'elle ne tarda pas à arracher, en vu de faire un garrot.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Sam 27 Jan - 15:24

Non, je ne sais pas ce qu’est la mort, et je ne suis pas très pressé de le savoir, voyez vous.

Malgré lui, Seth avait répondu sur un ton agressif, incommodé par cette femme qui le grondait, comme s’il ignorait tout du monde. Après tout, elle avait raison, il n’était peut-être qu’un imbécile, mais ça lui convenait : il n’en avait rien à faire que cette bête soit un animal, et à vrai dire, si elle avait été un humain, le résultat aurait sans doute était le même : il l’aurait traqué, exactement comme il avait traqué le tigre, et il aurait fini par l’abattre. Point.

Et Lucifer avait raison : pas un instant l’enfant n’avait pensé à la mort du tigre, il n’avait même pas envisagé que son corps resterait dans la clairière longtemps après qu’il l’eut tué. Le tigre était mort, il avait gagné, et Seth ne voyait pas l’utilité de se poser des questions. Qu’est-ce que ça apportait, toutes ces considérations ? Chagrin, douleur… mieux valait vivre au jour le jour, sans se préoccuper des conséquences, vivre chaque instant sans songer à l’avenir. C’est ce que faisait Seth, son cerveau de jeune garçon uniquement préoccupé par la chasse, puis passant à d’autres amusements sans même s’arrêter. Ouis, la chasse avait été pour lui un jeu, peut-être cruel mais un jeu, qu’il oubliait sitôt sa proie abattue.

Enfin, qu’il oubliait normalement, étant donné que là, il n’en avait pas le loisir, la jeune femme lui rappelant chaque minute la cruauté de ses actions. Mais quand elle lui parla de le laisser manger le bétail, Seth éclata de rire.


Vous ne me proposez pas de laissez manger à leur faim tous les animaux de la forêt, non ? Si vous voulez, on peut toujours élever des animaux pour nourrir les bêtes sauvages, et se contenter de ce qu’ils nous laisseront !

Peut-être qu’il ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, c’est vrai. Mais ces questions ne l’intéressaient pas, il était trop jeune pour avoir le loisir de se pencher sur la mort des autres. Dans quelques mois, il changerait peut-être d’avis, mais là, il voulait juste qu’on le laisse tranquillement prendre son trophée de chasse ! Néanmoins, la jeune femme l’impressionnait, et son loup encore plus, et c’est pourquoi il n’osait pas la repousser pour enfin se saisir de ce qui, estimait-il, lui appartenait de droit.

Néanmoins, il se demandait comment parvenir à ses fins, quand soudain la jeune fille fonça vers lui. Son premier réflexe fut de saisir son arc, mais elle était trop prêt pour qu’il puisse s’en servir. Alors qu’il s’apprêtait à sortir son couteau, elle se baissa, inspectant sa blessure.

Hé ! Ca ne va pas la tête ?

Le garçon essaya de se dégager, mais elle le tenait fermement. Qu’allait-elle lui faire ? Plus le temps passait, plus l’enfant se demandait si elle était tout à fait saine d’esprit. Mais surtout, elle aurait pu lui faire n’importe quoi, aussi se pencha-t-il vers elle, tentant de la repousser.

Qu’est-ce que vous voulez me faire ? Je vous ai rien demandé, je suis assez grand pour me débrouillez !

Mais ce fut quand elle arracha un morceau de son vêtement qu’il comprit. Elle allait le soigner. Pourquoi, alors qu’elle était en train de l’engueuler il n’y a même pas deux minutes ? Mais il ne posa pas la question, observant la femme qui continuait à bander sa plaie. Décidant qu’il n’avait rien à craindre, ou du moins l’espérant très fort, Seth se laissa tomber dans l’herbe, sans bouger sa jambe que l’inconnue tenait toujours.

Euh… Merci ?

Hasarda l’enfant, pas très convainquant
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Sam 27 Jan - 16:11

(esvuse, jecrit sur un qwerty, y'aura pas d'accent ^^)

"ce n'etait pas ma tete qui ne va pas, mais votre chair, tenait vos tranquille"

La jeune fille avait les sourcils fronces, et ses yeux noir fixes sur la plaie. Sans l'ombre d'un doute, elle etait vexee. Ou peut etre tres concentree. En tous cas, les dents serres et le regard fixe, elle ne repondit rien. D'un geste rapide, elle glissa les fleches dans ces dents pour avoir libre mouvement de ces mains. Elle verifia l'etat de son vetement. Mais defire, il etait propre, et elle se felicita de l'avoir l'avoir il y a peu, sinon, la blessure du garcon n'aurait que sempirer a son contact.

Sur ces mains se mellaient a present le sang du felin, et celui de l'homme. Sur ces mains il y avait le sang du mort e celui du vivant. Celui du perdant et celui du vainqueur. Celui de 2 ennemis.

Sur ces mains d'un grand paleur, sur le ton terne de sa peau presque grise, reposait le temoinage du vecu de ces 2 etres. Si differnts. Maus pourtant si semblables. POurquoi Lucifer etait-se la seule a le savoir, a le sentir, a en souffrir ?

Elle avait arreter de se poser la question, la jugeant trop phylosophique, mais surtout trop blessante. A present, elle agissait et essayait de sensibiliser les gens.
Ce jour ci, il semblait que c'etait rate. Le garcon etait aussi tetu qu'une mule, et un muscle de sa jou se contracta en la comparant a un animal. Peut etre qu'il le prendrai pour un affront. Et bien tant pi pour lui.

Sur ce. Elle jetta un coup d'oeil en arriere, ou le loup se trouvait, e reporta son attention sur la plaie, dont elle fnit le bandage en le baclant, et cracha un juron entre ces dents.

"Attendez 1 seconde"

Elle fit un pas en arriere, et se retourna en direction du loup, mais se dernier etait deja la, tout pres d'elle se dressant de toute sa hauteur, les narines dilater par l'odeur sanglante qui planait.
Elle hocha la tete et se pencha dans un besace fixee sur le dos de la bete.
Elle fouilla une seconde et fini par sortir sa main, serrer sur une espece de gourde molle...

Elle n'osa poser sa main rouge sur le pelage du loup, comme par peur de souiller son beau blanc. Daileus, ce dernier n'etait deja plus la, s'etant eloigne et semblait chercher un point dnas le ciel, malgres les branchages de la foret qui genait sa vision.

Lucifer retourna pres du 'malade', son visage plus detendu, comme si le loup, par sa simple proximite, lui avait oter ses mauvaises idees.
ELle defini le bandage rapidement et appuya sur l'espece de gourde, qui contenait une epece de pomage verdatre, et pas tres apetissante. Ce fut seulement apres en avoir mis sur ces doigts et commenca a l'apliquer sur la plaie dont le sang semblait s'areter peu a peu d'affuler qu'elle decida de parler, le visage toujours tourne vers ces doigts qui massait la peau de garcon.

" Vous pouvez vous soigner seul , certe, mais certainement pas vous guerir."

Ele ne prit pas la peine d'hausser le ton ni de le renvoyer sur le suje de la dispute. Elle aurait pu lui dire, que ce betail n'aurait jamais du exister, vivant dans la nature, le garcon n'aurais pas eu besoin de venger qui que ce soit.

Merci lui avait-i dit hien ? elle eu un petit sourire triste, mais aucunement vexe. Il venait de lui mentir... on dit merci a quelqu'un lorsque on est reconnaissant d'une chose qui a un rapport avec lui. Et seth etait reconnaissant de quoi ? du savon qu'elle venait de lui passer ? Non bien sur.
Mais ce n'etait pas important. Peut etre ne reverrait-elle jamais le garcon, et malgres le lien d'agressivite qu'il avait entretunue, elle s'en retrouva d'autant plus triste. tant de fois elle aurait aimer pouvoir proteger autrui. Tant de fois elle avait fait ce veoux. On lui avait accorder le plus beau cadeaux en lui cedant le loup majestueux et une autre creature que je passe sous silence.
Mais malgres, ou grace, a tous ces effor, ce n'etait plus elle aqui lui proteger, mais c'etait eux.
Elle aurait pu etre hereuse et fiere. Non, elle ne etait triste. Toujours aussi inutil et ca lui fesait mal.

ELle aurait voulu proteger ce garcon de l'attaue de felin, proteger le felin de l'attaue de garcon. C'eatit une incapable.

De plus, ce garcon etait peut etre deja plus 'fort' qu'elle.
Elle passa une main sur son visage, feignant esyuer une goutte de sueur qui etait en realite une larme, tenant son bandage et serrant le dernier noeux.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Lun 29 Jan - 12:36

[Pas grave Wink ]

Un instant, quand la jeune fille le lâcha, le pansement à moitié terminé, Seth pensa à s’enfuir. Mais où ? Il ne connaissait pas ce coin, et il n’avait pas fait très attention à son chemin pendant qu’il traquait le tigre. Il était perdu, enfin, pas vraiment perdu : simplement égaré pour l’instant. Nul doute qu’il saurait retrouver son chemin, mais pour l’instant, il ne savait pas quelle direction prendre.

Et essayer de retrouver son chemin poursuivi par un loup ne semblait pas être le meilleur moyen de retrouver la route. Le garçon resta donc tranquillement assis sur l’herbe, rongeant son frein en silence, un peu dépassé par les événements, sans cesser d’observer la jeune dame qui ne s’était pas éloigné de plus d’un pas. Curieux, l’enfant pencha sa tête sur le coté, observant avec attention le loup blanc qui servait de compagnon à la femme. Il était immense, et Seth ne douta pas une seconde que l’animal ne ferait qu’une bouchée de lui s’il essayait ne serait-ce que d’attaquer sa maîtresse. En plus, il avait l’air vaguement inamical, mais c’était peut-être juste une impression. Plus pour oublier le loup que par réel intérêt, l’enfant se pencha vers la jeune femme qui continuait à le soigner à l’aide d’un truc vert, pas vraiment très ragoûtant.


Heureusement que vous ne m’avez pas obligé à avaler cette chose

Lança Seth, histoire de détendre l’atmosphère. Le loup s’était reculé, comme pour mieux le laisser seul avec la jeune fille, et le garçon n’était pas du genre à rester assis sans mot dire. Mais quand la jeune fille, après un long silence, reprit la parole, le garçon s’anima à nouveau.

Ca aurait guéri tout seul aussi !

Protesta-t-il, vaguement blessé dans son orgueil. Le prenait-elle pour un incapable ? Certes, il n’avait pas ses compétences en matières de guérison, mais il était habile de ses mains, et aurait pu bander sa blessure, arrêtant l’hémorragie. Il n’avait pas besoin de l’aide d’une inconnue, quelle qu’elle soit, pour l’aider ! D’ailleurs, si elle l’avait laissé faire, il se serait levé et aurait reprit sa route, la laissant plantée là. Mais la présence du loup, et un je-ne-sais-quoi dans l’attitude de la jeune fille lui déconseillaient d’agir ainsi.

La jeune fille s’essuya le visage, et Seth remarqua une goutte brillante sur sa main. De la sueur ou… autre chose ? Elle pleurait encore le tigre ?
Mais malgré ses bravades et son agressivité, le garçon avait quand même un cœur, et il se sentait vraiment mal à l’aise d’avoir mis l’inconnue dans cet état. Mal à l’aise, mais toujours très irrité contre elle. C’était un sentiment bizarre, de ressentir à la fois du méprit et de la compassion pour une seule et même personne. Assez maladroitement, car il faut dire qu’il n’avait pas l’habitude, ce genre de chose étant plutôt mal vu chez lui, il se releva un peu et posa sa main sur l’épaule de la jeune femme.


Ecoutez heu… si ça vous fait tant de peine que ça, pour le tigre je veux dire, et bien heu… je… enfin, je veux dire, je suis désolé. Vous avez peut-être raison…. Sur certains points, hein, pas sur tous, non. Mais j’aurais peut-être du réfléchir avant, seulement, vous comprenez, je devais vraiment l’éloigner. Et j’avais fait un pari avec mes frères… mais c’était stupide de parier, et jamais je n’aurais du faire ça, mais c’est trop tard et je… je….

Je suis désolé.


Etait-il réellement désolé pour le tigre ? Non, pas pour ça. Dans sa tête, c’était déjà du passé. Mais il était réellement triste d’avoir fait de la peine à la jeune femme en face de lui, et ne savait pas vraiment comment apaiser son chagrin, qu’il ressentait comme un coup de poignard. Il se sentait coupable, et cette culpabilité prenait le dessus sur la colère qu’il ressentait devant celle qui se permettait de lui faire la leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Lun 29 Jan - 19:00

(crotte, je vais manger j'te répond apres, ou bien demain, disoulééé)
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Ven 2 Fév - 0:54

You hou, Lucifer? T'es là? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 8 Fév - 10:52

(waaa ! Desolééééé ! Je suis cro nulheuu !)

A la remarque de Seth, sur la pâte pas très ragoutante, certe, mais préciseuse, la jeune femme sourit. Gentiment, et aimablement. Elle gardait ses yeux fixé sur le bandage, qu'elle fasait avec une grande habileté. Elle semblait parfaitement connaître le tissu dont elle se servait. C'était celui de sa toge, et elle en connaissait ainsi l'elasticité, et la pression qu'elle devait y mettre.

Ainsi, elle ne voyait pas, où s'appliquer à faire croire qu'elle ne voyait pas, que le garçon surveillait Thunderhead. Elle aurait même peut etre trouver la situation comique, si le loup se s'était pas montré agressif, en voyant au loin le garçon en début de poursuite.
Mais à présent, la belle bête s'était assise. Sa tête sur le côté, il observait, il apprenait.
Et il se souviendrait. Quoi qu'il se passe en sa présence resterait gravé dans sa mémoire. Dans son coeur qui ne bat que grâce à Lucifer.

Cette derniere, de cela, n'en était absolument pas consiente. Pour elle, l'offrande qu'on lui avait faite, de lui donner ce louveteau, de pouvoir avoir la possibilité qu'il vivre, qu'il court et qu'il sourit...
Il n'y avait pas un jour où elle ne remercier pas le ciel, laissant toutes les mauvaises pensées partir avec le vent, et laissant penetré le soleile et l'espoir.

Et elle souriait encore lorsqu'elle répondit, amusée :

« Je ne suis pas aussi cruelle ! »

Peu importe dans quel sens le prendrai le garçon. Peut etre pour une vanne. Mais en réalité, le remède, par voix oral, était tout ce qu'il y a de plus dangeureux.
C'estc ette pensées qui la fit réfléchir 2 secondes. Il fallait ni qu'il ne l'avle, ni que quelqu'un d'autre le fasse. C'était stupide de croire que quelqu'un se jetterai sur la jambe de garçon pour le lecher, mais on ne sait jamais.

« Lorsque votre plaie ne vous fera plus soufrir, il faudra immédiatement prendre un bain, pour éviter les infections, et faire partir l'extraits de plante verte. Sinon, c'est toxique. »

Il était si jeune. Il avait encore beaucoup à faire, sa se voyait à son allure, sa silouhette déjà taillée, et à la lueur dans ses yeux... Que Lucifer regardait depuis maintenant quelques temps, ayant lacher le tissu, à présent bloqué tout seul.
Elle écouta sans broncher son explication, qui ne la convain vraiment pas, mais elle ne perdit pas son sourire. C'était passé. Elle n'avait plus à pleurer. Et elle rejettait sa pitié.
Il était trop tard, et le temps ne peut etre remonter. S'il le peut, la femme ailé n'en été pas capable, malgres sa grande vitesse. Et malgres tout, il était trop tard pour sauver quelqu'un. Et trop tot pour conclure quoi que se soit. La preuve, c'était une excuse que bafouillait le garçon devant elle.

Elle maitrisa un froncement de cils à l'entente de ce 'pari'. Comme dit précédement, il était trop tard pour cahnegr quoi que se soit. Elle se contemta de soupirer, épaules basses.
Mais les derniers mot de Seth lui fit relever la tête, le regard brillant.
Peut importe s'il était véritablement désolé, peut importe. Tant qu'il n'aurait pas comrpis certaines choses, comment lui demander de savoir ? Ce n'était pas humain de lui demander de comprendre, s'il n'en avait pas les moyens...

« je... moi aussi. »

Il aurait le tant de grandir, de murir, de penser, de phylosopher s'il le voulait.
Et même d'aller se battre.
Il comprendra tout seul.
Il comprendra tout seul...

Elle se releva, essuyant sa main sur son vêtemet au niveau du torse, et tendit sa main presque propre evrs le garçon, pour qu'il la saississe s'il désirait se lever. Avec sa volonté qu'elle lisait dans ces yeux, il n'aurait pas beauoup de mal parvenir à ses fins.

« On est bien lotti hein ?
Avec nos noms... »

Effectievement...Seth, un dieu Egyptien... Et Lucifer, une antité démonique...
Qu'elle était le véritable rapport avec ces 2 jeunes gens ?
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 13 Fév - 15:06

[Mais non, c'est pas grave! Very Happy ]

Au moins, Seth avait réussi à la faire sourire. C’était toujours ça de pris. Et vu qu’elle semblait bien s’appliquer à bander sa blessure, il n’aurait pas été très honnête de continuer à lui en vouloir, aussi le garçon sentit peu à peu sa colère s’apaiser. Il était comme tous les jeunes garçons, il détestait qu’on lui fasse la morale, surtout quand il pensait avoir raison.

Il jeta un nouveau regard sur l’étrange loup blanc, qui semblait observer les alentours, lui jetant quelques coups d’œil. L’animal n’avait plus l’air agressif, seulement intéressé par le paysage. Suivant son regard, le jeune garçon se demanda ce que le loup pouvait bien contempler : à part les arbres, les arbres et les arbres, il n’y avait pas grand-chose à voir dans une forêt. Finalement, Seth haussa les épaules, reportant son regard sur les moindres gestes de la guérisseuse, grimaçant quand elle lui donna un nouveau conseil.


Vous croyiez vraiment que j’allais garder longtemps ce truc immonde sur ma jambe ? Vous inquiétez pas, dès que je peux, je m’en débarrasse !

Assura-t-il d’un ton confiant. Déjà qu’on allait lui poser des questions sur sa blessure, il n’avait pas envie de raconter en plus qu’il n’était pas de taille à se soigner tout seul. Sa réputation de brave en aurait pris un coup, et le jeune garçon y tenait dure comme fer, aussi, la jeune femme n’avait pas de soucis à se faire : sitôt rentré, il ôterait tout ça !

La jeune fille recula, plongeant ses yeux dans les siens. Seth s’agita, assez mal à l’aise sous son examen, et se tortilla jusqu’à ce qu’il puisse se tourner légèrement, dans une position qui appuyait un minimum sur sa blessure. Oh, pas qu’il est vraiment mal, il était un guerrier,après tout… mais il n’empêche que ça le brûlait, et qu’il ne l’avouerait pas, même pour ramener le trophée de tous les tigres des plaines du monde. Il resta là, un peu penaud, sous le regard de la jeune femme qui finit par souffler qu’elle aussi été désolée.

Désolée ? Mais de quoi ? Sans répondre, le garçon retourna la question dans sa tête, la soupesant jusqu’à en tirer une réponse satisfaisante. Il se doutait bien qu’elle n’était pas désolée de l’avoir enguirlandé, et de lui avoir fait la leçon. Non, elle devait s’excuser pour autre chose. L’enfant chercha, mais il n’obtint pas de réponses convaincantes. La jeune femme devait sans doute s’excuser de quelque chose qui ne le concernait pas directement, comme de la mort du tigre, ou peut-être du fait qu’il ne comprenne pas ce qu’elle lui expliquer. Oui, c’était sans doute cela. Mais pour ne pas montrer qu’il ne comprenait pas, Seth se contenta d’un petit sourire.


Oh, ben c’est pas grave.

C’était une réponse absurde, mais la seule qu’il pouvait donner sans trop se ridiculiser. Pour oublier le malaise, l’enfant finit par se relever, au prix de quelques gesticulations et d’un grognement de douleur, à demi étouffé. Il avait refusé l’aide de la jeune femme, prétextant qu’il s’en sortirait tout seul, et il y était parvenu, non ? Il était debout, un peu chancelant et n’osant pas poser le pied par terre, mais il était debout.

Faudra bien que je rentre tout seul.

Dit-il pour s’excuser de ne pas avoir prit la main qu’elle lui tendait gentiment. Puis il la considéra à nouveau, tandis qu’elle reprenait la parole. Effectivement, leurs noms avaient une certaine concordance. Coïncidence ? Peut-être, peut-être pas. Pour ce qu’il en savait, Seth, ça aurait pu ne pas être son vrai nom. C’était celui qu’on lui avait donné. Peut-être sous le coup d’une inspiration quasi-divine, qui sait ?

Et Lucifer… leurs deux noms avaient des consonances étranges, évoquant le mal, le diable. Bref, deux noms résolument mauvais. Pourtant, rien n’était mauvais en Seth ou, en tout cas, ce qui l’était n’était pas du à son nom, seulement à son éducation kershane. Et Lucifer ne voulait pas le mal, puisqu’elle l’avait soignée.

Oui, deux noms bien étranges pour des personnes qui ne sont pas des monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Dim 18 Fév - 13:21

Lucifer esquissa un sourire.
Ce garçon, avec ces paroles fortes et sa volonté de fer, en aurait impressioné plus d'un.
Mais la jeune fille ne fit que de baisser la tête en atténuant un petit rire enfantin. Loin de se moquer de lui, ce rire trahissait peut etre un sentiment de bien etre, ou de confiance.

Mais comment dire cela, alors que tout les oppose ? Mise à part leur nom, on pouvait effectivement faire une liste assez impressionnante de ce qui les contraster, l'un et l'autre. Et Lucifer, avait l'imrpession de le voir plus fort, tandis qu'elle même se sentait plus utile. Encore personne, mise à part sa soeur de race, evangeline, ne lui avait permis de se sentir comme quelqu'un d'autre... Ou plutot, comme soi même.
Et surtout pas un des keshans.

Peut etre parce qu'il était sincere.
Lucifer releva bruqsquement lex yeux, comme pour , à nouveau, le sonder.
Sincère ?
Qu'es qui lui fesait dire cela ?

Bien sûr, Lucifer ignorer se qui lui passer par la tete, comme se débarasser de son bandage aussi vite que possible, ou encore la blessure qui lui fesait plus mal que se qu'elle lui aurait du, ou bien les paroles qu'il avait fait semblant de saisir.
Ainsi, ce garçon était tout sauf sincere.

Un nouveau sourire appurut sur ces levres, en fermant les yeux.
Sn sourire était sincere, et ce garçon aussi. Lucifer le sentait, et le croyait. Beaucoup de ces gestes étaient maladroit, peut etre que c'est cela qui poussait la jeune femme à penser cela, souriante et avenante.

Son expression ne changea pas lorsqu'il esquiva habillement sa main. Elle ne dit rien une seconde, mais n'hésita pas à aller la fourrer dans les cheveux du garçon pour les ébourriffer.
Pas de sa faute, elle en avait eu tres envi.
Peu importe comment il réagirait, parce qu'elle n'avait aps penser uen seconde qu'elle se mettait en danger et fesant ce geste.

"Vous popuvez rentrer tout seul dites-vous ? "

Son regard avait une grande lueur, de gentiesse, de bonté, et peut etre même de défit amical. C'est d'une voix taquine qu'elle dit.

"Vous povez faire beaucoup de chose, hein"

Elle tourna la tête vers thunderhead, qui semblait lui sourire.

"Mais peux tu seulement ne pas rentrer seul ? "

SOn regard se fesait de plus en plus pénétrant, avec ce grand sourire d'enfant sur son visage pâle, sa peau presque grise.

"A 4 par exemple ? "

Sisi, Lucifer savait conter. Nonon, le tigre mort ne conter pas pour un.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Lun 19 Fév - 20:15

Maintenant qu'il était debout, Seth supporta l'examen silencieux de la jeune femme sans broncher. Oui, il pouvait être sage comme une image parfois, même si c'était rare. Et cette jeune femme, avec ses manières bizarres et ses intentions un peu obscures, avait bien le droit de le regarder attentivement, même si ça ne plaisait pas du tout à l'enfant. Mais il lui devait bien ça.

Par contre, il n'apprécia absolument pas qu'elle lui mette la main dans les cheveux. Comme la plupart des jeunes gens de son âge, Seth portait une attention quasi maladive à son apparence, et le fait que la jeune femme lui ébourriffe ses cheveux, pas très bien coiffé d'ailleurs, l'énerva au plus au point. Il serra les dents, s'efforçant de rester impassible tandis qu'elle ruinait sa coupe. Bon, c'est vrai qu'il était très mal coiffé, notamment parce que passer la jiurnée dans les bois n'étaient pas compatible avec une superbe tenue capilaire. Mais il n'empêche...elle aurait dû lui demander son avis! Ce que le jeune homme ne put s'empêcher de lui faire remarquer.

Seth et son franc parler... parfois, il ferait mieux de la boucler! Mais comme dit le proverbe, on ne se refait pas, hein. Heureusement pour la jeune femme, la présence, même lointaine, du loup blanc poussait l'enfant à demeurer plus ou moins impassible, ou du moins, à ne pas sauter sur Lucifer, ce qui aurait été son premier reflexe.


La prochaine fois, ça vous dérangerait d'éviter? J'aime pas vraiment ce genre de chose, c'est pour les gosses et je n'ai plus cinq ans.

Grogna-t-il, sans détacher ses yeux du loup qui, il faut bien l'avouer, l'impressionnait au plus haut point.

Oui, je peux faire beaucoup de choses... et je n'ai besoin de personne pour les faire.

Lança le jeune garçon, soudain agressif. Il avait beau être impressionné par le loup, il n'allait pas se laisser dicter sa conduite par la jeune femme, même si elle l'avait soigné, même si, maintenant, elle voulait l'aider. Personne ne voulait donc comprendre qu'il n'avait besoin de personne? Il était orphelin, et depuis tout bébé, il se débrouillait seul. Alors, non, merci, il n'avait pas besoin d'aide.

Mais quand la jeune femme termina sa phrase, son agressivité s'évanouit comme neige au soleil, remplacée par une immense curiosité. A 4? Que voulait-elle dire? Il n'était que trois dans cette clairière, et pas quatre. A moins que la jeune femme ne sache pas compter, et Seth en doutait, elle avait l'air intelligente, elle avait une idée en tête. Et l'enfant ne resistait pas aux mystères.


Comment cela, 4? Qu'est-ce que vous avez en tête?

Il n'avait pas l'impression de courir un danger, et même si c'était le cas, Seth était confiant en ses capacités de défense, peut-être même un peu trop. Il était seulement curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 20 Fév - 12:10

[
b]Durant l'agressivité du garçon, la jeune femme ne perditpas une seul seconde le beau sourire qui éclaircissait son visage.
Lorsque la remarque cinglante trancha l'atmosphère, son éclat de rire n'en fut que plus leger. Les yeux fermés, une main devn la bouche, elle était parti d'un grand rire.
Plus que sa reaction de proctection, le garçon semblait avoir eu besoin de souligné qu'il n'était pas si jeune que cela, et Lucifer avait trouvé cela très amusant.

Non pas parce qu'elle se moqué, encore une fois. Elle n'est aps du gerne à rire méchament de quelqu'un. Mais dans sa façon d'etre, même s'il était seul, si ses sourcils étaient froncé, s'il avait déjà tué, elle le trouvait sincère.

Lorsqu'elle se calma, elle passa une main en dessous de son oeil, pour essuyer vraisemblablelment une larme de rire. Ben qu'elle est dépasé à préent la majorité, Lucifer était et voulait rester le plus juvénile possible. Enfin, ca, c'est se que les gens disaient. La vérité, c'est que en grandissant, beaucoup éprouve le besoin de ne plus etre eux même, de devenir quelqu'un d'autre.

Baliverne pour Lucifer. Elle, elle avait fait le chemin inverse. Partant d'une grande timidité, terrifié même, et n'osant plus levé les yeux vers autrui, elle avait appris la gentiesse. Mais sans caractere, la gentiesse n'est que la perte de soi même...
Et Lucifer, dans ces épreuves, était plus que seule. Ele n'y etait meme pas elle meme.

Et elle avait souffert.

Nul ne peut dire si elle souffre encore, mais si uen chose est sur, c'ets que sans la connaissance de son amie l'Ombre, de Thunderhead et de la mystérieuse 4 personne, jamais elle n'aurait put etre la ou elle est aujourd'hui, et etre elle même. Plutot pleurer, tantot rire.
Elle accordait à chaque chose une grande valeur, valeur qu'on ne lui avait jamais accordé. Et par dessus tout, elle ne portait pas de rancoeur.
Vangence est un mot bannit de son vocabulaire.
Voilà peut etre se qui la rend si legere, l'abandon du poid-iou de la force- que prodigue ce désir malsaint.

Ainsi, elle n'en voulait pas à se garçon d'avoir tué le fauve. La réalité, c'est que ce n'était pas de sa faute, elle en était persuadé. 2 facteurs interviennent dans la construction d'une personne. Son éducation, et sa volonté.
La preuve, c'est que Lucifer, sans l'éducation, n'auriat jamais eu à pleurer, et sans sa volonté, se serait noyer dans ces larmes.
Et elle était convaincue que ce qui poussé ce garçon a se cacher derriere ce grand mur était son éducation.
Plus tard, sans aucun doute, il aurait lui meme envi de jetter un oeil de l'autre coté de ce mur et, qui sait, de s'en aller...

Elle reprit son sourire mystérieux à la question du jeune homme.
Ayant presque envi de le faire languir.
Elle posa es maisn sur ces hanches et leva un doigt.

"C'est un secret qui n'est dévoilé qu'a ce qui veulent bien se faire raccompagné chez eux"

Son sourire s'élargit. Si le garçon voulait voir plus loin que le bout de son nez, plus loin que le sourire de Lucifer, plus loin de l'apparence imposante du loup, plus loin que ce mur, il ne pourrait qu'accepter.
de plus, elle avait vien utilisé le mot 'accompagné' et non pas 'emmener' ou autre chose qui peut faire penser à un prisionnier. Il avait le choix. On a toujours le choix.[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 22 Fév - 0:28

Quand la jeune femme éclata de rire, le premier réflexe de Seth fut d'être affreusement véxé. Mais curieusement, le rire de lucifer avait une consonnance étrange, qui donnait envie de ce joindre à son bonheur, même s'il n'était que passager.

L'enfant n'avait pas l'impression qu'elle se moquait de lui. Bien sûr, il pouvait se tromper, il ne la connaissait pas assez, mais elle n'avait pas l'air de rire à ses dépens. il se contenta donc de la regarder dignement, sans se joindre à elle mais sans lui reprocher son hilarité. Après tout, il avait déjà eut le temps de le constater, les filles étaient des êtres vraiment bizarre, et celle-ci ne faisait pas exception à la règle. Elle était déjà bizarre sans être une fille, alors, elle cumulait.

Et quand Lucifer finit par se calmer et lui répondre, Seth sentit son impatience grandir. Il aimait les énigmes, les devinettes, mais là, il se trouvait devant une colle. Par acquit de conscience, l'enfant regarda de nouveau autour d'eux : ils étaient seuls, rien n'était moins sûr. A moins que cette mystérieuse personne soit invisible, elle n'était pas là, il en était presque sûr. Presque... parce qu'il était convaincu que la jeune femme ne se jouait pas de lui, et que sa déclaration était vrai. Elle parlait bien de quelqu'un qui existait, mais comment pouvait-il être à la fois là, et pas là? Ce n'était pas possible, et dans la cervelle de l'enfant, rien ne lui permettait de concevoir un tel concept.

Alors il finit par se laisser fléchir. De toute façon, s'il voulait avoir le fin mot de l'histoire, il n'avait pas d'autre choix que d'accepter la requête de l'étrange jeune fille. Néanmoins, il la mit en garde dès le début.


D'accord, vous pouvez me raccompagner, comme vous dites, même si je n'ai pas besoin qu'on me tienne la main. mais pas jusqu'au village : les Kershans n'acceptent pas les inconnus de gaïeté de coeur.

Ce n'était pas une menace, à peine un avertissement. C'était plutôt une constatation, et Seth tenait à ce que les choses soit claires. Par contre, il avait un peu l'impression que, contrairement à ce que laisait entendre la jeune fille, il n'avait pas trop le choix. Elle l'avait délibérement appaté, et il détestait qu'on décide à sa place. Elle devait savoir sa réponse avant même de poser la question : Seth ne résistait pas à l'appel de l'aventure, ni au mystère, et Lucifer lui présentait les deux sur un plateau d'argent, avec comme seul obligation de l'accompagner.

A la reflexion, Seth se sentait plutôt soulagé de ne pas rentrer tout seul : il avait les bois à retraverser, et une route pas mal longue avant d'arriver chez lui. Sans compter que l'après midi avançait lentement, et que le jeune garçon ne serait pas à la maison avant la nuit. Il n'avait pas peur du noir, non, mais disons que s'il pouvait éviter d'être seul, cela l'arrangeait bien. Si seulement il n'avait pas laissé Keer avant de partir chasser...

Haussant les épaules, il indiqua la direction d'un petit bosquet, juste à l'orée de la clairière.


C'est par là, je crois. Mais avant, je veux savoir : de qui vous parliez?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Jeu 22 Fév - 13:20

(XD il me fait trop rire seth^^)

Si Lucifer l'avait conduit à sa réponse positive, elle n'yétait pour rien. Enfin, c'est se dont elle voulait se dire. Bien oui quand meme, elle lui avait laisé le choix. Et elle n'aurais pas put l'obliger. Cette decision, n'appartenait qu'a Seth seul !

Mais alors, pourquoi riait-elle encore ?
Elle avait bien compris que ce garçon avait un mentale curieux, même s'il était méfiant. Et il avait raison, assemblé, ces 2 adjectifs deviennent des qualités.
Et loin de rendre la jeuen femme hilare, cela la rendait heureuse.

Elle ne broncha pas au mots 'kershans', bien qu'il ravira de nombreux souvenirs... cauchemards... Mais son visage resta impasside. Elle n'avait pas de rancoeur.

"ok ! ca vaudra mieux pour moi "

"Bon !"

Elle avait planté ces 2 poings sur ces hanches, en dévorant le garçon du regard. Il y avait as de doute, dans ces yeux, c'etait une fiereté joyeuse que l'on lisait. Mais pas d'elle. De cette mystérieuse personne...

Elle n'avait pas envi de faire languir le garçon, alors elle regarda dans la direction indiqué, et avec un grand sourire, lui attrapa la manche pour l'insiter à courrir.
Dans sa course, elle donna une impulsion sur le sol, comme si elle désirait sauter et...
Ses pieds ne rentrèrent plus en contact avec le sol, ces ailes s'étaient déployées, et battait avec puissance l'air, pour la maintenir en lévitation.
Elle aurait put s'en passer.
dans la foret, les arbres étaient serrés, et voler devenait difficile. Peut etre aurait-il fallu redescendre.. le sol n'était pas loin, qu'à quelques dizaines de centimètre...

Mais dans son regard brillant de volonté et d'energie, il y avait pas à se poser de question, elle avait décidé de voler, sa joie la soutenant en l'air.
Elle n'avait pas disparut pendant 4 ans pour avoir peur de se briser les ailes. A présent, c'est avec confience et habilité qu'elle slalomait entre les troncs, et n'hésitait pa à acceléré l'allure.

Tatam, tatam, tatam.

Il y avait quelqu'un derriere qui n'était pas content d'être oublié à la traine.
Thunderhead battait furieusement le sol de ces pattes et n'eut besoin qu'un nombre de foulé réduit pour les ratrapés. Son regard, le même que Lucifer. Il jouait.
Passant entre les branches, sans en froler une seulement, dans un grand silence, il était assimilable à un fantôme.

La jeune fille ne se fit pas prier et vint se poser sur son dos, le glorifiant de caresse et de rire.
Et Seth ? Non elle ne l'oubliait pas, et s'était retourné vers lui , tendant la main dans sa direction, alors que thunder diminuer doucement l'allure.
Ils l'attendaient, il n'avait qu'à grimper.
Encore une fois, avec un peu d'agilité il n'aurait pas besoin de la main de Lucifer, mais avec sa blessure et sa bonté, elle n'aurait que put lui tendre encore une fois la main.

"Grimpe ! " comme si le geste n'était pas assez explicite " On est obligé, tu compendras ! "

Elle éprouva le besoind e rajouterun clin d'oeil sympathique. S'il n'était pas confiant, ils risquaient d'avoir des problemes... Et la clairière approchait à grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 27 Fév - 14:17

(Désolé pour le retard, je suis un peu débordé en ce moment)

Seth la suivit, bien qu’il commença à soupçonner qu’elle s’était jouée de lui. Lui aurait-elle mentit ? Pourtant, elle se tenait plantée là, le défiant du regard, un regard joyeux et pas traître pour deux sous. Dans son exaltation à connaître la clé de l’énigme, dans l’enthousiasme débordant avec lequel l’avait entraîné Lucifer, le jeune garçon avait complètement oublié ce pour quoi il été venu se perdre ici, ce pour quoi il avait couru toute la journée… le tigre. Ou plutôt, son cadavre, reposait toujours sur le sol. Lucifer avait réussi à faire sortir de la tête de Seth son trophée de chasse, et c’était un grand exploit.

L’enfant la regarda courir, bondir et… s’envoler ? Sous le coup, il crut avoir des visions et, d’un air complètement ahuri, se frotta les yeux, avant de les ouvrir à nouveau, pour constater qu’il ne rêvait pas. Non, l’étrange jeune fille avait bel et bien déployé ses ailes, et elle volait. Avec une certaine élégance, d’ailleurs, s’avoua Seth en la suivant des yeux.

Il se sentit complètement stupide, tout à coup. Pas étonnant qu’elle se montre si gentille et si prévenante, si affecté par la mort de cet animal. Elle n’était…pas comme les autres. Bon, lui non plus, il n’était pas tout à fait comme les autres, mais elle, elle était encore plus pas comme les autres. Il rit tout seul à cette pensée pour le moins emberlificotée, mais il n’empêche qu’il n’avait pas tort. Elle était différente. En mieux, en mal ? Il ne savait pas, et ce n’était pas la question.

Mais même si elle semblait voler assez bien, c’était extrêmement dangereux. Même les oiseaux ne se risquaient pas à voler à travers la jungle : les troncs étaient proches, serrés, et le moindre faux-pas risquait de précipiter la jeune femme contre un arbre. Elle semblait pourtant ne pas s’en soucier, et Seth comprenait peu à peu pourquoi. Il émanait d’elle un sentiment de joie, farouche et profond, qui semblait retentir dans l’air comme le tintement plein de pureté d’une cloche. Elle était libre, heureuse, et ça sautait aux yeux. Seth songea un instant qu’il avait la même impression, penché sur le dos de Keer qui galopait sans relâche. Il se sentait libre, puissant et surtout, rien ne pouvait l’arrêter. Etais-ce cela qu’elle ressentait ?

Elle l’avait entraîné dans sa course, et il s’arrêta bientôt de penser, mobilisant son énergie et son attention pour ne pas plonger contre un arbre, ou se prendre les pieds dans la racines qui affleurait sur le sol. Le loup blanc les suivait, ses pattes puissantes rebondissants sans effort sur le sol traître. Lucifer grimpa sur le dos de son animal, le caressant, et ils ralentirent l’allure… à la grande joie de Seth, qui commençait à avoir un peu de mal à respirer. Mais quand Lucifer lui tandis la main, il s’arrêta complètement, les mains sur les genoux, courbé en deux, essayant de reprendre son souffle.


Je… je monte pas là-dessus, moi !

Refusa-t-il catégoriquement. Malgré le sourire et le clin d’œil de la jeune femme, il ne monterait pas, hors de question. Non seulement ça ne lui disait rien qui vaille, mais en plus… ça ne lui disait rien qui vaille. Il n’avait pas vraiment d’explication à son refus, et pourtant, il refusait tout net. Il s’attendait à décevoir Lucifer, et se sentait déjà mal à cette idée, mais il ne se laisserait pas fléchir.

Oui, l’opinion de la jeune femme comptait pour lui, plus qu’il ne voulait lui avouer, plus qu’il ne voulait se l’avouer. Elle était étonnante, un peu donneuse de leçons sur les bords, mais force lui était d’admettre qu’il la trouvait gentille. Enervante, mais gentille.


Mon cheval est à l’entrée de cette forêt, et… je monterais sur rien d’autre que lui. Désolé.

Ajouta-t-il, un peu embeté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 27 Fév - 18:11

(t'inquiete pas ! Moi aussi, souvent^^)


Effectivement, la jeune fille fut très surprise. Elle reporta son poids en arriere de quelques dizaines de centimètres mais cela suffit pour que le loub blanc pile comme un cheval de renning. Il avait très bien compris que la Lucifer avait reporter son regard en arrière, et qu'elle ne voulait pas partir sans le garçon. Très bien. Non seulement il ferait se qu'elle voudrait, mais il n'allait pas laisser le garçon seul, si sa cavalière pensait que c'était une mauvaise chose.

Certes, sa présence un peu impossante pouvait fintimider, faire un peu peur. Mais de là, à se qu'on ne veuille pas l'approcher... Ou alors, il avait avait une autre raison ? Mais alors laquelle ?

C'est sur cette pensé que l'arret brusque du Thunderhead la surpis. Elle ne s'attendait pas à se que la bête pile à se point Qu'es qu'il y avait ? Un soucis ? Mise à part que Seth s'était arrter, c'était pas la peine de piler si fort !
Dailleurs, ce violent mouvement l'avait projeter en avant et n'avait même pas eu le temps de crier.
Heureusement qu'elle avait eut le reflexe de fermer ces ailes qu'elle se serrait sinon certaienment cassé.
Elle fit dans un roulé boulé dans les fourrées, seule ces jambes sortant du feuillage. Par contre, son cri s'étendit tres bien par la suite.

« Arggg !!! Thunderrr !!!! Tu es affreux ! Aide moi ca pique !!! »

Elle était partagé entre la surprise, la colère et le rire. Aucun des sentiments n'arrivait à prendre le dessus et le houx commençait à la piquer sérieusement. Heureusment qu'un truc long et tout plein de poils blanc ne tarda pas à faire son appartition ; la queue que l'animal lui tendait pour la lever.
Elle s'en saissait sans l'ombre d'un hésitation et se fit tirer de ce mauvais pas, ou pluotot mauvaise chute. Il fois sortit du buisson, elle fixa son regard réprobateur sur le loup qui semblait rire dans sa gorge. Elle lui sauta dessus et l'attrapa au cou.. Et lui fit un calin.

« J'ai compris ! La prochaine fois je ferais plus attention... »

Cependant, la prochaine fois elle ne feris pas plus attention, parce qu'elle n'était pas capable d'avoir un seul objectif fixe dans la tête. Elle se mit à rire en s'éloigannt de lui, non sans lui avoir donner un petite tappe, ce qui eu pour effet de faire rire encore plus la bête.
Elle revint vers Seth, marchant bizzarement et enlevant de ci-delà des feuilles de houx. Elle posa un doigt sur sa bouche une seconde, pour se rappeler e qu'elle voulait dire. La chute l'avait bien sonné, et il lui fallut quelques secondes pour reprendre ces esprits.

Seth, lui, semblait avoir besoin de reprendre son souffle. Lucifer se félicita d'avoir des ailes. Ces aile qu'elle avait tant maudites. Elles étaient en faite si serviables... Il suffisait juste de les accepter ! Par contre, elle ne s'exuca pas aupres du garçon ni de l'avoir fait courire ainsi, ni de lui avoir demander de grimpper avec elle sur le dos de la bête qui était en train de se rouler par terre de rire. Il n'était pas encore adulte, et cela sa voyait.
Oui, Lucifer ne s'excusa pas. Parce que dans ce cas la, ca voudrait dire qu'elle plaignait le garçon. Et elle refusait catégoriquement de la faire. Non seulement parce qu'il n'avait pas beosin d'être plaint, mais parce qu'il tenait certainement trop à sa fierté pour l'être. Ainsi, elle resta muette sur ce sujet, mais posant ses mains sur ces hanches, n'hésita pour lui demamder :

« Je comprends que tu n'es pas confiance, c'est normal, c'ets même très sage.
Mais si je peux t'aider, de quelques maniere que se soit, j'en serait heureuse ! »

Elle ferma les yeux et sourit, penchant sa tête sur le côté. Effectievemnt elle trouvait cela étrange, cette attitude qu'il avait envers Thunder. Et elle aurait voulu la comrpendre. Mais seulement si Seth le lui disait parce qu'il en avait envi, et non pas parce qu'il se sentait obliger ou quoi que se soit. De toute façon, se n'était pas le genre de garçon a dire oui si c'est non !
Cette pensée la fit à nouveau sourire, en essayant d'oter une branche coincé dans ses cheveux.

« tu as raison ! Ne sois pas desolé et allons chercher ton cheval ! "

Elle ne pensait pas une seconde qu'il eut voulu lui faussé compagnie. Et avait même oublier le vovoiement. Elle n'utilisez d'ailleurs ce dernier seuelemnt lorsqu'elle ne se sentait pas bien. Et elle ne pouvait pas se le cacher, elle aimait bien se garçon !

"Nous n'avons pas le droit de le laisser ici. Cependant, la proposition tiens toujours ! Pas vrai thunder !?
...
Thunder ? »

Elle eut beau se retourner plusierus fois sur elle même, pas moyen de le voir. Il aavit litéralement disparut. Elle arreta de gigoter pour essayer de sentir sa présence, mais ne put s'empecher de le sermoner en fermant les yeux – grave erreur- :

« Je te préviens, si tu essais de me s... »

Blam ! Trop tard. Le loup en question avait bondit de nul part tel une tornade blanche et l'avait plaqué au sol avant qu'elle ne put faire quoi que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Ven 2 Mar - 0:24

Quand Seth vit la jeune fille plonger en avant, il la regarda avec un grand sourire... avant d'éclater de rire. Ce n'était ni très gentil, ni compatissant, mais il était mort de rire : il iriait, riait, tout en luttant pour reprendre son souffle. Ce fut seulement quand Lucifer revint vers lui qu'il reprit son sérieux, malgré un sourire encore éclatant.

Il regarda sa mimique, en souriant toujours aussi largement. il avait beau s'en défendre, il aimait bien cette fille, malgré ses airs bizarres. Il l'aimait bien elle, mais le loup,non. Il ne pouvait pas, c'était plus fort que lui, il était incapable de lui faire confiance. Et même si la présence de Lucifer était plutôt rassurante, c'était au-dessus de ses forces.


Ca va, tu ne t'es pas fais mal?

Demanda-t-il à la jeune femme encore pleine de branches et de feuilles, qu'elle s'efforçait d'enlever avec plus ou moins de réussite. Il l'avait tutoyé sans y réflechir, presque automatiquement, et ne s'en rendit même pas compte. C'est dire s'il l'appréciait : d'habitude, il était plutôt sur la défensive avec les inconnus. C'était bien naturel : il était humain, mais pourtant, il avait une éducation Kershane. Bizarrement, cela mettait mal à l'aise les humains, comme les Kershans. Du coup, Seth avait du mal à accorder sa confiance à quiconque. La jeune femme avait pourtant réussi à l'obtenir.

Il en reste un peu, là.

Ajouta-t-il en lui otant une feuille, avant de l'écouter reprendre la parole. Il la considéra un moment, l'air grave, ayant l'air de soupeser ses paroles avant de lui donner une réponse... et une explication car il avait l'étrange impression qu'elle avait le droit de connaître son refus si catégorique.

Ce n'est pas que je n'ai pas confiance. C'est juste que... j'ignore pourquoi, je déteste les loups. C'est vicéral, je n'y peut rien, c'est comme ça.
Je n'ai pas peur, attention!


Reprit-il d'un ton bravache. Pas que Lucifer s'imagine qu'il ait peur, non. Il était courageux, et ne connaissait pas la peur. Du moins, c'est ce qu'il voulait faire croire. Devant cet étrange animal, qui semblait pourtant pacifique, toutes ses peurs d'enfants semblaient revenir à la charge, paralysant presque le jeune garçon qu'il était devenu. C'était au-dessus de ses forces, il ne pouvait pas. Et Keer attendait, pas très loin.

Et tu peux rien y faire. C'est quand même gentil de te proposer.

Seth lui dédia un joli sourire, sincère, cette fois. Un sourire qu'il perdit bien vite lorsque la jeune fille chercha partout son loup, qui avait disparu de leur regard. Aussitôt, l'esprit de l'enfant réagit en lui faisant voir ses pires craintes : une attaque, un déchiquetage dans les règles, un...

Un éclair blanc passa devant ses yeux, qui se jetta sur Lucifer avant même que l'enfant ne puisse réagir. Mais le loup blanc tenait toujours son ami plaqué au sol. Seth hésita sur la conduite à tenir, paralysé par sa peur viscérale de l'animal. Finallement, il ne put que sortir son petit couteau, et, d'une voix rendue étrangement rauque par la peur qu'il éprouvait, il lança au loup blanc.


Recule, laisse là tranquille!

Une partie de son esprit avait beau savoir que ce n'était qu'un jeun entre Lucifer et son ami à quattre pates, le garçon était presque incapable de réflechir correctement. Il fallait le comprendre : l'incarnation de ces pires cauchemards d'enfant venait tout juste de clouer la jeune femme sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Ven 2 Mar - 12:54

Le rire du garçon au moment où Lucifer s'était rétamer par terre ne l'avait aucunement contrarié, et même l'incitait à rire de plus belle. Elle s'était cassé la figure par sa propre faute, et en rire était toujours la meilleurs solution, à condition d'y repenser la prochaine fois. Mais il faut dire que le loup n'était pas tout blanc, dans cette affaire ! Avec son comportement joueur et taquineur, il avait toujours plut à Lucifer, en la fesant se tordre de rire à chaque fois qu'elle le voyait. Lorsqu'il était aussi petit que sa main, il n'avait pas cette lueur dans les yeux, il n'avait pas ce coeur legert...

Et peu etre qu'à la vue du garçon, il s'en était rappeler. C'est se que pensa Lucifer pendant une seconde. Et cela expliquerai pourquoi Seth ne veut pas s'en approcher, si thunder emanait de mauvaise ondes à son egard... Pourant, dans ce cas, la jeune fille aurait dut les sentir aussi...
Heureusement que le garçon vint la tirer de ces réflexions en s'expliquant quelque peu apres lui avoir gentiment enlevé un houx qui la piquer, ce qui eu pour effet de lui aggrandir son sourire de toute ces dents. Mais elle écouta attentivement les dires de Seth, n'ayant meme pas remarquer qu'il la tutoyait, comme si c'était tout à fait normal.

Pendant toute son expliquation, elle garda le silence. Certaines chose n'était pas claire dans sa tete et surement pas non plus dans la tete du garçon. Etre dans le noir peut faire peur, tres peur...
Bien qu'elle retint un petit rire lorsqu'il se mit sur la défensive pour affirmer qu'il n'avait pas peur, le probleme de ce dernier ne la rendait pas hilare du tout.

Alors qu'elle se retrouva par terre plaqué par son ami, elle n'avait pas eut le temps de dire ni de pensé quoi que se soit. Mais lorsqu'elle comprit se qui lui arrivait qu'elle regarda les yeux du loup. Ce n'était pas bien de regarder droit dans les yeux d'un loup. Ce dernier prend cela pour... un défi.
Et thunderhead approcha sa tete doucement de celle de lucifer qui le fixait, en essayant de contenir son fou rire, ouvrit la gueule, et ... lui lecha le visage au point qu'elle dut essayer de la repousser pour pouvoir respirer convenablement, jusqu'à se que Seth ordonne à l'animal de déguerpir.

Ce dernier releva la tête lachait son étrainte sur Lucifer.
Il ne semblait... Pas comprendre. En réalité, il n'avait jamais compris un traitre mot de la langue que parlait Lucifer, mais à force de vivre à ses côtés avait compris son ton, son attitude, et sa maniere de fonctionner. Mais le garçon le déroutait un peu. Il n'avait... pas du tout les même manieres que son amie. Même s'il était tres semblables, beaucoup de chose les différencier. En particulier ce qu'il ressentait en voyant le regard doux et amoureux de Lucifer, et celui méfiant et même agressif du garçon.

Et il fallait bien le reconnaître, depuis son départ de la tribu des loups géants pour les mains de Lucifer, il n'avait croiser plus aucun regard que le sien. Il savait qu'il avait beaucoup de chose à apprendre, malgres tout ce dont il savait deja. Le regard plonger dans celui du garçon, les yeux brilant d'intelligence.. et pourtant, il tourna la tete vers Luicfer, comme pour lui demander de l'aide.
Cette derneire c'était relevé, et approcher de quelque pas de Seth, et dit enfin :

« mais il n'ets pas un loup... c'est un géant... ils n'ont rien en commun... »


Dernière édition par le Mar 6 Mar - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 6 Mar - 13:38

Seth était assez mal à l'aise d'avoir expliqué à la jeune femme pourquoi il ne se sentait pas beaucoup en confiance a côté de son loup blan. Enfin, expliqué, c'était un bien grand mot : il lui avait juste dit qu'il ne l'aimait pas. Le petit garçon avait toujours craint les loups, comme d'autres on peur des monstres, ou du noir. C'était un instinct profondément ancré en lui, et qui ne disparaitrait pas tout seul.

Néanmoins, il s'était sentit très courageux en ordonnant à l'ami de Lucifer de déguerpir... Beaucoup plus courageux d'ailleurs qu'il ne se sentait à ce moment-là, les prunelles du l'animal braqués dans ses yeux... des yeux qui refletaient une intelligence plus forte que n'importe quel autre animal, comme si le loup blanc de lucifer n'était pas qu'un vulgaire animal. Pour Seth, Kerre non plus n'était pas qu'un simple animal, une monture tout ce qu'il y a de plus banal. Ses doux yeux bruns semblaient comprendre beaucoup plus de choses qu'un autre, et l'enfant avait parfois la certitude que Keer était beaucoup plus qu'un cheval...

C'était assez embrouillé dans sa tête, n'empêche, il avait l'impression de se tromper sur le compte de Thunderhead. Impression vite confirmé par lucifer, qui lui expliqua qu'il n'était pas qu'un loup. L'enfant regarda l'animal avec un interêt renouvellé : la race des loups géants... il en avait entendu parler comme d'une légende plus ou moins ancrée dans la réalité, mais là. Il en avait apparement un sous les yeux. mais il ressemblait tellement à un loup que Seth hésitait sur la conduite à tenir. Il ne songea pas à présenter ses excuses à Lucifer, mais il ne pouvait s'empêcher de fixer l'animal, détaillant la moindre de ses postures. Après iun long moment, l'enfant se tourna vers son amie.


C'est un loup géant? Un vrai loup géant? C'est vrai, tout ce qu'on raconte sur eux?

Son regard se reporta sur le loup blanc qui le regardait, lui aussi. Décidement, avec Lucifer, question mystères, Seth était servi. Il craignait toujours autant l'animal, mais commençait à le voir sous un nouveau jour : un jour un peu plyus mythique et fabuleux qu'un simple loup blanc.

Seth se rapella subitement qu'il avait toujours son arme à la main et la rangea rapidement, rougissant un peu de sa maladresse. Se répettant qu'il n'avait rien à craindre, absolument rien, tant qu'il serait en compagnie de lucifer, il reprit d'une voix mal assurée

Bon, alors, si on se remettais en route? on a encore du chemin à faire pour retrouver Keer, et il doit s'impatienter. Je l'ai laissé à l'entrée de la jungle, prêt d'un petit bosquet.

Sans attendre de réponse, il reopartit, pour cacher sa gène et son désarroi face à cette peur dont il n'arrivait pas à se débarrasser. pourquoi craignait-il autant les loups? La réponse, bien cachée dans son subconscient, n'allait pas lui apparaître comme par magie, et il en était frustré, retrouvant, comme une carapace, ses manières brusques et pas très amicales.

Vous venez, oui?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Mar 6 Mar - 18:48

C'était avec exactement la même expression facial que Lucifer et Thunderhead regardait les yeux exorbités le garçon. Ils n'avaient pas l'air très intelligents, même l'intention était tout de même présent. Sans la peur de Seth, la situation aurait été comique. Le loup, n'ayant que trè peu connu sa troupe avait trouver en Lucifer, une compagnon, une amie, une confidente, une mère, et une fille.
C'est pourquoi, pour exprimer le même sentiment que Lucifer, il adoptait la même attitude, à peu de chose près. Cela le rendait très humain...
Etait ce une bonne chose ?
Car même à ce moment la, ce loup restait un loup.

Il était loup, et rien ne pouvait le changer. Lucifer, en affirmant qu'il était non pas un loup, mais un loup géant, venait de faire parler son coeur, mais nullement son intelligence. Car a y réfléchir deux secondes, le plus idiot des imbéciles ne se serait pas fait avoir, thunder était un loup, même si il n'avait une race que tres peu répendu. Mais comment en vouloir à une jeune femme qui prefere faire parler son coeur plutôt que sa tête ?

Elle avait déjà rencontrer un loup, auparavant. Qui n'avait rien à voir avec ces force de la nature. Et elle avait été 1000 fois plus impressionné en voyant le canidé plutot qu'en voyant les géants. Commetn expliqué ? Elle ne le savait pas, peut etre parce qu'elle se trouvait avec un ami au moment où elle était rentré dans le cercle des loups géants...

Elle sortir de ces pensées lorsqu'il posa plusieurs question d'affilé voulant demander toute la même chose. Elle s'approcha de Seth, les yeux brillant et interessées :

« hein ? Que dit-on sur eux ? »

A bah bravo. Elle n'avait fait que les voir une dizaine du minute et cotoyer thunder. Elle ne connaissait rien d'eux mis à part leur intelligence et leur lien particulier. La seule chose dont elle était sûr, c'est que le loup blanc était unique, et qu'elle l'aimait.

Ce dernier se leva, nullement impressioné par l'arme que Seth venait de ranger. Il les savaient dangreuse, les armes, à condition qu'elle soit dans les mains d'un homme mauvais. Et tout comme lucifer, il était persuadé que Seth ne l'était pas.

Il avait devenier bien avant Lucifer que le garçon tenait à se remettre en route, et il avait décidé de partir devant, on ne sait trop pourquoi. Lucifer était encore en retrait, hochant la tête pour aller chercher Keer. Ca devait etre son cheval, à coup sûr. Elle eut un sourire en pensant à quel point il devait aimer son cavalier, celui la même qui voulait absolument aller le rejoindre immédiatement.
Elle put voir quelques seconde, avant de déployer ces ailes pour les rejoindre à l'injonction de Seth, Dailleurs, elle nota que ce dernier avait dit 'vous'. Cela lui souleva le coeur de legereté. Il sadressait aussi au beau et grand loup blanc... Les dos de seth et de thunder, leur silhouette marchant dans un même pas dans la même direction...

« tu sais »

Dit-elle ayant rejoint le jeune homme, avec un grand sourire illuminant son visage.

« J'ai rencontrer mon tout premier loup il y a 5 ans ! »

Elle fit mine de compter sur ces doigts et releva la tete Souriant toujours.

« J'avais 16 ans, et je me baladais toute seule, comme à mon habitude... Enfin comme avant... »

Elle ne le dit pas, mais sous entendait avant qu'elle ne soit rejointe par celui qui était devenu son véritable ami et frere par la suite, thunderhead.

« et, je voulais aller dire bonjour à un monsieur. Il avait un joli chien, et j'ai voulu lui gratter la tête, mais... »

Elle éclata de rire en montrant une main.

« J'ai bien failli la perdre ! Ah non mais je te jure, il ma parler, dans la tete, et à dit ' si tu m'touche, j'te bouffe ' ! Je me suis mise au garde à vous et je n'ai plus approcher la main, ah ça non ! »

Elle mimina la raideur qui l'avait emparer à ce moment là.

« ca ne m'a pas empecher de la tirer la langue. Mais il était pas méchant, sinon il n'aurai tpas prit la peine de me mettre en garde, hihi. Les gens comme les bêtes sont gentilles, même s'il arrivent que certains soit pousser par une force tel que la souffrance et les oblige à faire des choses qu'il n'aurait pas du faire... Je crois que... Il faut les aider »

Elle leva la tete pour essayer de capter un peu le vent, qui avait bien du mal à parvenir juqu'à dans les bois.

« Tu crois pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Seth Tha
Invité



MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   Lun 12 Mar - 13:19

Qu'est-ce qu'on dit sur eux? Heu...

La question de Lucifer prit Seth un peu au dépourvu. Il voulait savoir si ce qu'on racontait était vrai, pas déclamer toutes les légendes qu'il avait entendu! Lucifer vivait avec l'un d'entre eux, et elle ne connaissait même pas les bruits, les légendes et tout ce qui courrait à leur sujet?

Le jeune garçon la regarda d'un air méfiant, essayant de juger si elle se fichait de lui ou pas, mais elle n'en avait pas l'air. Alors, elle ne savait vraiment rien? Pourtant, les légendes, c'est ce qui construisait l'histoire d'un peuple, les légendes, tout le monde en avait enendu parler... du moins, c'est ce que l'enfant croyais avant de la rencontrer. Levant un sourcil, il lui demanda néanmoins.


T'en as jamais entendu parler, vraiment? Bon, alors, heu... Qu'est-ce qu'on raconte sur les loups géants? des tas de choses. On dit qu'ils sont d'une intelligence supérieures, même à celle de l'être humain et que quand ils chassent, ils sont capables de poursuivre une proie jusqu'au bout de la terre tant qu'ils ne l'ont pas abattus. Ils sont rancunniers, sauvages et surtout, sans pitié.
Mais quand on se lit d'amitié à eux, ils se montrent tout à fait différents : ils sont dévoués pour la vie à leur nouvelle meute, et savent d'instinct comment éviter les dangers. Et, euh... ils peuvent tuer un cerf d'un seul coup de dents, et même s'attaquer aux dragons sans pour autant se faire tuer. Tu... sais ce qu'est un dragon, hein?


Demanda Seth en lorgnant Lucifer, puis en regardant le loup blanc, à ses côtés. Oui, il avait l'impression que cet animal pourrait tuer un dragon. Enfin, peut-être. En même temps, il n'avait jamais rencontré de dragon, alors, il ne pouvait pas vraiment s'imaginer quel taille ils faisaiznt. Thunder, comme le surnommait lucifer, était le premier animal de légende qu'il voyait, alors, il cherchait à en savoir un peu plus.

Il t'a élu comme son ami, alors, tu dois savoir si c'est vrai. Est-ce qu'il mange des humains?

Demanda-t-il encore, un peu craintif. il fallait qu'il sache, alors, autant demander! Il suivit néanmoins le loup qui s'était remis en route, écoutant lucifer qui lui racontait quand elle avait rencontré un loup, elle pour la première fois. pour le pousser à faire la même chose? Et bien, il ne rzaconterait pas. D'abord, parce qu'il ne s'en souvenait pas, et ensuite, parce qu'à chaque fois qu'il pensait à son passé, il sentait les lamres lui venir aux yeux. Et il n'allait vertainement pas pleurer devant une fille, aussi gentille soit-elle! Il écouta pourtant attentivement, avant de réflechir à la question de la jeune femme, et finit par répondre, le plus honnetement possible.
Je ne sais pas. Si un jour une bête m'attaque, je ne suis pas sur de pouvoir lui faire face en me disant que je vais l'aider. Je préfererais me battre plutot que de me faire manger. Mais... tu as peut-être raison. Sauf que je pense que certaines choses, animal ou personne, sont faites pour être mauvais, et que rien, pas même de l'aide, ne les fera sortir de ce shéma.

Imagine que l'on t'est élevé, depuis tout petit, dans la haine d'une race. Je ne crois pas qu'une fois grand, tu puisse t'en défaire. Enfin, je dis ça, mais je n'en sais rien, hein!


Se défendit maladroitement l'enfant. Il avait parlé beaucoup plus qu'il ne l'aurait voulu, et il ne voulait surtout pas que Lucifer comprenne qu'en fait, c'était un peu de lui qu'il parlait. Etait-il foncièrement mauvais, parce qu'il avait été elevé par des Kershans dans la haine? Les Kesrhans n'étaient pas vraiment mauvais, non, même si certains le croyait. Partout, il y avait des etres bons, et mauvais. C'était comme ça, et même chez les humains, les elfes ou les autres races, il devait y avoir des gens méchants.
Peut-être que Lucifer avait raison, alors. ce n'était pas parce qu'un loup était loup qu'il était forcément méchant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partie de chasse [La Montagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partie de chasse [La Montagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» une partie de chasse [PV]
» Partie de chasse entre amis [ PV Nuage Etoilé ]
» Une partie de chasse avant d'aller dormir
» Une bonne partie de chasse... [PV Coeur de Jais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Laimë-
Sauter vers: