Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mer 8 Oct - 11:36

  • La nuit s'était imposée au jour comme une évidence, sans laisser le temps à l'Astre Soleil de protester en quoi que ce soit. Il avait dû céder, en silence, la place à son ennemie Lune, synonyme de froid et d'obscurité. La température avait baissé d'au moins une demi douzaine de degrés, et les herbes se paraient d'une rosée fraîche au parfum irisée bien avant l'arrivée de l'Aube.

    Dans les méandres de ces jeux d'ombre, un être, flamboyant dans cet océan de sombreur, illuminant tel un aura hâlé le corps de l'animal qui se dressait non loin de la cache secrète. La forme s'approchait lentement, avec une prestance telle qu'il en devenait majestueux. Il rayonnait de bonté, et son regard suffisait à couper le souffle de quiconque. Son corps grâcile se mouvait dans l'obscurité de la nuit sans aucun problème. Il déambulait sans but, sur un territoire ou sur un autre, à la recherche de sa Promesse. Elle. Elle avait disparu trois mois durant, et Nathaniel pensait à présent qu'il avait pu lui arriver quelque chose. Elle n'aurait pas osé l'abandonner de nouveau, hein ? Elle avait promis ..

    Le lion s'arrêta ainsi sur une côte escarpée, non loin du sommet de l'un des monts, le coeur lourd d'une peine sans nom, et vieille de déjà plusieurs semaines. Plusieurs idées fausses avaient eu le temps de germer dans son esprit, et il avait du mal à en choisir une assez horrible pour se laisser mourir. Il voulait en avoir le coeur net. Lui demander avant. Tant qu'il ne saurait pas, il agoniserait en silence.

    Mais elle demeurait introuvable depuis plusieurs mois. Il avait beau se battre contre ses folles idées, il se résignait un peu plus chaque jour. Il perdait de sa prestance, son prestige n'était plus égal à celui d'Envir, comme avant. Il n'avait même plus envie de retourner à Cala. Il avait trouvé ici un endroit tranquille où poser demeure. Et il s'était attellé à la tâche tout l'été. Maintenant que la saison des Feuilles Tombantes arrivait, sa seule envie était de se préparer à l'hivernage. Personne ne passait jamais ici, il serait tranquille. A condition qu'il faisait ses provisions avant qu'il ne soit trop tard. Bah, il avait déjà fait le plein de baies, et pour le reste, il irait chercher ce qu'il faut où il y en aurait.

    Ses énormes pattes évoluaient sur le sol glissant, ses coussinets étouffant sans peine le bruit de ses pas. Malgré sa taille et son poids, il n'en demeurait pas moins très discret, léger et aérien. Depuis quelques minutes, le voila qui creusait non loin de sa bâtisse, de ses immenses griffes, dans la terre meuble. Il avait senti quelque chose. En effet, les Zygoutis, singes qu'on ne trouvait que dans cette région reculée du monde, étaient très intelligents. Ils cachaient leur nourriture sous la terre, très profond dans le sol, assez profond pour les herbivores ne les trouvent pas accidentellement. Mais l'odorat aiguisé d'un lion omnivore était sans doute leur plus grand ennemi depuis un mois. Il ne cessait de briser leurs caches, pour s'approvisionner. Evidemment, il en épargnait la moitié, son but n'étant pas de détruire l'équilibre fragile qui subsistait encore dans cette région reculée de l'Empire.

    Lorsqu'enfin, les baies roses arrivèrent sous son nez, il les ramena dans sa tanière, avant d'en ressortir, prêt à repartir en quête de nouvelle nourriture. Un soupir bref s'échappa de sa gorge. Cette journée s'annonçait encore plus ennuyante et emplie de solitude que les autres.

    Le bruit d'une brindille qui craque attira son attention. Un lièvre ? Ou autre chose de semblable ? Le Monstre tendit l'oreille. Plus aucun son. Mais une odeur douce enivrante. Nathaniel n'avait plus de doute sur la personne. Une femme.

    Slalomant entre les arbres, il arriva bientôt non loin de l'endroit où la brindille avait craqué. C'est au détour d'un sentier peu praticable qu'il tomba nez à nez avec l'intruse ..

    Son regard perçant pénétra celui de la femme sans une seule once de méchanceté. Juste .. De la méfiance .. Et de la curiosité ..

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mer 8 Oct - 20:15

(J'adore comment tu écris !!!)

Une âme en peine valsait à travers les fourrées, déambulant sans même regarder où elle mettait les pieds. Sa démarche légère et gracieuse avait été effacée pour laisser place à un pas lourd, provenant d'un corps dont émanait la tristesse et la nostalgie. Un pas qui avait été modifié, effacé par une tempête, si brève mais si destructrice. Partout où ce petit être passait, ployant sous le poids de la tristesse et de la consternation, la nature empruntait son image pour ressentir elle aussi toute cette tempête intérieure qui faisait rage dans le coeur de la jeune Dalharen, au milieu des bourrasques de vent emplies de jalouse colère, ou par les torrents de larmes à verser. Mais le visage de cette dernière restait impassible, vide. Aucune larme n'y glissait, aucun sourcil n'était arqué par la consternation.

La jeune femme ne savait point où elle était rendue à ce point, ni à où ses prochains pas la mèneraient. Mais elle s'en moquait, si peu l'intéressait pour le moment. Ce qu'elle venait tout juste d'apprendre la rongeait de l'intérieur, aggressait son âme sans lui laisser de repos. Et cela continuerait jusqu'à ce que Yazmine retrouve enfin la sérénité, la joie de vivre, la tendre douceur avec laquelle elle vivait à l'habitude. Mais quand ? Dans quelques jours...quelques mois ? Un an ou deux, peut-être ? Peut-être pas. L'inconnu. Le vide. Rien. Elle ne savait rien du futur.

Un changement attira soudainement son attention, et l'arracha à sa trêve. Car Yazmina pouvait non seulement lire en les gens, en quelques sortes, mais de plus, elle notait toujours, par instinct, le moindre changement d'activité. Et aujourd'hui, la nature silencieuse avait soudain vibrée, au son d'une construction humaine et la jeune Dalharen avait remarqué ce changement. Une nouvelle voix. C'était si inusité à expliquer... Personne ne pouvait comprendre lorsqu'elle expliquait cette perception qu'elle avait...

Bref, son regard se porta directement sur une petite cabane en bois rond. Elle était à plusieurs pas, au moins une centaine de là, mais elle la distinguait facilement. Tout était silence pourtant. Qu'elle ne fut alors pas sa surprise lorsqu'une tête touffue, majestueuse, se porta à ses yeux. Elle fixa ses yeux curieux, sages et humbles, d'un regard surpris. Quelque chose lui disait que cet être n'était point un animal à part entière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Ven 10 Oct - 10:12

  • Le regard surpris de la Dalharen l'amusa, et le sien s'attendrit alors qu'il plissait les yeux d'un air tendre. Passé cette envie de lunatisme qu'il avait dans le passé. Son regard mordoré se posait avec douceur dans celui de la femme. Plus une once de méfiance. Il se savait plus fort qu'elle. Et il la savait venue sans escorte. Il serait tranquille. Elle semblait pacifique, en plus. Il s'assit face à elle, toujours abasourdie, et sa queue vint onduler autour de son corps musclé et gracile. Le bout touffu se tordait de plaisir d'avoir de la compagnie, juste sous les nez des deux jeunes gens. Le regard pétillant et riche de sens, il eut un profond soupir de soulagement. Enfin, bombant le poitrail, il parla. Pas avec sa bouche, non. Avec son esprit. Il s'immiscait dans celui de la Dalharen, et lui parlait avec douceur et calme. La sagesse émanait de chacun des pores de sa peau.

    *Je suis agréablement surpris .. Je pensais à vraiment moins bonne compagnie .. Vous êtes .. ?*

    Il la détailla du regard. Pas très grande, longiligne et élancée, un buste prononcé, les traits du visage finement dessinés, une peau de pêche et une chevelure couleur épi de blé. Apétissante. Pourtant ce n'est pas ça qui frappa le lion. Elle sentait fort. Très fort. Une dalharen, certes .. Mais de quel élément ? Il n'arrivait plus à retrouver d'où venait cette odeur si particulière ..

    Il fut tiré de ses pensées par le regard appuyé de la femme sur lui. Il baissa la tête, posa son regard sur ses immenses pattes velues et griffues, et eut un léger sourire amusé. Là, il murmura dans le crâne de Yazmina


    *Excusez moi, quel impoli je fais. Me présenter à vous de telle manière. Je vais remédier à cela de ce pas.*

    Il ferma les yeux, inspira profondément. La brise douce envahit sa crinière, la faisant onduler en vagues gracieuses et douces. Il ressemblait à un feu follet, flamboyant en ce début de nuit. Une aura blanche envahit son corps, s'introduisant dans la moindre parcelle de son pelage, entrant en lui par sa gueule entrouverte, par ses narines. Il inspirait toujours. Le bruit d'un grondement de tonnerre se fit entendre. Il perdit poils et griffes. Ne lui restait plus sur le crâne qu'une crinière d'un noir de jais. Son regard, d'un bleu gris pénétrant, se posa dans celui de la femme. Sa musculature dévoilée par un torse nu en aurait impressionné plus d'un. Portant uniquement un pantalon de cuir brun plutôt serré, il ne semblait pas du tout pudique. Il croisa les bras sur son torse, dévoilant des pectoraux prononcés. Sa peau dorée et basanée, presque métissée, contrastait avec la paleur de ses iris presque blanches. Ses cheveux mi longs lui tombaient à demi dans les yeux. Il semblait s'en contreficher. La brise fut seule maîtresse du silence pendant quelques secondes. Nathaniel eut alors un léger sourire, avant de reprendre son visage dur et de marbre. Il pencha très légèrement le buste vers l'avant, les yeux mi clos, et murmura alors, d'une voix profonde et grave, puissante et suave ..

    "Nathaniel d'Arathanen. Pour vous servir."


    Tant qu'elle n'était néantienne, et qu'elle était une femme, il se devait de la servir en quoi qu'elle veuille. Il était comme ça, le Monstre. Fidèle au code de chevalerie jusqu'au bout. Il redressa la tête, plongea son regard dans celui de la Dalharen. Ses traits étaient fins, pareils à ceux d'Amberle. Il détestait ça.

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Ven 10 Oct - 13:24

Les yeux de couleur océan fixaient toujours ceux du fauve qui lui faisaient face, des yeux qui lui inspiraient confiance et douceur. La brise qui s'immiscaient à travers les hauts pins venaient faire onduler la douce crinière de jais de la bête, tout comme les cheveux d'or de la jeune femme.

Plus elle regardait l'être qui lui faisait face, plus elle sentait que celui ci cachait une partie de sa personnalité, qu'il était en partie humain. Cette pensée la fit frissonner et son coeur se resserra dans sa poitrine lorsqu'elle pensa qu'il était un homme. Or, le fauve n'avait point semblé remarquer toutes ces pensées invisibles qui traversaient et voyagaient dans l'esprit de la jeune Dalharen, qui auraient pourtant pu changer le regard, ou encore durcir les traits. Mais depuis quelques jours pourtant, le visage de Yazmina était demeuré impassible. Elle fut bien surprise lorsqu'elle entendit la voix du lion... à travers elle !

Sa voix grave et puissante, sans être brusque, résonnait de partout en elle, dans ses entrailles. Elle se sentait vibrer sous ses paroles. Elle répondit à sa question commune dans un murmure.


- Yazmina DeläMorze...

Il la sentit la détailler du regard, et cela ne la dérangeait point. Que pouvait-on apprendre par le physique d'une personne ? Rien... ou peut-être certaines choses futiles. Bref, elle profita de ce moment pour elle, connaître quelques peu, à son insu, le lion majestueusement assis, tel un humble roi, devant elle. Elle ferma les yeux et tenta de se représenter la personnalité du fauve. Elle y vit une âme très humble et douce, qui savait pourtant se faire respecter, sans utiliser la violence toutefois. Très sage, gardant toutefois un coeur d'enfant. Elle sourit à cette pensée. L'innocence d'un enfant... Aussi son coeur fut-il soudain frappé par un sentiment de peine et de solitude. Elle rouvrit doucement les yeux, et son visage se rassénera. Elle ne s'était point immiscé dans son esprit, elle avait seulement émit une représentation. Et son instinct ne lui mentait jamais. Elle savait qu'elle pouvait faire confiance à ce fauve.

Voilà que ce dernier fit de nouveau résonner sa voix dans son esprit. Le vent gronda alors, une aura d'un blanc pure comme neige jaillit du lion. Quelques instants plus tard, un homme à la peau bazanée était postrée devant elle, détendu, pour ensuite se présenter. Elle hocha la tête, sans bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Sam 11 Oct - 8:36

  • Un demi sourire, difficile à ficher sur des traits si durs, réussit quand même à transpercer la carapace impassible de l'homme. Son regard pénétrant se plongeait sans aucune retenue dans celui de la femme. Il l'observa encore quelques temps avant de décroiser les bras, et de passer machinalement une main dans sa chevelure de jais qui lui cachait à demi la vue. Enfin, il tourna les talons. Quelques pas plus tard, le voila qui s'arrêtait, et regardait la jeune elfe par dessus son épaule. Après un autre demi sourire, il murmura alors

    "Ce n'est qu'une piteuse bâtisse d'aventurier, mais si le coeur vous en dit, j'ai de quoi boire et manger pour deux."

    Cela fait longtemps qu'il n'avait pas eu de compagnie. En fait, en dehors de la petite Lysa, fille du boulanger de la ville voisine, qui lui amenait du pain toutes les semaines, il ne voyait personne. C'était si agréable d'avoir un nouveau visage à observer, une nouvelle odeur à retenir. Un nom sur une personne. Il inspira profondément, presque heureux de cette rencontre, et regarda en haut. Impossible d'y monter à mains nues. D'y monter par le tronc n'était même pas envisageable tant la mousse et le lierre qui le recouvraient étaient humides et glissants. Il se pencha, frotta sa chevelure noire, et bientôt, il semblait que la criniere noire soit devenue un pelage. Non, même pas. Un Plumage. Nathaniel s'était transformé en corbeau. En quelques battements d'aile, il arriva sur une des plus hautes branches. Là, il saisit dans son bec une échelle de corde, et la poussa de la branche jusqu'à ce qu'elle se déroule jusqu'en bas. Là, il fixa la femme, à 5m au dessous de lui, et eut un sourire. Il adorait cette cabane au dessus du vide, si haut. C'était si réconfortant ..

    Quelques minutes lui furent nécessaires pour qu'il retrouve sa forme humaine, et il grogna en le remarquant. Cela voulait dire que s'il continuait, il pourrait être coincé dans une de ses formes, et serait alors vulnérable. Que se serait il passé s'il aurait dû rester corbeau quatre jours, comme la dernière fois ? Nathaniel détestait ça. Il avait un pouvoir immense et presque illimité, mais il ne le controlait qu'à moitié. C'était plutôt frustrant. Pendant que la femme grimpait, il se penchait sur l'échelle de corde, et une pensée violente traversa son esprit


    *Il a mal. La solitude lui pese. Et il y a autre chose.*

    La voix de la femme venait de percer son esprit, mais apparemment, sans que cette dernière ne l'ait voulu. Il écarquilla des yeux ronds, alors qu'elle continuait son ascension. Mais comment savait elle tout ça ? Et comment avait il intercepté telle pensée ? Il n'avait pas tant que ça tenté de lire son esprit. Comment avait il fait ça ? Il soupira et massa ses tempes. Il avait des dons, certes. Mais il était dangereux et imprévisible. Un Monstre. Voila pourquoi la reclusion. Peut être comprendrait elle, un jour. Le choix de la séparation avec la société pour la survie de tous. Il ne savait pas de quoi il était capable. Une chose était sûre. Il pouvait être dangereux. Pour mettre hors de danger les gens qu'il aimait, il devait les fuir. Même s'il devait en payer le prix de perdre son coeur d'or. Peu à peu, ce dernier devenait de pierre ..

    C'est le regard trouble, qu'il entoura le bras fin de l'elfe alors qu'elle arrivait en haut. Il la hissa sans problèmes, tant la légèreté de la dalharen était déconcertante. Lorsqu'elle fut sur la branche plate, de 2m de largeur, sur ses deux pieds, il revint alors à lui. Un petit sourire faux se peignit sur ses traits.


    "L'accueil des voyageurs est là bas. Allez donc vous y asseoir et prendre connaissance de la pièce. J'amène de la nourriture et je reviens."

    Puis il s'éclipsa. Pas longtemps. Il revint les bras chargés de petits pots emplies de baies en tout genre. Il déposa le tout dans la petite pièce servant de réception. A meme le sol. Au milieu d'un cercle d'édredons moelleux. Après être allé chercher un peu de liqueur et d'eau, et deux verres aux insignes de Cala, il s'assit sur l'un des coussins, et se focalisa enfin sur la femme. Il ne la trouvait pas sur l'édredon face à lui. Il fixait l'ombre dans un coin de la pièce. Que faisait elle ?

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Sam 11 Oct - 13:13

L'invitation du jeune homme lui faisait chaud au coeur, mais quelque chose la retenait. La peur ? Celle d'être encore une fois trahi. Peut-être. Mais elle effaça tout de suite ce doute, se remémorant les pensées, l'énergie provenant de Nathaniel, combien elle pouvait lui faire confiance. Ses traits se détendirent et elle leva les yeux. Elle vit alors l'homme devenu corbeau et cela la surprit. Bien sûr, elle avait déjà vu certaines personnes, tout comme lui, pouvoir prendre une apparence animale, comme son père par exemple. Mais rien qu'une. Et ce jeune homme semblait posséder plusieurs enveloppes charnelles animales. Elle s'imagina pouvoir devenir un cheval galopant, le vent fouettant son visage, ses sabots ne touchant plus le sol. Un loup peut-être, courant à travers les fourrées et les bosquets dans une course folle, se rouler dans la neige et s'y tapir à l'affût d'un danger, être entouré des siens.

À cette pensée, elle sourit. Quelques instants plus tard, elle montait agilement l'échelle, semblant presque la survoler, pour ensuite atteindre la cîme de l'arbre. Le jeune homme lui tendit la main et une poigne ferme l'amena doucement jusqu'en haut, le regard vague et réfléchi. Puis il l'acceuillit dans cet cabane qui semblait représenter pour lui un âtre de paix, dans lequel il était bien et confortable malgré la solitude. Elle semblait percevoir que la solitude lui pesait mais en même temps, elle avait l'impression que cela lui apportait un réconfort, une sécurité. Pourquoi ?

Il s'éloigna ensuite, allant receuillir quelques victuailles, après l'avoir invité à s'asseoir. Elle s'y conforma et s'assit, les genoux repliés sous elle, sur un des édredon. Sitôt qu'il eût quitté la pièce, Yazmina sentit qu'on l'appelait. Elle leva les yeux et perçut une énergie. Machinalement, presque insconsciament, elle se dirigea vers un coin du mur, où elle apposa doucement ses mains. Et elle ressentit en elle toute l'énergie de cette maison, celle de son occupant et ses pensées de tantôt se virent alors confirmées. Elle retira rapidement ses mains lorsqu'elle entendit des bruits de pas. D'un côté, la jeune Dalharen détestait faire cela, se sentant trop curieuse, presque inscouciante d'utiliser ce don. Celui de percevoir les gens, leur âme. Elle se sentait comme une intruse qui s'invitait chez quelqu'un sans qu'on lui ait demandé, chaque fois qu'elle découvrait un être.

Et pourtant c'était plus fort qu'elle. Elle n'avait qu'à croiser le regard d'une personne, la frôler. Et à ce moment, si elle le voulait, et parfois si en elle-même, on l'en obligeait, parfois contre son gré, elle lisait en cet individu comme dans un livre ouvert. Elle se retourna alors que Nathaniel parvenait dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Sam 11 Oct - 15:15

  • Elle avait beau être restée silencieuse pendant tout ce temps, Nathaniel n'en demeurait pas moins certain qu'elle aurait des choses à lui dire. Mais le moment n'était pas encore propice, et il attendait qu'ils soient assis avec de quoi boire et manger à disposition avant de débuter le véritable dialogue. Un ange passa, Nathaniel fixait la femme recluse dans un coin de la hutte. Il leva un sourcil, et un tresaillement l'envahit. Il sentait une main caresser les muscles fins de son dos nu. Il se retourna, brusquement. Rien. Il ne comprenait plus très bien tout cela. Son regard se posa sur les mains de la femme, apposées sur la bâtisse. Il fronça un sourcil, elle recula. Quelque chose dans son regard à elle, avait changé. Il ne savait pas vraiment quoi, mais il allait bientôt le découvrir. D'un geste de la main, il l'invita à s'asseoir face à lui et fit de même.

    Une fois en tailleur face à elle, il se saisit d'une baie rosâtre, ronde comme une cerise, mais à la couleur et au gout d'une framboise. Il s'en délecta et en reprit une en silence, alors que la femme gardait toujours le silence. Il se demanderait qui oserait parler le premier. En tout cas, la pauvre n'avait pas beaucoup l'air d'être d'humeur à parler. Il posa son regard sur elle, termina sa baie, la servit en liqueur et se servit ensuite, et commença enfin


    "C'est la premiere fois que je vois quelqu'un passer ici. Que faites vous donc là ?"

    Il but quelques lampées de son breuvage en attendant qu'elle réponde. Lorsqu'il eut fini, ce fut la question la plus compliquée à poser qui lui vint à l'esprit. Tant qu'elle lui triturait ainsi les méninges, il ne pouvait réfléchir à autre chose. Il fallait qu'il lui demande, maintenant. Il fut étonné de la facilité avec laquelle les mots sortirent de sa bouche
    "Que faisiez vous tout à l'heure ? Vous aviez vos mains collées au mur .."

    Il ne connaissait aucune technique qui requiérait de toucher ainsi un objet ou un corps précis. Une pensée sombre tumultua son esprit déja troublé. Il eut un soupir, pensant comprendre. Elle avait senti le trop plein de magie et d'énergie du lieu. Elle avait senti qu'il était plus fort qu'elle, et de surcroit, imprévisible et dangereux. Elle devait s'inquiéter, se méfier, être morte de peur. Par instinct, le regard écarquillé, il poussa un peu sur ses jambes pour reculer d'une dizaine de centimètres. Là, il prit quelques baies dans sa main et les picora en fixant la sortie de la hutte. Enfin, le regard las, et un sourire terne au visage, il murmura

    "Sachez que je ne vous retiens aucunement. Partez dès que l'envie vous en prendra."

    Il pensait réussir à la rassurer un minimum en disant cela, mais le film qui passait dans sa tête était atroce. Il se voyait abuser de son pouvoir et de sa force, il la voyait confiante, pas inquiète, alors qu'il était au bord d'une de ses crises de folie .. Il avait peur. Très peur pour elle. Peur de la blesser sans même le vouloir. Peur de redevenir un monstre. Instinctivement, il reculait peu à peu, de quelques centimètres ..

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Sam 11 Oct - 18:55

S'étant retournée, Yazmina se dirigea timidement vers le centre de la pièce et s'assit de nouveau comme le jeune homme l'y invitait. Elle jeta un coup d'oeil à ce dernier qui se délectait d'un petit fruit rouge vif, semblant doucement sucré. Elle tendit timidement la main pour s'emparer d'un petit fruit orangé qu'elle croqua. Un doux liquide sucré et pétillant au goût de mangue, de pêche et d'agrumes s'en échappa et la jeune femme apprécia ce goût sucré qu'elle adora tout de suite. Nathaniel versa de la liqueur dans sa coupe, la faisant délicatement mousser, avant de s'en servir lui-même. Puis il ouvrit la bouche, pour ensuite la refermer. La jeune elfe sentit ses joues s'empourprer et hésita à répondre. Mais voilà qu'il revenait avec une question un peu plus directe. Bien, s'il le fallait.

- Je réfléchissais...d'une certaine manière.

Elle voulait bien lui faire confiance, mais tout de même, elle n'avait jamais révélé son "don" à quelqu'un qu'elle venait à peine de rencontrer. Elle décida donc de garder cela en elle-même, du moins, pour le moment. Car, loin d'être naïve, elle savait bien que si elle ne le révélait pas tout de suite, un jour viendrait bien assez vite. Elle reposa son regard sur le jeune homme et vit le sien troublé. Il semblait avoir deviné une partie de ce qu'elle pouvait faire. Mais pourquoi alors semblait-il effrayé ? Il avait un don lui aussi, non ? Elle regarda autour d'elle, parcourut des yeux la pièce, semblant chercher des yeux une réponse. C'est quand il prononça ses dernières paroles qu'elle sembla comprendre. La pensait-il effrayée de se croire prisonnière de lui, apeurée de pouvoir croire courir un danger. Mais pourtant, elle ne ressentait rien de cela. À vrai dire, elle ne ressentait rien du tout.

Bien qu'elle fût parfaitement confortable en sa compagnie, quoiqu'un peu gênée, mais il en était toujours de même lorsqu'elle croisait un inconnu. Toutefois, alors qu'il reculait de quelques centimètres, elle sentit son coeur se serrer. À croire qu'elle faisait fuir tout le monde ces temps-ci et chaque fois, sans raison apparente. Elle sourit tristement, les yeux au sol, nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 13 Oct - 15:14

  • D'une certaine manière ? La réponse semblait un peu fluette aux yeux de Nathaniel. Il aurait bien demandé à la femme d'étoffer, si cette dernière, par ses gestes, ne lui avait intimé de ne pas en demander trop. Un don, elle avait un don. Et alors ? Lui aussi en avait un. Le problème venait du fait qu'elle semblait le cacher, et que Nath' n'arrivait pas à mettre une vraie définition à ce "don". En effet, elle touchait des choses, en ressentait d'autres. Mais il ne savait rien de concret et précis sur la chose. Des prémonitions ? Des souvenirs qui ne lui appartiennent pas ? Des émotions qui ne sont pas les siennes ? Que se passait il, en elle ? Il aurait bien aimé savoir, mais se serait senti impoli de demander. Si elle ne voulait pas le dire, d'accord. Il respectait son choix, son but n'était ni de la forcer, ni d'apprendre tout sur elle de gré ou de force. Il s'empara de sa coupe, renifla un instant, le nez au dessus de l'auréole de cristal, puis laissa une gorgée de la liqueur descendre dans son gosier. Il eut un petit soupir de contentement, les yeux mi clos, avant de reculer un peu. Tout laissait croire que la petite avait peur. Immobile, silencieuse, évitant les regards de l'homme. Une chose cependant rassurait Nathaniel. Elle se nourrissait sans méfiance. C'était une bonne chose dans le cas présent, mais dans une autre situation, elle aurait mieux fait de ne toucher ni à la boisson, ni à la nourriture. Bref. Il n'allait pas lui faire la morale, il n'était pas son mentor, après tout.

    La femme remarqua qu'il reculait. Elle semblait vexée. Touchée. Profondément blessée. Tout cela, Nath' le sentait dans la pièce, même si la femme ne montrait qu'une infime partie de ses sentiments et de ses émotions. Il sentait autour de lui l'odeur de la culpabilité, de la honte. Elle devait se sentir affreuse, de faire fuir un personnage comme Nath ainsi. Un trésor de douceur qui esquive la proximité, c'est douloureux. Et surtout, ça peut porter à confusion. Le sourire triste qui se ficha sur wes traits, et son regard fuyant vers le sol achevèrent de faire déglutir l'homme de désolation. D'un regard profondément désolé, il murmura alors


    "Ce n'est absolument pas ce que tu crois .."

    Il était passé du vouvoiement au tutoiement naturellement. Sa voix perçait le silence, rauque, éteinte, profonde, grave, murmurée .. Comme une confession, un avoeu qu'il lui faisait. Elle n'avait rien à se reprocher. Il était fautif. Il n'aurait jamais dû être né ainsi, et vivre tout ce qu'il avait vécu. Cela lui avait forgé un destin funeste et piteux. Il devait maintenant se cacher, pour vivre en paix.

    D'un mouvement lent, il tendit son bras vers elle et ses doigts frémirent, tout près du visage de la femme. Pourtant, il n'osa même pas effleurer la courbe du menton qu'il voulait relever. Impossible pour lui de la toucher. Que penserait elle alors ? Pire que ce qu'elle devait déjà se dire. Impuissant, las, il laissa son bras retomber lentement le long de son corps. Son regard errait sur le mobilier de la pièce, alors qu'il n'en était pas le moins du monde fasciné ..

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 13 Oct - 23:11

Ses yeux troubles et attristés balayaient toujours le sol de bois du regard. Elle avait alors basculé dans ses souvenirs, le visage d'un jeune homme revenant en sa mémoire. Les yeux vifs et noirs de ce dernier la fixaient avec une froideur profonde, un déni. Et elle sentait son coeur crispé à nouveau, cete sensation d'étouffement. Le plus cruel était qu'elle ne l'avait point mérité. On avait tout simplement décidé de l'abandonner, de la laisser, après lui avoir fait croire que l'amour pouvait s'offrir à elle. Mais tout cela était du passé à présent, et elle tenta de faire reparaître une mine joyeuse. Or, elle ne put qu'effacer son triste sourire et ses yeux abbatus, pour laisser place à un visage impassible, gardant toutefois sa douceur habituelle. Aux paroles de Nathaniel, elle se sentit confuse.

- Devrais-je croire quelque chose ?, dit-elle avec un soudain sourire en coin, ou du moins, une esquisse. Car croyez-moi, je ne crois rien du tout.

Elle sentit le bras de Nathaniel se lever, et ses doigts qui s'approchaient doucement de son visage. Elle expira nerveusement, les sentant si près de sa peau fine. Elle leva les yeux vers lui. Des yeux curieux, interressés, se demandant bien ce qui allait arriver par la suite. Mais pas effrayés. Toutefois, il avait dû mal interpréter ce regard, ou peut-être avait-il simplement hésité et que sa confiance soudaine et inconsciente s'était évanouie. Son bras retomba mollement aux côtés de son corps robuste. Et il détourna les yeux.

- Je ne vous en aurais point voulu.

Surprise de ses paroles, elle referma vivement la bouche, les lèvres doucement pincées, les yeux grands. Il lui était rare de faire de tels commentaires, et jamais en présence d'une connaissance. Et surtout, était-ce vraiment elle qui venait de dire cela, alors qu'hier, elle avait été profondément blessée ? Pour ensuite que la suive cette tristesse et ce refermement. Bref, elle était surprise de cet agissement et se mordit la lèvre, avec un regard surpris, consterné... mais presque amusé, comme un enfant commettant une faute, lorsqu'il vient de se faire pincer.

Elle posa sa douce main sur le genou replié du jeune homme, ne sachant pas trop pourquoi elle agissait ainsi. Elle ne jouait à rien pourtant. Elle lui sourit et dit:


- En bref... Vous ne me causez aucune gêne, et surtout aucune peur. Je sais que je peux vous faire confiance. Je le... sens ?

Cette dernière phrase affirmative, avait presque semblé être une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mar 14 Oct - 15:25

  • Le sourire avait tellement semblé faux aux yeux du brun, qu'il n'avait même pas cherché à penser qu'il pouvait en être autrement. Pour lui, elle se cachait, voulais montrer sa carapace plutôt que ses faiblesses. Il était vrai qu'il aurait été plus prudent de le faire, mais après tout, Nathaniel émanait la bonte,il aurait été difficile de lui faire croire le contraire, à présent. La respiration saccadée de la femme, un peu trop brusque dans l'expiration, avait contraint le jeune homme à abandonner son idée de contact. Non. Ce serait pire encore s'il la touchait. Il croyait sentir en elle une peur, qui pourtant, n'existait pas. Il retint un soupir en regardant les bambous qui tapissaient ses murs. La voix de la femme résonna dans ses oreilles, et il mit quelques secondes à comprendre le sens des mots de Yazmina. Ce fut lorsqu'il réalisa, que son cou se tordit vivement alors que son regard, impénétrable, se plantait dans celui de l'inconnue. Des yeux écarquillés de stupeur et d'incompréhension. Enfin, il pensait avoir mal comprit, demandait une explication par le regard. Le pincement de lèvres de la femme acheva de lui faire comprendre qu'elle était sincère, et que cette phrase, il l'avait sûrement interprétée comme elle l'aurait voulu. Il inspira profondément, la fixant toujours. Elle, curieusement, ne chercha pas du tout à se défiler. Elle accusa le coup en soutenant le regard de Nath', un regard innocent, surpris d'elle même, et en même temps un peu amusé. Comme une gamine qui vient de faire une bêtise. L'homme l'observa longuement, clignant des yeux plusieurs fois, avant d'esquisser un tendre sourire.

    Un remerciement silencieux qu'il lui offrait par cette mimique. Pourtant, elle avait beau tenté de détendre l'atmosphère, le garçon ne cessait de croire qu'elle jouait la comédie pour le rassurer. Elle était suicidaire ou quoi ? Il était dangereux. DAN-GE-REUX. Il valait mieux qu'elle déguerpisse, plutôt qu'elle s'amuse à telles provocations. La main contre son genou, Nath fut surpris. Il sentait presque la chaleur des doigts féminins sous son pantalon. Assis en tailleur, il posa son regard sur la main, les yeux plissés, comme s'il focalisait toute son attention sur les doigts de la femme, concentré sur la morphologie fine de ses phalanges. Elle parla. Pour une fois, il assimila de suite. Sa réponse à lui, fusa plus vite que l'éclair. En un instant, il avait entouré le bras frêle de la jeune elfe dans sa poigne de fer. Ses doigts se touchaient, enfermant la peau, claire par rapport à la sienne, de Yazmina dans une prison de muscles. Il posa son autre main à plat sur le sol, et approcha son buste de la femme. Là, ses lèvres approchèrent l'oreille de la fille. Il murmura alors, d'une voix presque froide


    "Et ça, vous l'aviez senti ? Vous n'en avez pas peur ? Faites moi rire .."


    Et après un bref soupir, et un sourire sans vie, il avait lâché le bras de la jeune femme. Il n'avait fait que l'empoigner, en aucun cas il ne l'avait serré, ou brutalisé. Pourtant, il savait qu'il ne contrôlait pas toujours sa force, c'est pourquoi il poussa de nouveau sur ses jambes pour se retrouver à distance initiale d'elle, à au moins un mètre d'écart. Il espérait qu'elle comprendrait qu'elle ne devait se fier à personne. Mais en même temps .. Il y avait de fortes chances qu'elle s'en aille, après ça .. Et ça .. Il ne le voulait pas ..

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mer 15 Oct - 20:17

La main de la jeune Dalharen était toujours posée sur le genou du jeune homme, qu'elle fixait d'un regard empli de sérénité. À peine avait-elle prononcé ses dernières paroles qu'elle sentit soudainement une poigne lui attraper le bras, une poigne ferme, tenace, mais point brutale. Elle n'en fut que surprise. Il s'accroupit, la maintenant toujours, leurs corps se touchant presque désormais. Elle sentait son souffle chaud, saccadé, sur le côté de son visage alors qu'il murmurait quelque paroles d'une voix grave, les dents serrées. Et il se retira. Elle le fixa d'un regard neutre, impassible dans lequel on pouvait noter une forme de sagesse.

- Je vous avoue ne peut avoir prévu cela. Je ne suis pas une voyante, comme plusieurs, je ne sais rien du futur. Je ne peux que ressentir certaines choses lorsqu'on m'y pousse car je ne suis en aucun cas maîtresse de cette partie de moi-même.

Ses paroles s'étaient déversées d'elle-même, dites avec un ton deux plus sérieux, des plus réfléchis. Car elle savait que par ses paroles elle ne disait que la vérité. Elle avait toujours senti qu'une partie d'elle-même, à cause de ce don lui restait inconnu. Il est peu plaisant de connaître ou d'être un visage à deux faces. Or, ce l'était bien plus lorsque l'une d'elle nous restait interdite, inconnue et incontrôlable. C'est d'ailleurs cette faculté qui lui faisait ressentir à ce moment même que Nathaniel patageait sans doute le même sentiment. Elle reposa ses yeux devenus grave sur le garçon.

- Et je suis surprise, je vous en conviens. Mais point effrayée. J'ai appris, dans les derniers jours, à ne pas craindre les gens...différents.

Dont elle faisait parti, dont Nathaniel faisait sans doute partie, dont il faisait parti. Et pour qui elle ressentait désormais une colère. Sans crainte, peur ou honte, toutefois. Presque de la haine. Mais elle chassa vite ses pensées. Pourquoi se rappeler un visage qui l'agaçait désormais. Elle décida plutôt de fixer le jeune homme qui lui faisait face pour oublier la bête qu'elle avait en tête.

C'est ainsi qu'elle remarqua que le garçon semblait troublé, gêné même, par ses agissements précédents. Oui, encore une fois, elle ne s'était point trompée. Elle ramena une mèche de cheveux dorés derrière son oreille droite, avant d'esquisser un sourire qui était enfin sincère. Elle dût même s'avouer qu'elle ne détestait pas être en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 20 Oct - 16:56

  • La dernière phrase de la femme fit l'effet d'une bombe à Nathaniel. Ainsi, sa différence était elle si évidente ? Est ce que quelque chose dans sa façon d'être, ou de faire, dans son physique, le rendait différent ? Il se savait différent d'esprit ou de pouvoirs, mais différent physiquement, ça, il ne s'en serait jamais douté si elle n'avait pas dit cela. Il arqua un sourcil, soucieux qu'elle donne quelques détails sur ce qu'elle avançait. Ce qu'elle ne fit pas, évidemment. Il était différent, point barre. Y'avait rien à dire de plus. Un monstre était un monstre. C'était aussi simple que cela.

    Devant l'évidence, la crise arriva sans crier gare. Sa tête lui tourna, il sentit que ses jambes tremblotaient. L'équilibre parfait entre le sol fait de planches et le plafond semblait être destabilisé et bouleversé. Le haut était en bas, le bas en haut. Tout tanguait, Nath' était sur un navire, un féal, partout, mais pas sur la terre ferme. Ses doigts couleur caramel, et froids allèrent enfermer ses tempes endolories alors qu'il grimaçait doucement d'une douleur qui était présente depuis des lustres, mais qui s'amoncelait chaque jour, et ce soir, sans crier gare, cette douleur s'éveillerait. C'était la goutte de trop. Ils étaient tous les mêmes. A le croire différent plus qu'il ne l'était.

    Il se mit à haleter, de plus en plus vite, de plus en plus fort fermant les yeux, sourcils froncés, subissant en silence la douleur qui rongeait son coeur et son âme. Le bourdonnement dans sa tête s'accentuait, et il sentait ses membres trembler d'une force surhumaine qu'il ne contiendrait pas très longtemps. Il eut un léger râle de douleur, avant de murmurer, d'une voix sinistre et profonde


    "Je suis .. Comme les autres !"

    Il avait brusquement rouvert les yeux, se métamorphosant sans même l'avoir demandé. En quelques secondes, un lion, bien plus sombre de pelage et de regard que le précédent, avait prit place non loin de la femme. Les griffes énormes s'enfoncèrent dans le bois fragile, alors qu'il roulait des épaules pour s'empêcher de bondir sur la pauvre Dalharen. Il lui lança un regard de bête traquée, sauvage, complètement dépassée, et un feulement sourd sortit du plus profond de sa gueule entrouverte. Il se releva, arrondit son dos, et hérissa ses poils, avant de faire demi tour dans un immense effort. En un bond prodigieux, il était sorti de la hutte, et le second saut l'amena à terre, au pied de l'arbre-cabane. Il lança un dernier regard à la bâtisse où se tenait toujours la femme, et disparut entre les arbres.

    Deux heures plus tard, la nuit avait cédé la place au jour depuis longtemps déjà. C'est un jeune homme, brun, aux yeux d'amande d'un gris profond, qui escalada le grand arbre. Lorsqu'il entra dans la bâtisse, son regard chercha désespérément le petit être fragile qu'il avait stupidement abandonné quelques heures auparavant. Etait elle restée là ?

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 20 Oct - 22:32

La jeune Dalharen n'avait pas semblé tout de suite comprendre la tempête qu'elle venait de faire éclater, bien malgré elle, en le jeune homme qui lui faisait face. C'est lorsqu'elle reposa les yeux sur lui qu'elle le vit là, semblant si petit et fragile tout d'un coup. Une fragilité formée de peur, de déspespoir de colère. Il s'était mit à trembler, prenant sa tête dans ses mains, semblait comme un enfant devant une marâtre qui venait de lui administrer un cruel sort. Il ne la regardait plus, haltetait, se repliait sur elle-même, tentant de vaincre l'orage qui se, déclarait en lui. Elle pouvait parfois sentir combien cette situation lui était insupportable.

Pourtant, se dit-elle, cette fois, son "don" n'avait rien à voir. Elle le savait, comme tout être vivant normal, tant la marée qui emportait Nathaniel lui semblait vivante, menaçante et grandement effrayante. Elle le sentait noyé par ses sentiments douloureux et se sentiy coupable, se maudit. Pourquoi s'était-elle donnée le droit de lui parler ainsi ? Et pourquoi lui avait-on donné ce que certain appelait son don, si elle ne pouvait que blaisser les gens par celui-ci. Elle s'en voulait de tourmenter ainsi l'homme en face d'elle, mais elle ne pouvait rien y faire. Elle se sentait alors si impuissante, inutile, bonne qu'à n'amener le malheur. Elle ne tentait même pas de se rassurer.

Soudain, un cri d'animal déchirant transperça le lourd silence, cri de désespoir empli de paroles sinistres. Elle ouvrit la bouche, tentant de mettre fin à tout cela, mais Nathaniel se transforma soudainement. Ses griffes eurent tôt fait de se loger dans le bois dur pour ainsi l'écarteler. Elle recula, portant la main à sa bouche, apeurée, soudainement.

Puis agilement, il était parti, un oiseau vite envolé dans la nuit, tel un corbeau noir empli de mélancolie. Et elle resta là, immobile, n'osant point respirer. Et puis, elle ferma les yeux. Ramena ses mains sur ses genoux repliés. Elle pensa, réfléchit...

Elle devait rester ici, jusqu'à son retour, pour s'expliquer, s'excuser, demander pardon. À ce moment, elle se sentait si coupable, elle se sentait une meurtrière, n'ayant utilisé point d'arme aux lames fines, mais bien des paroles qui lui avaient semblées si bénignes et qui avaient pourtant déchirer le coeur d'un être. Elle ne pesait point ses mots, tant son coeur à elle était rempli de désarroi. Elle soupira doucement...et attendit.

Si elle avait été une de ses héroïnes d'histoires telles que son père, sa soeur, lui racontait lorsqu'elle était petite, elle se serait alors assoupie, et au retour du jeune homme, ils se seraint tout deux pardonné, sourit et alors peut-être...

Mais comment aurait-elle pu trouver le repos ? Comment aurait-elle pu simplement pensé à se calmer, à s'échapper de cette situtation ? Il lui en était impossible. Elle se leva, alla à la fenêtre et balaya doucement de ses yeux humides et bleus le paysage qui formait une douce mosaïque de couleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mar 21 Oct - 17:57

  • Elle était là, près de la fenêtre, à observer au dehors, lui tournant le dos, même après son entrée dans la pièce. Un soulagement immense l'envahit, mais il n'en montra rien. Essuyant son front sueureux, il alla préparer les couchettes, poussant leur petit apéritif du pied, apposant les draps de confort spartiate à même le sol, mais dans un rite scrupuleux dont lui seul avait le secret. Lorsqu'il eut fini, il alla se chercher un verre de jus de framboise, et revint, sirotant sa chope. S'approchant de la dalharen, il sentait l'air s'électriser autour d'eux. Grimaçant un peu, il continua cependant d'avancer. Il ne s'arrêta que lorsque son pectoral droit effleura l'épaule de la petite elfe, qui lui tournait toujours le dos. Un léger soupir envahit la pièce, puis il murmura

    "Les couchettes sont prêtes. Je te conseille de dormir ici cette nuit. Il n'est pas très prudent de te balader dehors par les temps qui courent. Je monte la garde devant la cabane. Tu n'as qu'à m'y rejoindre en cas de problème."

    Un léger sourire rassurant, puis il s'éloigner, sa liqueur enfermée entre ses doigts fins et gracieux. Il s'asseoit sur la branche, ses jambes flottant dans le vide, alors qu'il sirote, en silence, écoutant le bruit des Kygoutis qui sortent de leur tanière. Un grognement sourd parvient d'entre les buissons. Kebah chasse sûrement. Depuis quelques temps le petit serpent noir et poilu évitait la compagnie de Nathaniel. Comme si le fait que l'homme se considère en monstre avait un impact foudroyant sur leur amitié fusionnelle. Cela touchait beaucoup le pauvre garçon, qui aimait tout particulièrement le petit être mystérieux. Imitant le roucoulement d'un hibou, il attend une réponse qui ne vient pas. Kebah ne veut pas jouer ce soir. Il veut rester seul, à méditer et chasser sans lui. Nath' comprend. Fermant les yeux, il se délècte de la petite brise qui envahit son visage et ses cheveux mi longs, qui lui tombent dans les yeux. Il laisse sa chope tomber dans le vide. Une pie la rattrappe avec peine, et la ramène à la fenêtre de la pseudo cuisine de la cabane. Nath' sourit doucement, puis rouvre les yeux. Il n'a pas entendu la chope tomber. D'ailleurs, depuis le nombre de soirs où il faisait ça, jamais une seule fois la chope n'avait émi un son en touchant terre. Nathaniel s'étira longuement, et regarda autour de lui, l'obscurité naissante qui cachait les pires immondices. La nuit s'annonçait longue.


[Short, j'ai plein de devoirs ce soir, sorry ..]

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mer 22 Oct - 20:11

[No prob' ^^]

Une hirondelle avait déployé ses ailes grandes et blanches pour s'envoler. Elle survolait doucement la forêt, devenue sombre par l'absence du soleil, sans un bruit. Le vent commençant à se faire frais caressait ses ailes duveteuses à la couleur nacrée. De ses petits yeux noirs perçants, elle aperçut soudainement une construction se démarquant de la nature florissante en ce lieu. Si ce volatile avait été une femme, un sourire satisfait serait apparut sur son visage. Sans aucun doute, elle était bien là, se dit-elle alors. D'un mouvement gracieux et puissant, qui lui semblait tout naturel, elle plongea vers la cabane de bois. Elle la survola quelques instants, et ses doutes se confirmèrent, lorsqu'elle aperçut une tête blonde au rebord acajou d'une fenêtre. Elle s'y posa doucement.

Yazmina avait toujours les yeux dans le vague. Elle ne semblait même plus réfléchir, laissant son esprit voguer à travers les flots de ses pensées. Voilà qu'une forme blanche et gracieuse se posa soudainement à ses côtés. Elle lui sourit et lui caressa la nuque de son index en lui murmurant un bonsoir amical.


- Tu peux leur dire que ça va, ma jolie, dit-elle avec un sourire.

Elle remarqua l'ombre d'un instant que l'hirondelle n'en semblait point convaincue... puis, voyant que la jeune Dalharen n'en dirait pas plus, elle repartit, satisfaite. De son côté, la jeune femme eut des douces pensées pour sa soeur et son père qui, depuis quelques jours, s'inquiétaient de son état. Elle entendit enfin Nathaniel qui revenait, mais ne bougea pas. Non pas par arrogance, mais tout simplement parce qu'elle ne savait que faire.

Il parla un peu. Elle l'écouta sans un bruit. Puis il repartit...mais pas loin, ce qui la rassurait. Il était vrai qu'elle n'aurait point été heureuse de se ballader à cette heure dans de tels lieux. Après qu'il soit reparti, elle s'étendit sur une des couchettes. Or, elle n'avait pas sommeil. Et aussi, elle n'aimait pas être seule. Elle s'assit sur le rebord de la couchette, puis, légèrement, se releva. Elle se dirigea au dehors, où le jeune homme était, et s'assit à ses côtés - à une distance respectable toutefois - regardant sans bruit la cîme des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 27 Oct - 14:43

  • Voila déjà une demi heure qu'il veillait au grain, traçant dans l'écorce de la branche sur laquelle il était assis, un petit dessin, d'un lion avec une jolie crinière. Non pas qu'il s'attaquait à la nature, au contraire, il libérait l'arbre qui étouffait sous la mousse, que lui grattait avec patience. Un fredonnement perça l'air, alors qu'il entrouvrait les lèvres. Les derniers oiseaux se turent, comme bercés par la mélodie, et le monde des animaux sembla s'endormir, pour laisser place à celui des monstres. Nathaniel se redressa, arrêtant son chant, et observa l'obscurité, tentant de déceler une forme de vie suspecte dans les parages. Personne. Le jeune homme se rassit un peu mieux sur sa branche, un pied posé sur la branche, fléchi, alors que l'autre pendait dans les airs. Il cala son coude à son genou fléchi, et eut un long soupir. La nuit allait être longue, mais il ne pouvait se permettre de faire courir le moindre danger à l'elfe. Il sentit un petit bruit à sa droite, et tournant la tête, il vit la femme, assise non loin de lui. Soucieux, il arqua des sourcils inquiets, murmurant alors

    "Quelque chose ne va pas ?"

    Mais la femme paraissait sereine, et n'ayant aucun problème. Elle venait sans doute juste parce qu'elle n'arrivait pas à trouver le sommeil. Nath eut un léger sourire, puis croisa son regard, amicalement, se voulant rassurant.

    "Je sais que la situation est .. Etrange. Mais vous pouvez avoir confiance en moi, Yazmina."

    Il se releva alors, s'étira, toujours en la fixant, puis, passant à coté d'elle, il pinça gentiment le petit nez de l'elfe entre son index et son majeur, comme il l'aurait fait avec une enfant, avant de disparaître dans la bâtisse, un dernier murmure aux lèvres

    "Je veille sur vous."

    Pourtant, Nathaniel savait éperdument qu'elle ne devait sans doute pas dormir pour cela. Il y avait autre chose. Elle ne voulait pas dormir. Un demi sourire attendri aux lèvres, le jeune homme revint, un drap épais dans les bras. Il se pencha, et le laissa choir doucement sur les épaules de Yazmina, toujours le demi sourire rassurant et protecteur aux lèvres. Là, les yeux mi clos, il se rassit non loin d'elle, la fixant d'un air amusé.

    "Vous ne pourrez pas dire que je vous ai mal accueuilli .."

    La pensée de sa crise d'il y a quelques heures, lui valut un petit pincement au coeur. Il ajouta alors, sans sourire.

    "Je suis navré pour tout à l'heure .."

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Lun 27 Oct - 21:17

Yazmina balayait toujours du regard la forêt devenue noire. Son regard semblait perdu, au loin, comme il le lui arrivait souvent. Il n'était pas rare de voir cette Dalharen doucement arrachée au monde qui l'entourait. Bien sûr, son enveloppe charnelle y restait, tout ses sens y étant toujours éveillés mais son esprit voguait, lentement, tout doucement. Elle n'entendait plus rien, ne voyait plus rien, ne sentait plus rien à part parfois le souffle des côtes maritimes qui caressaient sa peau de pêche. Elle pensait toujours, à tout, à rien, ne contrôlant, ou en fait, ne tentant même pas de contrôler ses pensées qui traversaient son esprit. Elle les laissait aller, s'imprimer, revenir, s'oublier...

Un bruit de branche cassée, causé sans doute par un prédateur nocturne, la tira de ses rêveries, sans la brusquer. C'est à ce moment que Nathaniel parla et lui affirma qu'elle pouvait placer en lui sa confiance.


- Je n'en ai jamais douté, murmura-t-elle.

Il sourit, se releva, et entra dans son humble demeure. Mais voilà que quelques instants plus tard il reparut, posant un drap épais sur les épaules nues de la jeune femme qui se prélassa dans cette chaleur confortable, le remerciant du regard. Après qu'il eut prononcé quelques paroles elle se retourna soudain et clama:

- Je suis navrée pour tout à l'heure...

À ces mots, qu'ils avaient soudainement, en même temps, prononcé à l'unisson, elle sourit doucement puis reprit, levant les yeux.

- Non réellement, je suis celle qui doit être désolée. Je n'avais aucunement le droit de prononcer de telles paroles, et je sais que cela vous a blessé et mis dans l'embarras, et je m'en excuse.

(Désolée, je suis dans ma semaine d'examens alors j'ai pas trop le temps Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mar 28 Oct - 16:47

  • Il ferma à demi les yeux, se rappellant de ce qu'il avait fait, et failli faire tout à l'heure. Si seulement elle s'était douté un seul instant qu'il aurait pu sauvagement la tuer, peut être aurait elle réagi autrement. Seulement, elle semblait jeune, inexpérimentée et naïve, et si l'homme n'avait su se contrôler, ça aurait pu très mal finir. Alors que Nathaniel y repensait, sa voix se perdit dans le néant, comme s'il se sentait obligé de présenter ses excuses à la femme. Il rouvrit doucement les yeux, après quelque secondes d'un lourd silence. Leurs voix s'étaient mêlées à l'unisson, Nathaniel l'entendait en écho dans sa tête, cette phrase, prononcée en un choeur parfait et cohérent. Le jeune homme eut un sourire amusé au visage, croisant le regard de l'elfe d'un air malicieux. Elle reprit un semblant de sérieux et se mit alors à lui parler. S'expliquer. S'excuser. Sans même chercher d'explication aux gestes qu'il allait acomplir, il se pencha vers l'avant, sentit tout son poids basculer sur son bras gauche, alors que le bras droit se tendait vers elle, avec lenteur, alors que l'index de Nath' se posait doucement sur les lèvres de Yazmina. Le silence se fit, l'obscurité grandissait au fil des secondes. Seul le brasier enflammé du regard profond de Nathaniel animait la forêt endormie. Le face à face fut long, mais pas pénible. Enfin certain qu'elle ne continuerait pas ce débordement de culpabilité, il se redressa, se rasseyant au même endroit, fermant les yeux pour se délecter de la fraîcheur de la nuit, qui enivrait ses sens d'un air froid et brûlant à la fois. Un soupir de bien être s'échappa de sa bouche, alors qu'il sentait la chair de poule envahir son corps tout entier. Il s'étira de nouveau, longuement, en silence, avant de se redresser et de rouvrir un regard serein et sage sur les environs boisés et noirs de la forêt. Le silence s'était rinstallé entre les deux êtres. Une bourrasque de vent violent les déséquilibra, et Nath crut un instant qu'il tomberait dans le vide, se sentant vaciller. Heureusement pour eux, ils étaient assis, et seule la couverture glissa des épaules de Yazmina, pour finir sa course à terre, dans un bruit mat et étouffé.

    Nathaniel lança un regard grave et profond à Yazmina, alors qu'un grognement provenait d'en dessous leurs pieds. Quelque chose rôdait juste en dessous. Le jeune homme voulut en avoir le coeur net. D'un signe de la main, il intima à la femme de ne pas bouger d'un poil, alors qu'il se penchait en avant, prêt à sauter, pourtant bien trop haut dans l'arbre pour pouvoir se réceptionner entier en bas. Pourtant, il se laissa tomber en avant. Un éclair éblouit un instant la foret comme en plein jour, et le corbeau se posa à terre, illuminé, comme embrasé par un rai de lumière qui provenait du fin fond de son âme. La bête, un kygouti noctambule, et énorme, fut surpris de la lumière vive, et s'enfuit alors en vitesse, son précieux chargement en main. Nathaniel n'avait même pas envie de récupérer la couverture. Tout ce qu'il voulait, c'était que le lieu soit sécurisé. Vérifiant de son oeil perçant qu'aucune autre créature ne rôdait, il retourna se poser sur la branche, près de Yazmina, et reprit forme humaine. Un filin de sueur perla à sa tempe. Il s'était trop transformé aujourd'hui. Cela aurait pu lui couter cher, surtout s'il avait pris la forme d'une entité très puissante. Heureusement, le corbeau et le lion étaient ses principaux atouts. Il savait gérer et doser ses métamorphoses et son énergie via ces deux créatures. Pour le reste, c'était encore un mystère. Nathaniel avait peur de découvrir l'étendue de son pouvoir, il avait peur aussi de mourir d'une métamorphose trop poussée, et il préférait baser son expérience sur des sources sûres et déjà acquises. Il essuya le filin d'un revers de poignet, fixant l'horizon invisible, dans l'obscurité croissante de la nuit noire. La lune jouait à cache cache avec les nuages. Vivement qu'elle reparaîsse. Nathaniel ne voyait rien du tout. Machinalement, son bras se tendit vers la gauche, il sentit ses doigts rencontrer l'épaule frêle de Yazmina. Un tressaillement bref, et il se releva, vivement. Là, il murmura.


    "On ferait mieux de rentrer et d'allumer une torche. Il fait frais, et c'est risqué de traîner ici."

    Puis il s'avança sur quelques mètres, se postant à l'entrée de la bâtisse, éclairée faiblement par une bougie maigre au milieu de la pièce. Là, il attendit que l'elfe rentre avant de fermer la porte derrière elle. Ce qu'il avait reconnu comme fumet acre tout à l'heure ne lui plaisait guère. Il savait qu'à l'aube, le soleil se lèverait rouge. Ils étaient en marche. Tuant tous ceux qui se dresseraient sur leur route.

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mer 29 Oct - 21:04

Elle aurait pu continuer ainsi encore bien longtemps, mais elle sentit alors l'index fin du jeune homme se poser sur ses lèvres et le regard doux et sage de ce dernier, ces yeux bruns qui la regardaient sans un bruit. Elle s'arrêta donc et ne put baisser les yeux, sentant ce regard perçant, braqué sur elle. Il se retira alors qu'elle échappait un petit rire, ressemblant à un soupir. Elle avait compris qu'il était bien inutile de parler, que déjà, et même avant de prononcer ces mots, tout avait été dit. Elle avait ressenti le besoin de s'expliquer malgré tout.

Un ange passa, deux...et encore quelque un. Le silence avait repris la place qui lui revenait de droit. C'était bien d'avoir ce compagnon à nos côtés parfois. Yazmina sentit soudain un coup de vent faire balancer la lourde branche massive sur laquelle Nathaniel et elle étaient tout deux assis, mais grâce à son équilibre, elle ne ressentit qu'une légère secousse. Toutefois, elle sentit la couverture glisser de son dos. Elle tenta vainement de la rattraper mais déjà, cette dernière glissait vers le sol, ondulant dans le fort vent, une ombre vacillant dans la nuit. Elle se retourna vers le jeune homme, se mordant la lèvre, honteuse de sa faute. La couverture de laine amorça sa chute et un grognement résonna dans la nuit noire et silencieuse.

Intriguée par ce bruit inhabituel, elle écarquilla les yeux, comprenant qu'une bête rôdait. Cela ne l'effrayait pas, sachant qu'elle était en sécurité ici, mais qui peut prétendre ne pas avoir peur de l'inconnu. Un frisson de surprise la parcourut, s'imaginant une grosse bête, énorme et velue, aux dents et griffes acérées. Voyons ! se dit-elle. Elle résonnait comme une gamine. Elle remarqua le regard grave de Nathaniel qui, quelques instants plus tard, se laissa tomber dans le vide. Surprise de cet acte inhabituel, elle ne le fut plus lorsqu'une lumière blanche perça l'obscurité.

Il revint quelques instants plus tard, puis proposa de rentrer. Elle le suivit à l'intérieur où elle s'assit timidement, tandis qu'il préparait un feu. Le regard concerné. Elle ne pouvait dire pourquoi mais sentait bien que cela n'avait rien de joyeux. Elle sentit qu'on tentait de la pousser à en savoir plus par son don, mais ce refusa alors cette opportunité. Cela avait déjà causé bien des dégâts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Mar 4 Nov - 16:44

  • Nathaniel n'alluma pas de suite les bougies dans la pièce maîtresse. Il se posta non loin de Yazmina, dos calé au mur, aux aguets, immobile, guettant le moindre bruit au dehors. Ils passèrent non loin de la bâtisse, mais trop loin pour l'apercevoir. Entre la nuit et le fait que la maison soit en hauteur, tout était bon pour que la cabane passe inaperçue. Nathaniel eut un long soupir en entendant les Troupes s'éloigner au pas de course. Ils poursuivaient un but bien plus lucratif. Ils étaient hors de danger pour le moment.

    L'homme inspira profondément, puis alla allumer quelques bougies, rendant à la pièce un peu de lumière, quoique l'ambiance restait tamisée. Le garçon alla de suite s'allonger sur une des deux paillasses, lentement, comme certain que maintenant, plus rien ne pouvait leur arriver. Ce qui était faux. Mais le brun ne dormirait pas. Il ferait semblant, pour inciter la petite elfe à l'imiter de son côté. Lui tournant le dos, il fixait le mur d'un air las, immobile, s'écoutant respirer de grandes goulées d'air régulièrement.

    Le silence se réinstalla, Nathaniel essayait de savoir si la jeune femme s'était allongée ou si elle était encore debout. Mais rien qu'à l'ouie, il était dur de le deviner. Il tendit discrètement l'oreille, toujours étendu sur sa couchette d'un air épuisé, endormi, alors que ses yeux étaient grands ouverts. Il semblait que le temps s'était arrêté. Les hiboux ne hullulaient plus, plus aucun son ne parvenait de dehors, depuis que les Troupes étaient passées. La quiétude semblait profonde et douce, et Nathaniel se délecta de ce silence, qu'il présumait être le dernier avant une tempête qui arriverait bientôt.

    Kebah profita de la douceur de la nuit, et de son silence, pour se faufiler dans la cabane, et onduler sur le bois clair du sol, allant se réfugier autour du bras du brunot, s'y enroulant avec lenteur et gourmandise, prêt à s'endormir ainsi auprès de son plus fidèle allié. La nuit n'allait peut être pas si longue que cela. Tout dépendait de ce que trafiquerait la femme avant de daigner enfin tenir en place, et s'endormir avec confiance.

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Jeu 6 Nov - 2:57

La jeune elfe en question sentait un lourd sommeil la gagner, mais elle ne laissa pas paraître son épuisement. Toujours assise sur ses genoux, elle promenait son index pointé qui effleurait le sol d'un va et vien las. Elle regarda ensuite devant elle, croisant le regard ébène de celui qui lui faisait face, sans un mot, alors qu'une expression amicale se dessinait sur son visage avant que celui ci soit de nouveau recouvert par la cascade dorée qui entourait cette figure.

Nathaniel semblait toutefois ne pas être tout à fait attentif à ce qui se passait ici. Mais dehors. Il tendait l'oreille. Puis, son visage se détentit alors qu'il inspirait profondément. Ce qui avait occupé quelques instants plus tôt son esprit semblait l'avoir quitté.

Elle voulait parler, commençant à ressentir les silences pesants qui s'immiscaient trop souvent. Bien sûr, elle aimait les moments de calme, de silence, de solitude même, pour la presonne introspective et réfléchie qu'elle était. Mais elle gardait toujours un pied dans l'enfance. La petite Yazmina joviale, douce et bavarde.

Doucement, ses paupières commencèrent à tomber sur ses yeux bleus clairs. Elle tenta quelques secondes de lutter mais bientôt, voilà que la jeune Dalharen s'allongeait sur les coussins duveteux. Elle passa ses mains sous sa tête reposée et quelques minutes plus tard, s'était assoupie.

Quelques heures plus tard, elle se sentit tirée de son sommeil, par sa propre pensée. Elle sentait la présence du jeune homme à quelques mètres, derrière elle. Il faisait nuit et pourtant, il était éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Ven 7 Nov - 18:06

  • Eveillé et en larmes. Comme beaucoup de soirs comme ceux ci depuis des mois. Lorsque tous se couchaient, sans exception, il en profitait pour vider les vannes de son coeur qui se regorgeaient chaque jour un peu plus. Tout l'anéantissait, il gardait tout enfoui en lui. Son passé douloureux, ses piètres amours lassés, sa découverte de l'Homme, du Maître, le reflet de lui monstrueux, qu'il détestait croiser dans un miroir.

    Il était persuadé de ne pas réveiller la femme. Ses sanglots étaient longs, lents, discrets. Il était certain que dans le sommeil dans lequel elle résidait, elle ne risquait pas d'être réveillée par si peu. Les larmes coulaient abondamment à ses joues, sans tarir, alors qu'il se mordait la lèvre jusqu'au sang pour ne pas faire de bruit, toujours allongé sur sa couchette, dos à la femme. Elle dormait sur la couchette juste à coté de lui, une trentaine de centimètres tout au plus, et il pouvait même entendre la respiration calme de cette derniere, qui s'était mise dos à lui également. Le vent siffla un peu aux carreaux des fenêtres, Nath crut un instant que les troupes revenaient. Non. Juste le ululement d'un hibou solitaire, et le silence reprit sa domination suprême. Nathaniel inspira par petites saccades, lentement, conscient que gémir aurait réveillé la pauvre Dalharen. Si elle l'avait vu ainsi, elle aurait tout de suite pensé qu'il était complètement givré de la feuille. C'est pourquoi, amenant une main discrète à sa bouche, il espéra qu'elle n'entende pas non plus son reniflement bref.

    D'un revers de poignet, il essuya les larmes qui coulaient sur ses joues et ses tempes, reprenant une contenance très fragile, qui pouvait se briser à tout moment. Oui, à chaque instant, il était susceptible de repartir dans une crise de larmes. Voila pourquoi il ferma les yeux, et se recroquevilla sur sa couche, voulant oter de son esprit l'image d'horreur de son corps qu'il avait déjà observé maintes fois. Celui d'un jeune homme au coeur devenu sage. Mais aussi celui d'un homme à qui on avait volé son enfance, et qui parfois, se battait pour la reprendre, le temps d'une nuit .. Cette nuit là était de celles où il avait de nouveau 5 ans, et où il espérait que son père viendrait le border en lui assurant qu'il était un gentil petit garçon, et qu'il ne devait avoir fait qu'un simple cauchemar.

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yazmina
Dalharen Errant.
avatar

Nombre de messages : 124
Race : Dalharens
Date d'inscription : 26/05/2008

Feuille de personnage
Amour: //
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Ven 7 Nov - 21:56

Yazmina s'était éveillée depuis quelques temps déjà mais n'avait point bougé. Alors qu'elle avait refermé les paupières, sans pour autant replonger dans le sommeil, tout ses sens étaient en alerte. Et elle entendit des sanglots. Si elle avait été avec une personne qu'elle connaissait mieux, elle se serait vivement retournée, aurait demandé comment elle pouvait aider, si seulement elle le pouvait.

Mais bien qu'elle ait une confiance franche en Nathaniel, elle ne saurait comment réagirait le jeune homme à cet acte et décida de rester silencieuse. Elle sentait son coeur serré et son esprit tourmenté. Un moment, elle voulait accomplir le dessin de son instinct, l'instant d'après elle se résonnait en se disant que cela n'avait aucun sens et que peut-être celui qui se déversait de larmes à ce moment même voulait laisser couler le flot sans interruption. De plus, il la croyait endormie.

Elle se mordit la lèvre, toujours indécise.

Puis il sembla se calmer. Mais celui-ci n'avait fait que se taire de la main. Elle ressentit toutefois qu'il était bien loin d'être calme et apte à se laisser bercer dans le monde du songe et du rêve. Il était troublé, triste, accablé, elle le sentait. Comme si elle était son propre coeur, sous la poitrine secouée par le chagrin.

Incapable de rester témointe plus longtemps, elle se retourna vers lui, presqu'au même moment où celui-ci lui faisait aussi face. Elle vit le visage dont les yeux couleur café laissait des torrents s'échapper. Il sembla, pendant les premières secondes, ne pas la remarquer, emporté par sa tristesse. Mais lorsqu'il croisa son regard, il se rassit et se détourna. Elle ne lui en voulut pas. N'en fut point insultée. Ce qu'elle voyait devant elle n'était qu'une âme meurtrie, blessée. Elle aurait voulu le rassurer de ses mots, de ses gestes. Mais un contact soudain pouvait le surprendre. Et un contact physique, même une main sur l'épaule, aurait peut-être pu sembler déplacé entre un homme et une femme qui venait de se connaître. Elle prit une couverture non loin d'elle et, telle une mère qui borde son enfant, en recouvrit doucement les épaules de Nathaniel, toujours de dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathaniel d'Arathanen
Dalharen Errant - Admin
avatar

Nombre de messages : 918
Race : Humain, a du sang elfique, Dalharen.
Compagnon ( Compagne ) : Amberle a jamais fiché dans ma mémoire. Mais peut être pas dans mon coeur[Sadique powa]
Date d'inscription : 11/07/2006

Feuille de personnage
Amour: Un monstre a-t-il le droit d'éprouver ce sentiment ?
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   Sam 8 Nov - 10:44

  • L'homme, par ce geste, avait juste voulu tenir éloignée la pauvre femme qui n'avait rien à voir avec ça. Il avait voulu la protéger de toutes ces sottises dont il était bourré et qui le faisaient parfois perdre pied et craquer en crises de larmes comme celles ci. Le silence fut pesant, alors qu'il s'était redressé en lui tournant le dos, et en évitant son regard. Ses yeux étaient rougis, et l'argent brillant de son regard de braise semblait terni légèrement. Un bref soupir s'échappa de ses lèvres, avant qu'il ne sente le tissu recouvrir ses épaules nues.

    Ce geste, effectué sans doute sans aucune arrière pensée, et en connaissance de cause, toucha profondément le jeune homme. Elle avait effectué ce geste alors qu'en son for intérieur, il suppliait que sa mère vienne s'occuper de lui, le border, lui dire que tout allait bien. Et Yazmina avait choisi ce moment là pour manifester son réconfort. Il redressa légèrement la tête, ne pleurant plus, et tira un peu plus sur sa couverture, pour s'en couvrir totalement. Sa respiration se fit plus calme, régulière.

    Quelques minutes passèrent, interminables. Enfin, l'homme laissa la couverture tomber autour de son corps, toujours prostré au sol. Il se tourna vers Yazmina, qui n'avait toujours rien dit, et se releva, sans la quitter des yeux. Là, il s'approcha d'elle, lentement, et enfin, posa ses deux mains à plat sur les épaules de la femme. Il les pressa avec douceur, mais fermeté, et plongea dans son regard, le regard empli d'une reconnaissance nouvelle. Un demi sourire encore attristé se ficha sur son visage, alors qu'il murmurait doucement


    "Merci .."

    On pouvait lire ce remerciement dans ses yeux. Il était sincère, réellement. Yazmina avait fait le bon choix.

_________________
Nath'
Seul lion dont le coeur n'est d'or.
Sa vie est une torture.
Renaissance Ultime.
Dévotion Suprême.
Archangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'il est bon de rentrer chez soi .. [PV Yazmina]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» Que c'est bon de rentrer chez soi -- PV ANNA
» [Terminé - Livre I]"Je veux juste rentrer chez moi..."
» vous allez mourir.2023.transgénital.2023.je veux rentrer chez moi
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Féorya-
Sauter vers: