Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douce mélodie [PV: Hogow'en ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 22 Sep - 20:20

La nuit venait de tomber, laissant le soleil s'incliner devant sa majesté blafarde.
Aïlina arpentait des chemins inconnus. Elle voyageait depuis déjà quelques jours, sans aucun but précis à atteindre. Elle errait dans des contrées mystérieuses, ayant pour seul compagnon son faucon.
La température était fraiche, les brises de vents faisaient tournoyer les quelques mèches de cheveux de la jeune femme qui lui procurait un certain plaisir. La d'où elle venait, le vent était sec et irritant, alors que dans ce lieu sombre, cela ressemblait à une caresse d'un amant. Les souvenirs de son bien-aimé refirent surface et la jeune femme échappa un sanglot.
Elle s'arrêta de marcher quand elle pue distinguer, à quelques pas, un point d'eau étrangement clair. Elle posa bagages et n'attendit pas une seconde pour sortir sa harpe. Avant de commencer à jouer, elle contempla le ciel, où dans ce feu d'étoile qui chancelait, elle cherchait la flamme nouvelle. Où dans ce froid stellaire, l'étreinte était absente.

Puis de son instrument découla un flot de mélodies merveilleuses et la voix cristalline d'Aïlina se fit entendre, c'était un son puissant et mélancolique. Ses chants dégageaient une tristesse intérieur qu'elle essayait en vain de calmer sous les paroles inondées de souvenirs lointains.
Elle attendait que l'âme de son amour vienne l'habiter, mais son esprit n'avait pas l'air d'être au rendez-vous... Une larme coula lentement sur la joue de la jeune femme, pour allait mourir dans le coin de ses lèvres, il devait y avoir une présence, pour que rien ne se produise, surement que la musique avait dû inspiré un vagabond qui était à présent tout près.
La jeune Aïlina essaya de garder son calme, il était inutile de paniquer. Si la mort l'emportait ce soir, elle ne pourrait pas changer son destin, elle préférait alors, une mort digne ! Onaf, son rapace, s'agiter d'inquiétude et faisait volter quelques plumes. Le jeune femme arrêta de jouer et resta immobile à l'affut du moindre bruit.

Un craquement de feuilles mortes se fit entendre à quelques mètres derrière elle. Elle sortie discrètement la dague de sous sa longue robe sombre, mais ne se retourna pas pour autant en faisant face à la chose ou l'individu derrière elle.


Dernière édition par Aïlina le Lun 27 Oct - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 22 Sep - 20:56

La nuit était sombre. Une de ces nuits où ils ne fait pas bon a sortir si l'on dissimules des pensées tristes, car c'est dans ce genre de nuit qu'elle refons surface. C'était une nuit a rester chez soit, au coin du feu, plutôt que d'aller affronté la fraicheur poignante de la pénombre. Une nuit a se poser un tas de question, une nuit qui vous fait douter...
Les étoiles brillaient, là-hauts, très loin, semblant narguer les humains et leurs existences futiles d'où ne sortaient aucune étincelle...
Et c'est par une telle nuit que le jeune général avait décider de sortir. Il fallait qu'il se change les idées. Toute ses journées enfermé chez lui allaient finirent par le rendre fou. Et, très peu propice a sortir en plein jour, le jeune semi-elfe préferait de loin la compagnie des ténèbres a celle des humains...

Il parcourait la forêt, passant furtivement entre les arbres, dans un silence presque complet, outre le froissement de quelques feuilles. Même persuadé d'être seul, le jeune homme n'en était pas moin discret... Et il fut récompensé de ses habitudes silencieuses lorsqu'il apperçut une jeune inconnue au bord de la rivière, le lieu même où il avait prévu de faire une courte pause et de profiter une fois de plus de cette eau régénérante qui lui avait plus d'une fois sauvé la vie.
La jeune femme, apparament seule, était au bord de la rivière, et chantait, accompagnée par une harpe d'où en sortait des accords mélancoliques. Ces paroles que le jeune général ne comprenait pourtant pas lui serrèrent le coeur par leur note de tristesse, et leur accents de regret. N'importe qui passant auprès d'une telle mélodie s'arrête. Même a n'importe qui, cette chanson faisait plus d'effet que la nuit noire et profonde. Elle faisait remonter toute les plus grande peine cachées en soi, toute ces choses qu'on voudraient oubliés...

Le jeune homme s'approcha de quelques pas, mais, avant même qu'il ne voie la jeune inconnue se retourner, il disparut, se dissimulant a ses yeux, si bien que la jeune femme se retrouva face aux arbres alors qu'elle s'attendait a un étranger.
La dague de la jeune inconnue scintilla au clair de lune. Mais bientot cet éclat disparut lorsque la main du jeune général se posa contre la lame. Il la retira habilement des main de la jeune femme, s'ouvrant les doigts alors qu'il resserait leur emprise. Un liquide sombre commença a couler le long de son bras alors que la dague fusait au loin, et alla se planter de un tronc d'arbre. Hogow'en se tenait a quelque centimètres derrière la jeune inconnue, immobilisant son poignait d'une main ferme.

- On ne joue pas avec les armes Madame... Vous auriez put vous faire mal, lui murmura-t-il a l'oreille tandis que la faible lumière lunaire éclairait ses dents blanches qui se découvraient dans un sourire amère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mer 24 Sep - 19:33

Aïlina se tenait debout face au noir le plus profond, ses yeux étaient toujours remplis de larmes, elle n'entendait plus aucun bruit, elle leva sa dague, comme pour prendre de l'élan. Mais une main attrapa aussitôt la lame d'un geste sec. La jeune femme se retourna lentement et avec grâce, Un homme de grande taille et assez plaisant à contempler l'a regardé et lui lâcha ses quelques mots, dont elle ne prie pas beaucoup attention

elle regardait pendant quelques secondes son poignet serré pas la main du jeune homme, puis remonta les yeux jusqu'à être dans ceux du jeune homme, elle fit un sourire sadique, la haine était inscrite dans ses prunelles bleues, qui commençais à s'assombrir


- Mauvaise idée de votre part !

La jeune femme brandit sa main puis gifla le général d'une puissance incroyable. La tête seulement, de celui-ci, avait tourné, Son corps lui, n'avait pas bougé.
Aïlina le contempla longuement avant de décidai de reprendre la dague toujours dans la main du jeune homme, elle déposa la pointe de la lame sous la gorge de l'homme, malheureusement la posture quel arboré trahissait son manque d'expérience en arme blanche. Elle avait cependant l'air décidé de son geste.

Elle essuya les dernières larmes qui coulaient de ses yeux avec sa main libre et fixa de nouveau l'étranger.
Mais d'un coup la chaleur lui monta à la tête et elle se sentait étourdit, elle tanguait dangereusement quelques secondes avant de s'effondrer dans les bras de l'inconnu.
La jeune femme inconsciente avait l'air mal en point, tout était vide et muet, qui soit vivant ou mort, qu'elle pouvait entendre ou voir. Elle restait inerte, aveugle. Sa conscience l'a fit tombé dans un ravin sans fond, les profondeurs de l'ombre aux cieux resplendissants.

Elle était à présent soutenu dans les bras du bel inconnu. Aïlina avait dû marcher pendant trop longtemps sans faire de pause pour être dans ce piteux état, car ce n'était pas une faible qui "tombait dans les pommes " pour un rien. ¨^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mer 24 Sep - 21:21


Le jeune homme se tenait dans le dos de la jeune inconnue, un sourire froid dessiné sur ses fines lèvres pales. Il était vrai qu'il avait fière allure. Mais ce n'était pas dans le charme et le romantisme que le jeune général puisait, sans vraiment le savoir, son charisme. C'était dans l'arrogane et la superiorité que le jeune semi-elfe avait était fassonné. Et ces deux mots lui allait comme un gant. L'epression, ou plutot l'inexpression de son visage n'était jamais troublé. Peu importe les circonstances. Seuls ses yeux pétillaient. Ce pétillement semblait plein de menace, de defis, meme envers les personnes qu'il ne connaissait pas.

Le jeune homme regarda l'inconnue se tourner vers lui avec se meme sourire malsain qu'il affichait depuis le début de leur rencontre. Un sourire moqueur, un sourire sadique. Un sourire mauvais. Quand la jeune femme fut enfin tournée vers lui, il la toisa de haut, comme a chaque fois, et plongea son regard dans le sien. Puis, vint une chose que le jeune homme était loin d'avoir prévu. La giffle partie d'un coup, et frappa la joue du jeune général avec violence. Pourtant ce-dernier ne bougea pas d'autant. La tête encore tournée sous la violence du coup, le sourire n'avait pourtant pas quitter ses lèvres fines. Lorsqu'il remis lentement ses yeux dans ceux de la jeune femme, le jeune général essaya de se rapeler des quelques règles qu'il avait essayer de respecter jusqu'a present. " Ne pas battre une femme, sauf si cette dernière a les moyen de répondre aux frappes " ce qui, apparament, n'était pas le cas actuellement au vue de la façon dont la jeune femme tenait sa dague, les mains légèrement tremblantes.

Le jeune homme cherchait un moyen de calmer la jeune inconnue sans en venir au mains lorsqu'il apercut qu'elle tangueait de facon étrange. Par simple reflexe, le jeune semi-elfe tendit les bras lorsque la jeune femme s'effondra. Il hésita quelques secondes a reposer sans grandes délicatesses son fardeau par terre. Il ne voyait aucune raison d'aider une femme qui, pendant quelques instants, avait souhaité sa mort. Mais, il finit tout de meme par faire glisser une main sous ses genous, et il la porta, avançant au gré du vent, conscient de connaitre assez bien les lieux pour offrir ce qu'il conviendrait le mieux a une "Dame".
Il aurait pus choisir une des nombreuses cabanes qui se cachaient sous les feuilles des arbres, mais il leur préféra une simple clairière, proche de cette eau revigorante, sans etre trop éloigné des arbres.

Hogow'en posa la jeune femme au sol. C'était le manque de sommeil qui avait entraîner son malaise. Il fallait juste qu'elle se repose a présent. Le jeune homme jeta un dernier coup d'oeil au corp inanimé de la jeune inconnue avant de tourné les talons et de s'éloigner pour aller faire ce pourquoi il était réellement venu.
se désahabillant, le jeune semi-elfe plongea ensuite son corps dans l'eau agréablement chaude de la rivière d'Ayubil, fermant les yeux pour aprecier tout ses bienfaits tandis que les cicatrices qui recouvraient sont corps pâle se refèremaient sous un bruit atroce de grésillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Dim 26 Oct - 21:15

La jeune Aïlina était à présent dans les bras de l'étranger, inconsciente. Celui-ci eu un moment de réflexion, ne sachant que faire d'une femme qui venait de le menacer.
Tout de même il passa sa main sous les genoux de la jeune femme pour la porter sans grand mal, puis il alla ensuite la déposer au sol.
Aïlina était étendue à terre sur l'herbe refroidit par la nuit fraiche qui s'offrait aux deux individus.

Pendant ce temps, l'homme se déshabillait pour rentrer dans l'eau claire, il y resta un bon moment. Assez pour que la jeune femme eut le temps de reprendre conscience. Aïlina se tenait la tête, se remémorant les dernières images qu'elle à vue avant de sombrer. Elle se mie assise avec calme et élégance, bien que sa tête tournait encore un peu. Elle ferma les yeux puis prie une grande bouffée d'air avant de poser le regard sur le jeune homme qui se baignait à quelques mètres d'elle, il ne semblait pas l'avoir vu se réveiller.

Elle en profita alors pour détacher délicatement les bretelles de sa robe, elle fit glisser celle-ci le long de son corps et se retrouva complètement dénudée. Ses formes étaient agréables à l'oeil, ses longs cheveux noir légèrement décoiffés, retombés dans son dos délicat, elle s'avança au bord de l'eau et entra dedans.
Aïlina contempla alors le jeune homme toujours dos à elle, il était là, pas loin d'elle.

Elle devait bien l'avouer.. il était assez séduisant et la façon dont il avait réagi avec elle l'avait plus que surprise, il était d'un charme fou, raffiné, gracieux, plaisant peut être même fascinant..
*Avait-elle mal réagit alors en le giflant ?!*
Mais il avait cette arrogance dans le regard et quand il souriait.
*Pour qui se prenait t-il ?!*

Bien qu'elle aussi lui avait fait le même regard. Elle avança lentement vers lui, sans se préoccuper qu'elle soit nue, au contraire elle se sentait étrangement bien comme cela et le jeune homme lui donnait cette sensation d'envoutement. Aïlina continuait de se rapprocher, jusqu'à se qu'elle soit à même pas un mètre de lui et déposa sa main sur l'épaule du jeune homme.


Dernière édition par Aïlina le Mar 28 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 27 Oct - 11:04

Le jeune homme était debout, au milieu du lac, où l'eau lui arrivait au dessus de la taille. Son torse et son dos, découvert et mit a nue, se revelait, sous la lumière claire de la lune, recouvert de cicatrice. La plupart n'était pas récente. Elle datait depuis longtemps, car même si le générale n'était pas quadragénaire, lui de la même, il avait déjà combattut plus de fois que ces vieillards. Il passait sa vie au combats. Tout son temps a prendre des vie en attedant que quelqu'un prenne la sienne. Car en faite, la vie n'est que l'attente de la mort. Quelque chose que l'on doit endurer avant d'avoir droit au repos éternel. Mais le jeune homme n'était pas du genre sucidaire, et bien que la vie qu'il menait n'était pas très interessante, il n'allait pas se laissait mourir. Il attendrait qe rencontrer quelqu'un capable de lui passer son épée en travers du corp.

A cette pensée un sourire étira les lèvres du jeune homme. Mais ses yeux, qui ne partageait pas cet amusement, restèrent terne et sans vie. Sourire hypocrithe. Vie hypocrythe. La seule chose qui divertissait le jeune général était la méchanceté. Un passe temps comme un autre...
L'arrogance, la moquerie, toute ces choses qui lui était venu naturellement au cours de ses longues années d'isolement. Au fond, peut être n'etait-il pas comme ca? Cette pensée la, par contre, le fit légèrement rire. Quel idée. On est comme on est, et a son age, le jeune général ne changera plus!

Ses pensées l'avait entrainées, voguant au fin fond de son âme, tant et si bien que le jeune homme était completement déconnecter de son corps. Chose très rare chez lui. Il n'entendit donc pas la jeune femme arriver vers lui. Les finnes vagues que formaient ses mouvement gracieux dans l'eau auraient put l'avertir, mais Hogow'en n'était plus conscient de rien.
Il fur, par contre, tirer violement de ses songes au moment même ou la main de la jeune femme se posait contre son épaule. Le jeune homme réagit au quart de tour. Se retournant violement, il agripa d'un main l'épaule de son assaillant, tandis que son autre main se posait sur sa machoire, prête a torde le cou de son adversaire dans un coup qui lui serait forcément fatale. Il hésita, un instant, avant de dévisager ce visage qui se tenait devant lui lorsqu'il le reconnut. Il ne bougea pas d'un pouce pendant de longs instant, avant de relacher sa prise.
Une certaine peur passa devant ses yeux, brisant son masque d'impatibilité. Une peur de faire du mal sans le vouloir. Il laissa lentement retomber ses mains le long de son corps, tandis qu'il essayait de cacher la faille de sa carapace, cachant son visage en détournant son visage.
Ca r si le jeune homme avait peur d'une chose, c'est d'oter la vie sans le vouloir. De tuer sans s'en rendre compte. Il tuait assez déja pendant ses " heures de traville" pour continuait ensuite.

N'ayant peur que la jeune femme n'ait vu son visage, il se détourna et lui tourna lentement le dos, tandis qu'il essayait de prendre une voix menacance, mais on sentait que le ton n'y etait plus...

- Ne refaite jamais ça...

Puis, il s'éloigna, regagnant la berge, non sans avoir passer sa tête sous l'eau avant. Il sortit, indifférent a son corp nu, et s'avança vers ses affaire, droit, mais vaincu interieurement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 27 Oct - 22:00

Aïlina s'avançait toujours en direction du jeune homme sans savoir pour quelle raison cet étranger l'envoûtait.. Quand celle-ci posa sa main glacée sur l'épaule du général, celui-ci eu une réaction assez inattendu par la jeune femme quand il se retourna violemment en agrippant la délicate épaule de la jeune femme et de son autre main sa mâchoire.

Aïlina restait là, sous l'emprise du beau jeune homme, sans bouger, ni éprouver la moindre crainte à l'égare de l'homme. Si celui-ci voulait lui faire du mal il en avait l'occasion quand la jeune Aïlina était inerte. Son regard profond ne cessait de toiser Hogow'en qui, à présent se tenait à quelques centimètres d'elle et quand celui-ci reconnu la jeune femme et que ses bras revinrent se placer le long de son corps, Aïlina ne pouvait s'empêcher de l'observer attentivement. Il se retourna faisant dos à la jeune femme nue.
Puis lui glissant ces quelques mots un sourire vint se marquer sur le visage de la jeune femme aux aires de fillette amusée. Ses lèvres s'étiraient et faisaient place à ses dents blanches, des fossettes se marquaient, elle donnait l'impression qu'elle n'avait jamais sourit de sa vie, ou bien... il y a fort longtemps..

Hogow'en avait eu peur, peur de lui faire du mal, mais Aïlina ne pouvait pas le savoir et de voir la peur inscrite dans le regard de ce jeune homme qui essayait en vain de dissimuler cette crainte, lui faisait assez rire. Voir cela pour un homme tel que lui était très étrange.

La jeune femme resta muette, quand le général remonta sur la berge, elle ne prie pas beaucoup attention à la nudité du celui-ci et elle eue une pensée pour son trépassé amour puis son sourire s'évapora.

C'est vrai qu'elle n'avait pas vu un homme nu depuis belle lurette et elle décida de sortir de l'eau. Elle s'approcha du bord, en nageant sous l'eau puis ressortit de celle-ci avec vénusté.
Ses parties intimes étaient légèrement recouvertes de ses cheveux mouillés, elle s'en fichée elle aussi, si l'homme l'a regardé ou pas.
Le touché de l'air sur la peau humide de la jeune femme, l'a fit frémir, par le froid que cela procurait. Elle s'avança vers son sac et y sortit une petite robe blanche d'été puis l'enfila. Elle essora ses cheveux au-dessus de l'herbe puis se mit à genoux pour faire un feu. Elle disposa dans le cercle de cailloux, des petits bouts de bois morts et fit des étincelles.
La présence d'un homme avec elle était assez étrange, elle n'avait pas parlé depuis des années et c'était assez agréable pour Aïlina d'avoir cette présence masculine.
Elle sortie une miche de pain qu'elle croqua à pleine dent tel une sauvage. Cela ne lui ressemblait pas de manger de tel sorte, mais la faim l'emportait. Puis d'un coup elle s'arrêta rougissant légèrement, oubliant ses bonnes manières, elle tendit la miche vers le jeune homme et dis,

-Vous avez l'air affamé..tenez.

Cette rencontre de ce soir, la rendait mystérieuse et se poser plein de questions à son sujet se voyait évident..


Dernière édition par Aïlina le Mar 28 Oct - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mar 28 Oct - 12:33

Le jeune homme était droit, près d'un arbuste ou reposaient ses vêtement. son teint pâle, était rendu cadavrique par la lueur pâle de la lune. Ses traits étaient tirés, et on sentait la fatigue qui transparaissait dans chacun de ses gestes, de ses mouvements. Pourrtant, il ne essayait de le caché. Il n'était pas habitué et exposé ses sentiments, les étalés devant les autres, se plaindres ou autres formes de mécontentement. En quelques sorte, outre son cractère dure a suporter, le jeune général était facile a vive.
Il se sécha avec se chemise blanche, qu'il étandit ensuite sur une branche, pour qu'elle sèche. Il enfila son pantalon noir, et s'assit au bord de l'eau, sans un bruit, passant sa mains dans ses cheveux argents avec la vague intention de les sécher.

Il fut tirer du vide de son esprit par les mouvement de la jeune femme qui sortit de l'eau. Ses yeux se posèrent sur sa silhouette sans qu'il ne le veuille vraiment. Lorsqu'il s'en rendit compte, il baissa brusquement la tête, presque honteux. Ce n'etait pas que le corps féminin lui était inconnus. Plutot l'idée déplacer de le regarder sans y avoir était autoriser. Car même si le jeune homme n'était pas ce qu'on pouvait appeler " galant", ni " Bien élevé", il avait quand même quelques principes. Pourtant, il ne put retenir ses yeux, qui se levèrent furtivement pour appercevoir la jeune inconnue. Elle était belle, certe. Elle possédait un charme, légèrement enfantin, tout an gardant la grace d'une femme.
Il la vit enfilé une robe d'été, sans pouvoir s'empecher de détailler son corps. cela faisait très longtemps qu'il n'avais pas passer du temps avec une femme, et l'impression de chaleur qui régnait a l'interieur de lui n'était pas désagréable. Plutot enivrante.

Le jeune homme soorit interieurement lorsqu'elle commença a manger plutot sauvagement, certes, ce n'étaient pas des manières convenables pour une dame, mais Hogow'en, qui avait déjà connut cette faim qui vous hante, comprenait assez la jeune femme pour ne pas s'offusquer. Il allait repousser son offre de partager son repas, ne serait-ce que pour lui laisser le tout, lorsque son estomac se reveilla. Poussant un grognement a fendre l'ame, le jeune homme grimaça, comme un enfant prit la main dans le sac, et accepta une petite part de la miche. Il commença a la mordiller, conscient qu'il devait apprecier chaque bouchée, car on est jamais sur que de quoi demain sera fait. Le silence s'étendit, et, contrairement a ses habitudes, ce fut le jeune homme qui le rompit.

- Au faite, je me nomme Hogow'en, Général au service de Zha'lith.. A qui ai-je .. L'honneur?

Un léger sourire fendit ses lèvres, premier depuis de longues semaines, voire des mois..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mar 28 Oct - 16:10

Aïlina venait de proposer à l'inconnu une part de sa miche de pain. Celui-ci avait l'air de vouloir refuser son offre, mais il fit trahit par le gargouillement de son ventre. La jeune femme sourit légèrement de ce moment passé avec lui. C'était assez agréable d'être avec cet homme, elle se sentait étrangement en confiance, même si elle ne le connaissait pas.

Il pri un bout et mordilla sous le regard doux d'Aïlina. Un silence se posa entre les deux personnes, qui, tout deux dans leur coin mangeaient n'attendant rien de l'autre.
Puis le jeune homme interrompit leur mutisme, en se présentant assez tardivement à la jeune femme. Il se nommait Hogow'en, joli prénom qui le rendait encore plus mystérieux , en plus de tout cela il était général au service de Zha'lith, qui aurait pu croire qu'elle était en compagnie d'un général..
Sa expliquerai surement sa maitrise des armes blanches et la façon dont il pouvait neutraliser quelqu'un. Rien de plus magnifique qu'un homme qui se bat pour son honneur et non pas pour la gloire.

Elle ne cessait de le contemplait, ont aurait pu croire qu'elle venait d'avoir une absence. Elle était plongée dans ses pensées, tout en fixant son regard perçant et envoûtant. Cette rencontre plus que charmante, même si le premier rapport n'était pas trop ça était assez étrange, mais aussi excellente pour le moral de la jeune femme.
A près tout, un peu d'action ne fais pas de mal. (^^")

Aïlina sortie de ses songes et lui dit tout en répondant au sourire du séduisant général,

- Je me nomme Aïlina.

Elle souriait toujours au jeune homme, un peu bêtement devait t-elle avouer, mais cela faisait si longtemps qu'elle n'avait ressenti cette chaleur qui la traversait de partout.
Puis elle coupa cette échange de sourire en disant assez honteusement,

- Je vous prit de m'excuser pour ma réaction inexpliquée de tout à l'heure.

Elle se mordilla la lèvre inférieure, assez gênée, puis baissa les yeux au sol, comme si elle cherchait une occupation qui aurait pu arrêter son léger rougissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mar 28 Oct - 17:16

Le jeune homme se concentra longuement sur sa miche de pain avant d'oser lever les yeux. Il plongea son regard dans celui de la jeune femme, ne la quittant plus des yeux. Cette échange de regard, bien que silencieux, n'était pas génant. Le silence était une choses assez habituelle pour le jeuen semi-elfe, qui ne le voyait pas comme une gêne. Il aurait put parler, discutailler, de tout et de rien, mais l'envie n'y etait pas, et il sentait que la jeune femme assise face a lui n'était pas du genre non plus a parler pour ne rien dire. Il la regarda, simplement, comme on regarde une personne connue, car la jeune femme inspirait confiance.
Aïlina. Un jolie nom. un nom envoutant, qui sonnait bien. assez féminin... Le jeune homme arreta net ses pensées, conscient du ridicule. S'extasier ainsi sur un prénom.. Quelle idée !

Puis, son sourire s'effaça. Le jeune homme se demanda ce qui pouvait bien, aussi soudainement, préocuper la jeune femme, mais il le sut avant d'avoir put ouvrir la bouche.
Son sourire s'allongea, tandis que ses prunelles claires semblaient prendre vie. Il passa sa main pâle sur la joue qui avait recut, il y a peu, un "traitement de faveur " par la jeune femme. Il n'y avait plus aucune marque, pas même la moindre rougeur.

- Ca, dit-il finalement sans cesser de sourire, ne vous en faite pas pour ça... Si je devais m'offusquer de toute les giffles que j'ai reçut, de toute les coups, je n'aurais jamais l'esprit tranquille, Madame, ajouta-t-il.

Puis, son sourire s'effaca lentement, tandis qu'il se repassair mentalement tout les évènement depuis leur rencontre. Puis, se souvenant de sa propre reaction lorsqu'ils étaient dans la rivière.

-Je n'ai pas non plsu été exemplaire, la rassura-t-il. Egalite, acheva-t-il en lui souriant gentillement.

Puis, devant la honte qu'elle semblait vouloir cacher, le jeuen homme ne put retenir un petite rire. Il leva la main vers le visage de cette dernière. Leur proximité fit qu'il n'eut pas besoin de faire beaucoup plus que d'allonger son bras. Il prit son menton entre deux doigts, et le releva lentement, observant, a la lumière de la lune, ses traits fins, et la rosissure de ses joues.

- le rouge vous va bien, la taquina Hogow'en avec un petit sourire.

Puis, faisant glisser sa main du menton de la jeune femme, il replaça les mèches noires qui lui couvraient le visage derrière son oreille. Se faisant, il se raprocha légèrement d'elle, peut etre plus que necessaire. Mais il n'y pretta pas attention, et resta ainsi, quelques instants, immobiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Sam 8 Nov - 17:49


Aïlina baissait toujours la tête fixant un point au sol, elle restait immobile attendant une réponse de la part du jeune homme qui l'a regardé.
Quand celui-ci lui avoua qu'il n'avait pas été exemplaire, elle eut un sourire gêné en se remémorant le regard qu'il lui avait lancé pendant que celui-ci la tenait par la gorge.. Elle ne releva que ses yeux pour contempler le jeune Hogow'en, qui, échappa un petit rire, pour cause de l'embarras de la jeune femme.

Le son de la voix séduisant de l'homme fit passer un frisson glacé dans le dos d'Aïlina qui ne leva pas pour autant la tête. Au contraire, elle enfuit son visage baissé derrière ses cheveux sombres. Elle se sentait tellement ridicule de rougir et frémir pour cet être qu'elle ne connaissait à peine.

Quand Hogow'en dirigea sa main vers le joli minois de la jeune Aïlina, celle-ci, surprise par ce geste inattendu, resta pétrifier, son visage à présent était relevé, pas loin de celui du général et était tenu par deux doigts de l'affriolant jeune homme qui contemplait ses traits fins à la lueur de la lune. Hogow'en pris l'occasion de l'a taquiner un peu sur la couleur rougeâtre de ses joue.

Il lui était impossible de bouger, elle regardait Hogow'en dans les yeux, les rosissures de ses joues firent place à une pâleur inquiétante, tant de frissons pour la jeune femme la rendait complètement blanche.

Quand le général passa sa main pour remettre les quelques mèches de cheveux de la jeune femme, celle-ci ferma doucement ses yeux pour apprécier la caresse et les frissons que cela lui procurait. Puis il se rapprocha d'elle sans aucune raison, elle ne respirait plus de peur que si elle bougeait cela entraînerait un changement de position et elle se sentait si bien près de cet homme, elle se sentait en sécurité, bien qu'elle éprouvait aussi une vulnérabilité pour sa personne. Elle qui détestait avoir l'impression d'être inférieur.

Elle prie alors délicatement la main du jeune Hogow'en toujours posé sur la joue de la jeune fille, elle avait alors un regard malicieux, peut être même à en dire joueur.
Aïlina fit doucement tomber Hogow'en sur le dos tout en restant à une même distance très proche, pour enfin approcher ses lèvres de son oreille jusqu'à la frôler et elle lui glissa calmement,

- Et la couleur de votre joue n'était non plus pour me déplaire.

Elle fit entendre un petit rire, elle adorait le fait qu'ils se taquinent ainsi... Elle resta comme une statut froide à quelques centimètres au-dessus du jeune homme et attendait qu'il ne l'a repousse. Comme elle savait qu'elle ne lui plaisait pas et elle aimait voir comment les hommes si prenaient t'ils pour repousser une femme. Sa aller surement plus drôle si cela venait d'un jeune général. Bien qu'elle eue un léger et étrange sentiments de tristesse de savoir que peut être il allait la rejeter.

Alors, elle décida de se levait avant de savoir ça réaction et le repoussa elle-même comme si elle voulait se prouvait rien que pour elle qu'il ne l'intéressait.
Aïlina eu quelques remords de ne pas avoir fait ça plus tôt, le rejeter vivement était peut-être mieux pour elle avant, car à présent elle sentait une sorte de chaleur amicale entre eux et cela l'irritait quelques peu.

La jeune femme sentait la fatigue venir, elle échappa un bâillement et se couvrit légèrement les jambes avec un drap tout en s'allongeant, elle dit de sa douce voix,

-Bonne nuit général Hogow'en.
* bonne nuit bel Hogow'en... *

Puis elle lui tourna le dos et s'endormit doucement malgré le froid que le vent lui procurait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Dim 9 Nov - 21:06

Le jeune semi-elfe resta de longs instants, immobile, la main sur la joue de cette jeune femme qui ressemblait quelque peu a une poupé. Mais la belle poupée semblait s'etre figé, et c'est a peine si l'on pourvait voire encore sa poitrine se soulever.
Le jeune homme se dit qu'il ne devait pas être trop aprecier de cette jeune inconnue pour qu'elle se pétrifie de la sorte. En général, l'immobilité et le silence, c'était lui qui les portaient en un masque impassible, et non les gens de son entourage. Se sentant pris de court, il baissa les yeux, conscient de la gêne qu'il devait exprimer a la jeune femme. Il allait s'ecarter d'elle lorsqu'elle saisit sa main.

Il se dit d'abord qu'elle allait le rejeter, le repousser, peut etre même renouveler sa claque majestueuse de tout a l'heure. Il resta pourtant impassible, attendant la sentence.

Mais elle ne vint pas. Ou plutot elle fut différente de ce qu'il s'etait immaginé... La jeune femme le fit basculer sur le dos, en restant près de lui. Hogow'en sentit un frisson remonter en lui, le long de sa colone. Et ce n'était nullement dut au froid. Il resta immobile, aussi immobile que l'etait la jeune femme quelques instants plus tot sous sa main pâle. Mais cette fois-ci, les rôles s'inversaient, comme dans une valse mouvemantée. Le jeune homme ferma calmement les yeux tandis qu'il sentait les lèvres de la jeune femme contre son oreilles. Ainsi, tel était sa vengance ? La vengance d'une femme ? Plutot agréable. Plus que la gifle en tout cas.

Il se décida alors de se pretter au jeu, a un jeu gamin qui pouvais faire mal. Mais ils étaient adultes, et étaient maitres de leurs vies. Mais au moment où il rouvrit les yeux, sans que les frissons qui vibraient en lui ne fussent calmer, le jeune femme recula.

Le jeune Général, d'abbord étonner, fut étrangement déçue. Elle n'avais plus envie de se preter a leurs jeux enfantin de " qui craquera " ? oui, il était déçu. Déçu d'avoir cru trouver un esprit aussi pueril que le sien, mais de s'etre tromper.

- Bonne nuit, Madame, dit-il simplement en contenplant le dos de la jeune femme.

le jeune homme la regarda longuement, sans un mot. Il s'aperçut vite, au soulèvement régulier de sa poitrine, et au bruit leger de sa respiration, que la jeune étrangère dormait. Alors, il s'allongea a ses côté, et, sur le dos, contempla les étoiles de longs instants, avant de tourner la tête vers elle. Il s'etait mit assez près d'elle pour sentir malgré le froid, la chaleur de son corps. Et son odeur enivrante. Il roula lentement, silencieusement, vers elle, et de retrouva dans son dos, a quelques centimètre de son corp.

Il se demanda pendant quelques instants ce que devait ressentire l'homme qui se reveillait le matin a ses côté, et, comme si leur jeu avait continuer, il s'avança encore un peu, et passa délicatement sa main fraiche sur la taille de la jeune femme, raprochant sa tête de ses longs cheveux noirs, respirant leur odeur entêtante, frolant de ses lèvres froides ce cou pâle qui lui semblait offert, tel un sacrifice.

En effet le sentiment, la seule idée d'avoir cette femme dans les bras était grisante. Mais il arreta son petit jeu, se sentant trop seul, il se contenta de garder une main sur sa taille, une main immobile mais enjoleuse. Il essaya de trouver un sommeil qui le fuyait obstinement, et il se mit a pensée a la réaction de la jeune femme après son reveil. C'est avec de demi sourire qu'il commença a sombrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 10 Nov - 20:20

Aïlina venait de se retirer de dessus Hogow'en, qui n'avait pas l'air mal à l'aise de leur posture, au contraire. Elle alla ensuite s'allonger au sol pour s'endormir tout en laissant le jeune homme seul dans son coin, l'air déçu de la décision de la jeune femme.

Aïlina resta immobile sur la terre sèche, elle gardait les yeux ouverts dans le vide. A ce moment-là elle pensait à deux personnes. Son amant décédé et... lui... Général Hogow'en au service de Zha'lith...
Cet être si mystérieux et séduisant à la fois, rencontré en une nuit paisible remplit de silences et de tout ce qui devaient occuper une nuit incroyable d'une rencontre inattendue.

Puis elle ferma lentement les yeux ne sachant pas si elle devait pleurer pour le dé-fin aimé, ou rire... rire et s'exciter intérieurement par le "tête-à-tête" qu'elle passait avec le jeune homme derrière elle.
Seulement il était un peu tard pour se relever et reprendre la partie.
Que faisait t-il lui à l'instant où elle était plongée dans ses songes ? Surement devait t-il être plongé lui aussi dans ses pensées qui étaient inconnues pour Aïlina.

Sur ce moment de réflexion, elle sombrait peu à peu sans y prendre conscience, dans le monde irréel des rêves.
La nuit était douce, quoi qu'un peu fraiche. Hogow'en était venu s'installer à ses côtés sans aucune raison particulière. Il venait de poser sa main sur le corps inanimé de la jeune femme, restant lui aussi immobile, ayant pour seul contacte ses doigts glacées sur la taille de la femme endormie, puis prenant exemple sur elle, il s'assoupit à son tour.

La nuit fut placide pour Aïlina, elle ne rêva de rien pour une fois, restant dans un trou noir jusqu'au petit matin.
Quelques rayons de soleil vint chatouiller le visage de la jeune femme, qui l'a réveilla en douceur. A ses côtés, Hogow'en dormait, toujours la main posée sur sa hanche.

Aïlina eue un petit sourire en sentant ses doigts froids sur elle, la jeune femme se retourna délicatement pour ne pas le réveiller puis le contempla gardant toujours son sourire marqué sur ses lèvres. Elle lui caressa légèrement ça joue blême puis l'embrassa tendrement au front comme pour un protégé. Endormi, il avait l'air si innocent, si vulnérable et si adorable, elle le voyait différemment, lui d'une nature plutôt froide avec toujours cet air supérieur dans son regard. Elle étouffa un léger rire puis se leva, laissant Hogow'en à terre.

Elle resta éveillée pendant quelques bonnes minutes, puis s'ennuyant un peu toute seule, elle décida de reprendre leur petit jeu d'hier. Elle s'approcha de la rivière tel une gamine aux airs, mais qui prépare un mauvais coup. Elle était impatiente de voir la réaction d'Hogow'en quand elle fera ce qu'elle a en tête.
Elle alla remplir un bol avec l'eau de la source puis se dirigea vers le général et avec un élan peu gracieux d'une enfant elle lui renversa tout dessus et échappa un rire de fillette et lui dit,


- Je m'ennuie toute seule. (^^ un peu d'action ça ne fait pas de mal)

Elle le regardait toujours et était même prête à courir si celui-ci venait à se lever d'un bond pour la mettre au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Lun 10 Nov - 23:27

Le bruit qui tira le jeune homme de son sommeil vide et noir fut pourtant la preuve qu'il commençait seulement a rêver. Un doux, son. Un bruit plaisant lui parvint tandis qu'il sortait des brumes hasardeuses de son son sommeil. Un rire..

Sa première pensée fut qu'il avait raté son coup. Il ne saura jamais quel effet pouvait bien faire de se reveiller au côté d'une tel femme, car la main qui aurait du encercler sa taille en cet instant, reposait, inerte sur le sol.
Et sa seconde pensée fut qu'il allait faire boire toute la rivière a cette magnifique jeune femme.

Se relevant d'un bond - il faud dire que sa méthode semblait bien marcher- il fit exactement ce a quoi elle s'attendait. Il parti, aussi rapidement que le lui permettait son corps encore endolorie, a la suite de cette jeune effronté. Tout en courant, il s'égara dans ses pensées. Tout compte fait, il avait peut etre bien trouver quelqu'un d'aussi "jeune dans sa tête" qui lui.

Il aurait très bien put la rattrapper facilement. Elle était rapide, mais son propre corps était trop habituder a ce genre de traque humaine. Son souffle était régulier, tandis que sa "maîtrise des humains ", comme il aimait l'apeler, faisait qu'il courait derrière elle, mais qu'il l'emmenait où il voulait.
Il aurait put l'attraper. Mais ce jeu était plaisant. Cela faisait bien longtemps que le jeune général n'avait pas autant sourit.

Il finit pourtant par attraper son poignet d'une main de fer, la retournant d'un mouvement du poignet, tandis que son autre main encerclait sa taille, la collant contre lui.
La suite fut très rapide. Il se pencha vers son cou pâle qu'il frôla de ses lèvres fraiches, comme il l'avait fait la veille sauf que cet fois ci la jeune femme était consiente. Il le remonta le long de sa gorge, et elle finirent leur chemin au creux de ses oreilles, où il murmura, reprenant ses paroles de la veille, mais sur un tout autre ton :

- Ne refaites jamais ça...

Puis, rafermissant sa prise sur la jeune femme, il sauta d'un bond, avec elle, a quelques mètres de la pour atterir avec un certain silence, dans la rivière.
Le jeune générale s'amusait beaucoup, et le restant d'air qu'il avait dans ses poumons après son bon lui échapa sous l'eau, alors qu'il gloussait comme un enfant.

Revenant a la surface, il se redressa, alors qu'il serrait encore contre lui, le corps a présents mouillé de la jeune femme. Voila sa vengence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mar 11 Nov - 18:20

Aïlina se tenait toujours debout devant le jeune homme allongé, quand elle lui jeta l'eau dessus celui-ci se leva d'un bond comme l'avait prévu la jeune femme. Elle se retourna vivement pour courir tel une gamine poursuivit par le méchant loup. Elle ne pouvait s'empêcher de rigoler, sachant que le jeune homme se prétait à son jeu.

Elle slalomait entre les troncs sur son passage et se retournait quelques fois, pour observer le séduisant Hogow'en qui sourirait derrière elle. Aïlina se faisait légèrement diriger par celui-ci et elle n'en prêtait aucune attention.

Le vent faisait volter ses cheveux noirs et sa longue robe qu'elle tenait au niveau des cuisses pour ne pas marcher dessus, les feuilles mortes, de couleurs variées tourbillonnaient, emportaient par le vent, autour des deux jeunes gens, cela faisait un si beau spectacle naturel, la nature offrait un paysage merveilleux.

Quand Hogow'en l'a ratrappa, lui tenant le poignet en la ramenant vivement à lui, une main serrant sa taille, Aïlina ne pût pas s'empêcher de rire mettant ses deux bras autour du cou de celui-ci. Le jeune homme parcourait la gorge de la jeune femme avec ses lèvres, ce qui produisit un énorme frisson pour Aïlina, qui s'était stoppée net. La bouche du jeune homme remontait doucement, faisant durée le plaisir pour la jeune femme qui ne pût empêcher un petit tremblement.
Quand celui-ci lui glissa à l'oreille les quelques mots qu'il lui avait dit au par-avant, elle reprit son rire amusé puis plongea ses grands yeux bleu dans ceux du plaisant jeune homme.

Mais celui-ci les entraîna à l'eau juste au moment où Aïlina avait peut être l'intention de tester la froideur de ses lèvres...

L'eau était fraiche, même gelée. Aïlina remonta la tête à la surface et elle aperçue le jeune homme en train d'essayer en vain de respirer. Elle fit entendre son rire, qui, trouvait t-elle s'échappait beaucoup depuis leur rencontre. Que se passait t-il dans l'esprit de la jeune femme? Etait t-elle gérit de sa blessure interrieure ?
Impossible ! Elle ne s'était pas cicatrisée depuis des années pourquoi l'aurait t-elle fait maintenant ?!

Aïlina observait toujours le jeune homme, qui, respirait de nouveau normalement. Son sourire s'était effacé de son visage. Elle était dans ses pensées. Aïlina tremblait légèrement pour cause de la température de l'eau. Sa peau était devenue blanche et ses lèvres rouges, ses yeux avaient la même couleur que l'eau et ceux-la étaient toujours posés sur le général.

Elle sortie de ses songes puis s'approcha lentement du jeune homme. Elle passa ses bras son ceux d'Hogow'en et se colla à lui, la tête contre son torse, puis elle murmura,

- J'ai froid et ça par ta faute, elle souriait et cela s'entendait quand elle parlait, tu es donc obligé de me réchauffer et de t'occuper de moi.

Elle était contre lui, tout deux trempés, immobiles, elle souriait bien que son ventre criait à présent, famine. Aïlina ferma les yeux pour apprécier ce contact intime, mais allait t-il la repousser ?...
Elle profitait tant qu'elle pouvait de cet instant avec Hogow'en, après quoi elle réfléchirait une façon de se venger avec plus d'imagination...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mar 11 Nov - 20:50

Le jeune homme qui se tenait a present debout au milieu de la rivière, avait ce sourire enfantin au lèvres, tandis qu'il cherchait la jeune femme qui ne devait pas etre très loin de lui. Elle était effectivement a quelques mètres. Mais, le sourire agréable qui s'était dessiner le long de l'après-mide de la veille, était a présent effacé, remplacer par un visage vide d'expression, qui était d'habitude le quotidien du jeune général. Il s'avança d'un pas, Puis s'arreta, provoquant une vague légère, une onde qui vint frôlé la jeune femme avant de mourire aussi vite et silencieusement qu'un Ephémère.

Mais ce fut elle qui se decida en premier. La jeuen femme s'avança lentement vers le général, et s'arrêtant face a lui, encercla son torse de ses bras fins, et y posa sa tête. Le jeune semi-elfe resta quelques instants interdit, jusqu'a ce qu'elle lui parle.

La, un sourire réaparut sur ses lèvres, tandis qu'il encercla a son tour la taile de la jeune femme entre ses bras musclés, la serrant contre lui, comme on sert un objet très fragile, un trésor.
Sentir sa peau contre la sienne était.. boulversant. Ce simpel contact remuait tout a l'interieur d' Hogow'en, qui pourtant, en redemandait encore.

Ne tenant plus, il passa un bras sous le genou de la jeune femme, avant qu'il ne craque et ne commète un geste qu'ils pourraient regretterpar la suite. Certes, en la portant ainsi, il la raprochaiot encore de lui, mais dans une position plus délicate pour l'embrasser. Quoique.. Jetant un coup d'oeil de côté, il apercut la proximité de la jeune femme, ses lèvres rouges, son tein pâle, ses yeux clairs.

un autre frisson le secoua, tandis qu'il essayait de detourner la tête. Il la porta jusqu'a bord de la rivière. Le jeu semblait finit. Elle, était frigorifier, et lui, trops soucieux de ses réaction incontrolable pour se détendre. Enfin, in arriva la ou il avait dormit la veille. Posant la jeune femme au sol, il la détailla quelques instants, grave. Son teint était vraiment pâle, trops.
Il s'inquièta.

Mais, sachant le remède le plus expeditif pour se genre de situation, il se mit a genou près d'elle, avec sérieux. Il commença a déboutonner sa chemise blanche imbibé d'eau, puis la lança un peu plus loin. S'allongeant près de la jeune femme, il la prit delicatement dans ses bras, faisant courire ses main le long du dos de la jeune femme pour la réchauffer ( j'veux même pas imaginer ce que sa ferait avec toi ^^" )

Tandis qu'il la serrait contre lui, essayant de lui transmettre le peu de chaleur qu'il avait, il posa ses lèvres contre son oreille et murmura:

- Désolé...

Comme si, en dehors de leur jeux, l'idée de se tenir dans les bras du jeune homme devait être détestable pour la jeun Aïlina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mer 12 Nov - 21:12

Aïlina se tenait toujours contre le torse du jeune homme. Il resta un instant immobile puis il passa un bras sous le genous de la jeune femme, qui, fut quelques peu surprise de ce geste. Elle était à présent encore plus proche de son visage étincelant, Hogow'en lui jeta un petit coup d'oeil puis fit ressentir à l'Aïlina, le frisson qu'il venait d'avoir.

Elle se sentie un peu à l'aise pour cause que ce frisson voulait peut-être dire qu'elle dégoûtait le jeune homme, elle baissa les yeux en attendant qu'il la pose, car après tout, il avait décidé lui-même de vouloir la porter.
Hogow'en remonta au bord, toujours avec la jeune femme dans les bras.

Le jeu était fini, pourtant la jeune femme comptait bien se venger. Hogow'en l'a posa à terre et la regarda un moment sans rien dire, il avait l'air inquiet, ce qui fit sourire Aïlina, il s'inquitétait pour elle, que lui fallait t-il de plus pour être heureuse ?

Quand celui-ci se mit à genoux devant elle, elle ne savait pas à quoi s'attendre à par le regarder aussi avec sérieux, mais quand le jeune homme commença à déboutonner sa chise blanche devant elle, Aïlina ne pût s'empêcher de descendre ses yeux jusqu'au torse d'Hogow'en et de rougir.
Qu'était t-il en train de faire ?!

Il s'allongea doucement aux côtés de cette dernière puis la prit dans ses bras, la jeune femme fermait les yeux, prenant une grande inspiration pour humer le parfum enivrant du général, il lui frottait le dos pour l'a réchauffer, mais la jeune femme était bouillonnante, bouillonnante à l'intérieur de sous sa poitrine. Il l'a réchauffait bien assez pour elle, non pas de sa chaleur corporelle, mais de sa présence, de son geste délicat..

Aïlina la tête baissée, ne voulait pas être vu par le jeune homme, elle tira une grimace de toutes les idioties qu'elle était en train de se dire, cela ressemblait à une petite fillette amoureuse. Pathétique, ce disait-elle à cet instant.

Puis entendant le mot d'Hogow'en qui l'a fit arrêter de respirer pendant quelques secondes, remonta doucement sa tête vers celui du jeune homme. Leurs bouches étaient dangereusement exposées à celle de l'autre. Cherchant peut être un contact, chatouiller, caresser, toucher, raser, friser, effleurer, frôler leurs lèvres sensuelle-ment pour peut être voir à quoi on se risquait..
La jeune femme décida simplement de lui répondre,

- Pourquoi t'excuses-tu ? Je n'aurais pas pu rêver meilleure vue.

Elle lui sourie, s'approchant légèrement et timidement des lèvres d'Hogow'en. Mais se retira délicatement avant le moindre contact puis le regarda longuement, d'un air gêné puis lui murmura,

-Eprouves-tu.. des.. sentiments pour.. une femme ..?

Elle voulue faire croire à celui-ci que ce n'était qu'une simple question, mais son regard l'a trahissait et elle le savait bien. Elle replongea alors son visage où elle l'avait posé avant qu'elle relève.
Elle se trouvait tellement ridicule qu'elle eue un petit sourire de peine.

*Pitoyable*
Elle n'osait plus rien dire à présent et ne voulait plus bouger, restant alors le regard dans le vide, n'attendant que la voix du jeune homme pour l'a rêveillait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Mer 12 Nov - 21:43

Le jeune homme continuait a frotter le dos de Ailina, perdu dans ses pensée, répetant ses geste avec une régularité d'otomate. Le frisson qui vibrait en lui ne s'était toujours pas tut, mais il pensait réussir a se controler. Après tout ce n'etait plus un adolescent qui vivait sa première amourette. Il avait apris a s'endurcir, et ne cèderait pas pour des lèvres.. Du moin, le souhaitait-il du fond du coeur.

Lorsque la jeune femme contredis son excuse, avec une poite d'humour, son sourire s'elargit, réchauffant son visage trop sévère.

Mais, les lèvres de la jeune femme, rouges et frémissante, le déconcentrait trop pour qu'il continue a plaisenter. Son visage se durcit a nouveau, tandis qu'en lui s'affrontait tentation et raison. il était a deux doigts de crquer, le frolement de leurs lèvres devenant trop entêtant pour son pauvre esprit mortel, lorsque la jeune femme baissa la tête. Il soupira légèrmeent; Conscient d'avoir frôler de peu ce qui aurait pu ressemblait a un remake de la 2ème guerre mondiale. ^^

Il esseyait de reprendre un peu de présence et d'esprit, chose qui l'avair deserté depusi qu'il tenait la jeune femme contre lui, quand la question résonna. une femme dans sa vie..

L'image s'imposa immédiatement a son esprit. Une jeune femme, enjôleuse, belle et pâle. Provocatrice et pourtant si douce...

Ses mains se stoppèrent d'un coup sur le dos de la jeuen femme, se crispèrent légèrement, puis lachèrent prise. Il se redressa légèrement, scruta la jeune femme, à qui cette question semblait importait. puis, il se releva entièrement, délessant l'etrainte chaude et attirante de la jeune femme. Il resta immobile de long instant, déchirer, puis, un murmure sortit de sa gorge, un son infime, non pas qu'il avait honte, mais que sa voix était absente.

- Oui...

Il se rendit compte a quel point les jeuens femmes étaient différentes, et pourtant il ne pouvait s'empêcher d'être attirer par les deux.. Mais l'une comptait plus pour lui...
Il se retourna vers la jeune femme, silencieux, pret a l'explosion de colère et de rage, pret a entendre les pires insultes, car au fond, il les méritaient.

On ne pouvait aimer deux personnes... Ce n'etait pas normal pour les gens. Contraire aux moeurs. Alors autant ne rien avouer... Et se laisser battre silencieusement, pour un crime dont on n'est que cible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aïlina

avatar

Nombre de messages : 24
Race : mi-elfe mi-humaine
Armes : une dague
Date d'inscription : 06/09/2008

Feuille de personnage
Amour:
Niveau:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   Jeu 13 Nov - 22:13

Aïlina, qui était toujours au sol, restait sans bouger contre le jeune homme. Quand ses mots vinrent à Hogow'en, celui-là arrêta son mouvement de main au dos de la jeune femme et se crispa légèrement.

Par cette réaction elle savait déjà que ce qu'il allait lui dire n'allait pas vraiment lui plaire. Le jeune homme se redressa, pour être assis, il regardait Aïlina sans mots dire et finit par se lever.

La jeune femme en fit de même, mais avec beaucoup plus de lenteur, car elle n'était pas pressée d'entendre la réponse du général.

Ils restèrent ainsi, immobile face à l'autre, sans faire de bruit, celle-ci n'osait plus s'approcher de lui, sachant déjà ce "oui" qui allait sortir, elle ne comptait pas se faire davantage de mal..
Puis ce mot sorti de la bouche d'Hogow'en, ce mot attendu, ce simple mot, qui, peut d'un seul trait déchirer une âme. Aïlina le regardait d'un regard inexpressif, mais qui voulait tout dire, ne sachant pas quoi lui répondre elle baissa légèrement les yeux vers le sol, puis eue un sanglot sans pouvoir l'empêcher.

Elle ouvrit la bouche, voulant en faire sortir quelques phrases, mais sa voix semblait inanimée, elle voulait lui dire qu'elle comprenait et qu'il avait fait l'effort de ne pas lui mentir, mais non aucun son ne se produisaient. La poitrine de la jeune femme lui faisait mal, elle ne respirait plus, elle avait l'impression qu'on lui enfonçait une épée dans le coeur, qu'on enfonçait plus profondément la lame qui y était déjà..

Voyant qu'aucunes paroles ne voulaient partir elle décida de ne rien dire, elle se retourna faisant dos au général.
Elle ne savait pas quoi faire, elle ne savait pas à quoi penser, ni ou aller, elle se sentait perdue. Elle ne pouvait pas pleurer pour cause que ses larmes, elles n'en avaient plus "en stocke." Elle fit quelques pas puis pris ses affaires et ouvrit la cage d'Onaf, qui s'envola aussitôt pour tournoyer pas très loin dans le ciel.

Elle ne tourna que légèrement la tête avec sérieux pour parler à Hogow'en,

- Nos chemins se quitte ici.. c'est.. préférable.. elle s'arrêta quelques instants, puis pour se retirer elle lui dit d'une voix neutre, Général.

Elle s'avançait alors vers la forêt pour si enfoncer, suivit par son faucon qui l'a contemplé d'en haut.

Aïlina n'osa pas se retourner de peur de croiser le regard du jeune homme, elle n'aurait même pût le toucher du bout des doigts, cela n'aurait fait que de la mettre dans un état pathétique. Il était préférable alors d'éviter le moindre contact avec lui, elle espérait qu'il ne l'a ratrappe pas! Si celui-ci le faisait elle serait surement bouleversée. Elle se disait en elle que, vu qu'elle ne prêtait pas encore beaucoup conscience de ce qui se passait cela serait mieu de ne pas montrer à Hogow'en, à quel point elle pouvait être fragile sentimentalement.

Car il fallait l'avouer! Elle avait beaucoup d'attirance pour lui..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce mélodie [PV: Hogow'en ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce mélodie [PV: Hogow'en ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Douce mélodie des ténèbres.
» °- Je vous invite à écouter une douce mélodie inexistante -° ( Libre )
» A l'échappée d'une douce mélodie...
» Entendez-vous cette douce Mélodie?Non?Et bien tant pis car elle vient de partir...
» Vent calme et mélodie douce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Zha'Linth-
Sauter vers: