Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( pv Vivaldynia ) Nuit noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Lun 30 Juin - 10:57

La nuit était tombée depuis longtemps déjà, plongeant tout les alentours dans les plus profonds ténèbres. La lune pâle et ronde, n’apparut que quelques instants avant de se dissimuler derrière les longs nuages sombre. Le silence régnait dans le territoire oublié, pas même troublé par le plus petit animal. Mais le martèlement des sabots sur une terre meuble vint troublé se silence pesant. Un cheval arrivait au galop, aussi noir que les ténèbres qui l’entourait, seul le blanc qui cerclait ses yeux, et la sueurs qui luisait sur sa robe tompaient son camouflage. Ses naseaux dilatés saignait après une course aussi éffrainée que celle qu’il venait de mener.
Il s’arrêta brusquement sur ordre de son cavalier, qui mit ensuite pied a terre. Le jeune homme était grand, mais, bien que larges d’épaules, il était assez mince. Vétu d’une longue cape noir qui le recouvrait totalement, on ne voyait de sa peau que les doigts pâles qui défesaient l’harnachement de sa monture. Quand la selle et le filet furent au sol, le jeune homme laissa son cheval se reposer paisiblement. Quand a lui, il se tourna vers le grand rocher qui le surplombait de toute sa hauteur. Commencant son ascention, le jeune homme arriva en haut aussi vite que lui permettaient ses bras engourdit. Arrivé au sommet, il s’assit au bord et regarda autour de lui, ne sachant lui-même se qu’il venait faire ici.

Soupirant, il regarda le jeune étalon qu’il avait sortit de sa stalle le matin-même. Comme a son habitude, le jeune homme errait depuis l’aube dans les territoire, sans savoir ou aller, sans destination précise, fuyant juste le regard des autres ansi que leurs compagnies, préférant sa solitude devenue plus qu’habituelle. Le jeune général ne s’unissait au autres qu’en temps de guerre, ou ne necessité absolue.
Retirant sa capuche qui lui couvrait le visage jusqu'à la, le jeune homme exposa au vent son visage, apréciant cette caresse. Son tient était pâle, ses yeux d’un bleus gris, et ses cheveux argents. Ses traits était tirés et des cernes apparaissaient sous ses yeux, lui donnant plus que ses vingt années.
Prenant sa tête a deux mains et posant ses coudes sur ses genoux, le jeune général attendit.. Attendit un sommeil qui ne vint pas… Attendit une aube qui ne venait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Lun 30 Juin - 19:52

La nuit n'était qu'un terrain de jeu pour les Vampyres et autres créatures funestes et dangeureuses. Alors cela n'étonnerat personne de voir, à califourchon sur un magnifique cheval, un Vampyre dans toute sa splamdeure. L'étalon piaffait sur place, secouant sa crinière noir et orange, les naseaux dilaté. Il renacla, piaffa, hennit mais sa maîtresse ne broncha pas. Le beau mâle mourrait d'envie de se dégourdir les jambes après son repas et celui de sa belle propriétaire. Celle-ci tapota l'encolure fumante de l'étalon et lui parla doucement.

-Vas-y, coures si cela t'amuses...

L'étalon ne se fit pas davantage prier davantage. Il se cabra, hennit bruyament et partit dans un galop furieux et effrainé. Il courrait au hasard autour de lui, faisant des sauts de mouton pour désarconnner sa cavalière. Mais celle-ci ne bougea d'un cil, elle se tenait droite et fière sur son cheval, fermemant assise à califourchon dessus. Pour une fois, elle avait mit une cape noire, qui ne laissait rien parraître de son apparence sombre et cruelle. Sa belle cape flottait et claquait furieusement au vent. Soudain, le cheval pila et la Vampyre se retrouva sur l'encolure ruisselante de sueur du cheval. Celui-ci leva la tête et huma l'air. D'un geste brusque, il la retourna et regarda en haut du Rocher. Un homme se tenait là, l'air pensif. La Vampyre le remarqua aussitôt et decsendit du cheval, caressant vaguement ses muscles puissants. Elle s'avança et laissa l'animal se reposer. Elle marchait doucement, sans aucune menace apparente. Escaladant le rocher avec adresse, elle se prit la cape dans une branche morte. Elle pesta en silence et arracha d'un coup sec sa capuche. Elle dévoila sa longue chevelure blanche, ses yeux gris, sa peau nacré et ses traits si fins et séduisants. Le plus important était parfaitement visible et c'était ses deux canines, plus grand que la norme habituelle, ruisselante de sang frais. Elle regarda le jeune homme d'un air lasse et légèrement provoquant, comme à son habitude. Elle lui sourit vaguement et se déhancha, posant ses longs doigts couverts de la cape sur ses hanches.

-Bonsoir, qui êtes-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Lun 30 Juin - 20:33

Le jeune général entendit une branche se brisée dans un craquement sec, et se retourna vers l'origine du bruit. Sa main se porta machinalement a son fourreau, et il mit quelques secondes a s'appercevoire que ce dernier n'était pas a sa place... Attachée a sa selle, son épée reposait sur l'herbe mouillée de rosée, une dizaine de mètres en desous du jeune homme. Jurant interrieurement, Hogow'en porta sa main a sa botte droite d'ou il tira une dague de la longueur d'une main. Toujours assis, il feignit de ne rien entendre alors que lui bruit d'escalade s'approchaient dangeureusement.

Ne pouvant resister, le jeune homme tourna la tête alors qu'une silhouette se découpait derrière lui. Alors que le jeune homme froncait les sourcils pour mieux persevoire l'inconnu qui n'était pourtant pas bien loin de lui, la lune passa furtivement, éclairant la jeune inconnue. Loin d'être habitué a s'extasier sur la beauté des jeunes femmes, l'attention du jeune général fut attiré par tout autre chose. Deux canines depassaient des lèvres pourtant close de la jeuen femme. Haussant les sourcils, le jeune général se dit que plus rien n'étonnait personne a l'époque qu'ils vivaient actuellement. Il se redressa enfin, fesant face a la toute première Vampyre qu'il voyait.

tandis que la jeune femme avançait dans un déhanchement assez provoquant, le jeune homme ferma plus soigneusement ses doigts sur sa dague avant de plonger sur elle avant qu'elle n'eut finit sa phrase. La lame approchait dangeureusement vers le cou dénudé de sa victime, et, avec assez d'humour, le jeune homme se dit que pour une fois, on échanger les rôles..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Mar 1 Juil - 11:47

Sans rien comprendre, la Vampyre se retrouva avec une dague bien aiguisée sous la gorge. Mais, sans quitter son expression de folle, de sadique et de perverse, elle souria. Ne venait-il pas de la provoquer ? Il avait bien de la chance qu'elle aît déjà dîner, car sinon il serait son repas du soir. Un grand sourire s'étira doucement sur ses lèvres blanches. Elle était à terre, un homme juste à côté d'elle avec un couteau sous la gorge. Il aurait suffit qu'elle tende le bras pour toucher la mort, mais ne l'avait-elle pas déjà toucher ? En se faisant mordre par un Vampyr dans sa jeunesse, elle avait embrasser, enlacer et sentit la mort près d'elle. Alors, une fois de plus ne lui faisait pas peur, loin de là. La morsure froide du la lame sur sa peau la ravissait. Lorsqu'enfin ses dents se dévoilèrent en entier, il y avait de quoi faire des cauchemards. Pleines de sang frais, aiguisées et sentant la mort.
La Vampyre claqua sèchement de la langue. Lentement, elle monta ses mains douces et glaciales vers le corps du jeune homme. L'une allat se posait délicatement sur son épaule. L'autre était posé sur le torse musclé du général et monté doucement. Un sourire sadique s'étira sur ses lèvres et d'un coup sec, elle serrat son emprise sur le bras, plantant ses ongles dans la chair du garçon. De l'autre main, elle la remonta prestament vers la gorge de l'homme et serrat, lui coupant doucement la souffle. Elle poussa alors le bras du jeune homme, enlevant la lame de la dague de sa gorge déjà pleine de sang noir. Elle poussa d'un coup sec le garçon et se leva. Un vent puissant se mit à souffler. Levant sa longue cape noire, dévoilant ses longues jambes parfaites, sa robe courte, son corset et ses bottes. Ses yeux étaient remplis d'éclairs. Mais elle ne regardait pas Hogow'en mais la Lune. Elles étaient semblables. Froide, belle, noble et sournoise. La Vampyre était un croisement entre la Lune et la Nuit, son éternel terrain de jeu. Son regard vide de vie se posa sur le jeune homme et sur sa dague. Elle se rapprocha de lui et s'acroupit près de lui, lui parlant doucement et sadiquement.

-Heureusement pour toi que j'ai déjà mangé, sinon tu ne serais déjà plus de ce monde...
Alors, prends garde à tes réactions devant un Vampyr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Mar 1 Juil - 12:30

Tandis que la lame s'enfonçait dans le cou de ja jeune femme, un sourire sadique se peignait sur ses lèvres. Sourire qui troubla légèrement le jeune homme. D'accord, certains ne craignait pas la mort, mais de la a l'acceuillir ? Lorsqu'il vit la jeune femme découvrir toute ses dents, le jeune homme ne bougea pas d'un pouce. Mis a part l'odeur que dégagé l'inconnue, la vue de ses dents égisées et colorées de sang frais ne choquait pas plus le jeune homme. Mais cette odeur... Le jeune homme détourna la tête pour respirer l'air frais tandis qu'il avait l'impression que l'odeur de pourriture de la jeune Vampyr s'impregnait en lui.

La jeune inconnue était au sol, légèrment redressée, fixant Hogow'en qui était assis sur elle tandis que son sang noir s'échappait de son cou par une profonde erraflure. Au moment ou le jeuen homme allait se relever pour eviter tout contact avec cette femme étrange, cette dernière posa ses main sur son torse. L'une sur son épaule et l'autre sur son ventre. Malgré sa volonté, le jeune homme ne put se retirer d'elle, incapable de bouger tandis que la main de la jeune inconnue parcourait son torse.
Ce fut lorsqu'elle planta ses ongle dans son torse que le jeuen homme reprit posséssion de tous ses moyens. Tandis qu'elle envoyait vasler sa lame a quelques metres, le jeune homme fit une roulade sur le côté alors qu'elle le repoussait. Refermant le point sur sa dague, le jeune homme regarda Vivaldynia se relever lentement, gracieusement, qui regarda ensuite la lune qui semblait vouloir enfin se montrer

Le jeune homme resta au sol, encore troublé par se qui venait de se passer. la jeune Vampyr vint s'accroupire auprès de lui.
Jouant son jeu, le jeune général de guerre regarda la jeune femme d'un air provoquant et sadique

-Je ne voudrais pas vous en priver, lui lança-t-il avec une voix lente et langoureuse tout en lui tandant son cou dénudé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Jeu 3 Juil - 12:23

*Oulalalalala, quel beau cou !*
La Vampyre dévora des yeux le cou que lui tendait le général. Elle lui souria, mais dommage pour lui, elle n'avait plus faim. En bas du rocher, Tahar voyait toute la scène et piétinait le sol avec une frénésie plutôt effrayante. Il hennit pour dire à sa maîtresse de mordre ce petit effronté et d'en finir le plus vite possible. Mais la Vampyre ne semblait pas prète à le mordre et à lui faire passer l'arme à gauche. Elle jeta un rapide coup d'oeil au cheval et retrouna à ses moutons, ou plutôt au beau garçon.
Doucement, délicatement elle posa ses mains douces et froides sur les épaules d'Hogow'en. Elle s'assura un contact et approcha ses lèvres du cou du jeune homme. Au lieu de le mordre, car elle n'avait pas l'habitude de gâcher de la nourriture fraîche, elle posa sa bouche sur son cou et l'embrassa tendrement pendant quelques secondes. C'était dans ses habitudes que de faire cela. Ou tuer, ou draguer ! Sa vie s'arréta presque là. Lorsqu'elle jugea que c'était finit, elle détache doucement sa bouche, sans oublier de caresser une dernière petite fois les épaules chaude du garçon. Oui, la chaleur...
Quel étrange chose c'était pour une morte que la chaleur humaine. Avide de cette source puissante, elle ferait n'importe quoi pour pouvoir sentir une peau vivante sous ses doigts. Par contre, pour ceux qui sentait ses doigts, c'était plus une partie effrayante qu'amusante. Ils étaint glacés, froids, souple et doux. Le seul endroit ou le corps de la Vampyre était chaud, c'était ses lèvres. Ne me demandait pas pourquoi, c'est comme cela.
Elle regarda le général, lui sourit rt se retourna, partant vers le bord du rocher et commençant à descendre, sans un au revoir pour le parfait inconnu. Dailleurs, celui-ci la rattraperait surement. Quoique, il était spécial mais elle s'en foutait royalement. A la fin du rocher, elle fit un petit saut et se recus agilement sur ses bottes. La morte regarda une dernière fois l'inconnu, lui fit le plus beau des sourires et siffla pour appelé Tahar. La bel étalon accourut au galop, la jeune femme monta dessus et le talonna fortement. Il se cabra, rua, s'ébroua et hennit avant de repartir dans un grand galop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Ven 4 Juil - 22:45

Le jeune homme tendait encore son cou vers la jeune Vampyr lorsqu'il entendit l'étalon de cette dernière taper du pied en bas du rocher, semblant attendre une fin sanglante et rapide, pour pouvoir repartir au plus vite. mais, alors que le jeune homme commencer a croire que la jeune femme allait tout simplement s'en aller, elle s'approcha de lui, et dirigea sa tête vers son cou. Instinctivement, le jeune homme posa ses main sur ses épaule pour la repousser, tandis que sa bouche se rapprochait dangereusement.
Mais alors que la bouche de la jeune femme se posait délicatement contre son cou, le jeune général perdit tout ses moyens, comme a leur premier contact...

Le jeune homme reprit lentement possession de son corps. Mais les gestes qu'il fit alors l'étonna lui même. Tandis qu'une de ses main glissait avec une délicatesse étonnante de l'épaule de la jeune femme jusqu'à se main, l'autre parcourra la colonne vertébrale de la jeune Vampyr. Alors que la fin du baiser approchait, les mains du jeune homme se stoppèrent et la jeune femme s'échappa de l'emprise d'Hogow'en. Se redressant, elle lui sourit puis détourna le dos avant de commencer a descendre le rocher. Le jeune homme resta a la regarder tandis qu'elle sauter sur le dos de sa monture. Tandis que ce dernier se cabrait, le jeune homme souffla avec un petit sourire narquois et sadique:

-Ça n'aurait pas put marcher entre nous... Je préférè les femmes... vivante

Puis il alla s'assoir au bord du rocher, où, les jambes ballantes dans le vide, il regardait s'enfuir la jeune femme, en repensant a la chaleur de ses lèvres et au froid si poignant de ses mains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Sam 5 Juil - 12:11

-Ça n'aurait pas put marcher entre nous... Je préférè les femmes... vivante

La phrase atteint la Vampyre en plein coeur. Elle stopa net son cheval en tirant sur sa crinière d'un coup sec. Elle tourna les yeux vers le rocher et sentit le besoin de prouver à ce général que la mort n'a rien à voir avec ce qui venait de ce passer. Elle dirigea Tahar vers l'immense rocher alors que celui-ci faisait des sauts de moutons, énervé de retourner la-bas. Mais rien ne pouvait dicuader la morte. En bas du rocher, elle mit pied à terre et claque furieusement la croupe du cheval qui se cabra et partit plus loin dans les fourrées. De toute manière, il reviendrait. La "femme" remonta sur le rocher et arrivait en face d'Hogow'en. Elle le gifla de toutes ses forces. Il y eu un grand "CLAC !" sonore suivit d'un silence pesant et troublant. La joue du général était rouge et surement douloureuse. Les yeux vides de vie de Vivaldynia se posèrent sur l'éffronté et le foudroyèrent. Elle revint près de lui, s'assit non loin et se mit à parler d'une voix froide et sans sentiment.

-Tu aimes les vivantes ? Alors, tu vas me dire que ce que tu viens de toucher, tu l'a fais contre ton plein grès ?
Cela ne t'a pas plut ?
Mais comment peux-tu espèrer plus de chaleur de ma part...
Alors que, j'ai toucher la mort...


La Vampyre se remémorisa la scène ou les bras du Dieu Hadès la prenait et la serrait. [Flash Back]
Le monde était devenue noir, il n'y avait ni de haut, ni de bas. Pas un vent, pas une lumière. Mais au loin, des plaintes d'hommes souffrants, des voix de femmes torturées et violées...
Alors, la fillette qui était là, qui venait d'être mordu par un Vampyr sentit un tissu sur son bras. Elle se retourna, regarda dans tous les sens, mais rien...
Une voix se fit entendre tout près d'elle...
-Mon enfant... Viens à moi... J'ai besoin de chaleur humaine...
Il fait si froid, je me meurs...

Instinctivement, la fille posa ses mains sur une vague forme. Une longue douleur l'envahie, lui arrachant les pires plaintes imaginables. Elle se vidait de sa vie, elle mourrait. Lorsqu'enfin, l'étrange ombre ce décida à la lacher, elle était morte. Pâle comme la Lune, froide comme la glace... La fille leva les yeux et apercut la mort, vêtu de sa faux et de son long manteau déchiré par les mains des morts... Elle s'approcha, l'embrassa, la toucha...
[Fin du Flash Back]
Vivaldynia reprit ses esprits, se rendant compte qu'elle avait les larmes aux yeux devant un homme. Elle le regarda et bessa les yeux, immobile, froide et belle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Sam 5 Juil - 21:24

Le jeune homme balançait ses jambes dans le vides tel un enfant alors que la jeune femme arrêta brutalement sa monture. Il lui Fallut quelques secondes avant de réaliser vraiment qu'elle revenait vers lui. Il ne se releva pourtant que lorsqu'il la vit arriver a quelques mètres de lui. Alors qu'il se tournait vers elle, elle se planta, furieuse devant lui et le gifla comme il ne l'avait jamais été. Il avait reçu nombres un nombres de coup de poings inimaginable, avait été blessé presque toute sa vie, et voila qu'il se retrouver a se faire gifler par une jeune inconnue, et bizarrement, cela le rendait bien plus honteux que toute les blessure qu'il avait eu jusqu'à la. Portant une main a sa joue, il fixa longuement la jeune femme d'un air incrédule.

Mais la jeune femme finit par s'assoir a l'endroit ou le jeune homme s'était posé quelques instants auparavant. Toujours les yeux ronds d'étonnement, le jeune homme vint s'assoir au côté de la jeune femme qui prit la parole d'une voix sans sentiments. Le jeune homme fut troublé de se qu'elle lui dit ensuite. La regardant, le jeune homme n'osait rien dire, rien faire, de peur de la couper. Et oui, le jeune général, qui avait battu des armés, le jeune homme au masque impassible se sentait bouleversée devant une jeune Vampyr qui lui était presque inconnue

Alors que la jeune femme ferma les yeux et sembla se perdre dans ses pensées, le jeune homme ne put que la regarder, attendant la suite des évènements dont il ne dirigeait rien, pour la première fois de sa vie.
au bout de quelques instants qui parurent une éternité au jeune homme impuissant, la jeune femme ouvrit les yeux. Le cœur du jeune homme se serra a la vue des larmes qui brillait dans les yeux de la jeune femme, alors que ses même yeux lui lançaient un regard noir quelques minutes plus tôt. Etrangement, le jeune homme préférait voire la jeune inconnue au bord du meurtre, prête a le tuer, plutôt que faible et vulnérable, les yeux brouiller par les larmes. Le jeune homme remarqua avec un mélange d'horreur et d'étonnement que la jeune femme fessait naitre pleins d'émotions en lui. Lui toujours si impassible et froid.

ne sachant comment réagir, il se contenta de se laisser guider par l'impulsion qui l'envahit et il posa une main sur l'épaule de la jeune femme tandis que de l'autre, il obligeait cette dernière a le regarder. Il effaça les larmes qui baignaient le visage pâle de la jeune femme d'un revers de la main, frissonnant au contact du visage froid. Puis, la fixant longuement, lui tenant toujours le menton d'une main, le jeune homme lui sourit, ce qui déforma son visage pour lui donner une expression d'enfant.
Approchant sa tête de la sienne, toujours d'une impulsion, il continua de la fixer alors que leurs lèvres se touchaient presque. Sa main glissa de l'épaule de la jeune Vampyr pour venir se nicher dans le creux de son dos. Mais, hésitant, le jeune homme détourna le tête au dernier moment, pour embrasser le front de cette dernière....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 8:29

Pour la première fois depuis des lustres, Vivaldynia était perdue en elle même. La phrase de cet inconnu avait fait surgir en elle des cauchemards, des souvenirs et des sensations... Il s'approcha doucement d'elle, en souriant tel un enfant innocent. Ce sourire plut à Vivaldynia. Elle qui avait toujours des sourires sadiques, pervers ou autres choses dans ce genre là, se rendait compte à quel point c'était agréable d'avoir un vrai sourire. Même avec Orphylis, sa dernière conquête, elle n'avait eu de sourire chaleureux et réconfortant. Normal, a ce moment là elle était en pleine forme. Voilà comment une simple phrase, juste quelque mots peuvent détruire une personne et même une morte au coeur comme la pierre et a la peau comme le marbre. Les choses suivantes se passèrent plus vite que prévue, ou presque. La main du général se posa sur son épaule et l'autre sur sa joue. Avec un revers de main, il essuya les larmes qui noyait le visage parfait de la jeune femme. Puis, elle fit glissait cette main le long de son dos et la Vampyre recommenca à reprendre possession de certains de ses moyens. Un petit sourire timide éclaira son visage et elle bessa les yeux.

Mais, que lui arrivait-elle ? Cette... Femme, d'habitude si froide, cruelle, sadique, perverse et sans pitié se mettait à sourire gentiment a un inconnu. Et pour un sourire gentil, c'était un sourire gentil. Comme elle n'avait jamais fait. Et pour une fois, elle sentit une certaine paix d'esprit à l'intérieur de son corps meurtrit et détruit. Le jeune homme s'apprétait à l'embrasser mais elle ne broncha pas lorsque les lèvres chaudes et humides du garçon se posèrent finalement sur son front. Mouais, c'était mieux que rien. Elle planta son regard encore humide dans celui-ci du jeune homme et fit une chose très imprévisible. Elle se blottit dans ces bras, sachant que la froideur de son corps n'était surement pas une partie de plaisir pour Hogow'en. Mais tant pis, s'il n'en voulait pas, il la repousserait. Elle secoua sa tête de facon à ce que ses cheveux volent un peu et leva la tête vers celle du jeune homme.

-Merci...
Je me nomme Vivaldynia, désolé pour ses présentations tardives...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 10:25

Hogow'en avait hésiter. Oui, il avait eu une faiblesse. Alors qu'il s'était approcher d'elle, il avait eu l'impression d'abuser de la jeune Vampyr parce qu'elle était vulnérable et en larmes... Il avait donc opté au dernier moment pour un baiser protecteur sur le front.
Il ne parvenait pas a être indifférent et froid devant la jeune femme. Ce n'était pas que sa beauté. Hogow'en avait vu nombres de jolies femmes dans sa vie, bien que courir les jupons n'était pas vraiment quelques chose qu'il aimait faire, mais aucune d'entre elle n'avait éveiller ce que la jeune inconnue éveiller en lui... Il ne se contrôler qu'a moitié, restant impuissant et troubler devant elle.

Alors que la jeune femme leva la tête vers lui et lui sourit timidement, le jeune général se rendit compte que, même si elle possédait un charme irrésistible quand elle prenait ses airs provoquant, elle était tout simplement belle et naturelle lorsqu'elle souriait vraiment... Et c'est a ce moment la qu'il comprit la bêtise de la phrase qu'il avait murmurer quelques minutes plus tôt. La jeune inconnue était, de toute les femmes connues d'Hogow'en, sûrement la plus vivante...
S'en voulant affreusement, Hogow'en regarda la jeune Vampyr avec un air désoler et triste, regard qui voulait dire bien plus que des mots.

Ce sourire si ... vrai ? faisait naître d'autre émotions inconnue au jeune général... Un mélange de chaleur et de frissons qui n'était pas vraiment désagréable.
Alors que la jeune inconnue leva ses yeux encore humides vers ceux d'Hogow'en, ce dernier lui sourire tendrement. C'est alors que la jeune inconnue ce blottit dans les bras du général. Ce dernier resta, stupéfait, quelques secondes, les bras écartées de chaque côté de la fine taille de la jeune Vampyr, ne sachant trop que faire. Ce fut finalement d'un geste hésitant, qu'il referma ses bras autour de la jeune femme. Curieusement, son contact froid ne gênait absolument pas le jeune homme. Au contraire, il le grisait plus qu'autre chose, comme s'il se devait de réchauffer le corps de l'inconnue. Hogow'en serra la jeune femme contre lui dans une étreinte peu être un peu trop forte, mais qui était protectrice et réconfortante...
Lorsqu'elle lui avoua enfin son prénom, le jeune homme avait l'impression qu'il ne pourrait plus l'oublier...

- Hogow'en, lâcha-t-il dans un souffle a l'oreille de la jeune femme prénommée Vivaldynia.

Les cheveux blancs de la jeune femme volèrent dans tout sens après un petit coup de tête qu'elle donna. Ce spectacle fit naître un petit sourire sur les lèvres d'Hogow'en qui ne put s'empêcher de desserre un peu son étreinte pour libérer une de ses mains qui vint caresser ses cheveux si doux. Regardant Vivaldynia dans les yeux, le jeune homme lui sourit avec tendresse, tandis que sa main jouait avec les longs cheveux de la jeune femme. Le jeune général plongea ses yeux bleu gris dans ceux de la jeune Vampyr, semblant s'y noyer.
Il effaça de son pouce la dernière larme qui brillait au bord des yeux de Vivaldynia, puis, dessina le contour du visage de la jeune femme du bout des doigts, s'arrêtant quelques instants sur ses lèvres. Approchant lentement la tête, il fit glisser sa main jusqu'au cou de la jeune femme avançant cette dernière vers lui. Et c'est d'un geste hésitant et incertain qu'il posa lentement ses lèves sur celle de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 12:29

Le temps sembla se suspendre pendant ces instants. Calme et sereine, la Vampyre goûtait une nouvelle fois à la chaleur humaine. C'était très agréable, peut être plus agréable qu'avec d'autres humains. Le général ne semblait pas être habitué à ce genre de geste, et il la serrat maladroitement dans ses bras. Une étreinte qu'il plut énormement à Vivaldynia qui désormais se sentait en sureté dans les bras musclé du jeune homme. Quoi de mieux après tout ? Et bien, rien. Le garçon posa sa main sur sa tête et joua avec ses cheveux blancs et soyeux comme de la soie, ou comme des toiles d'araignée... Elle frissonna doucement dans ses bras et ferma les yeux à demi, se sentait pleine de vie, si l'on peut dire ça.
Le henissement de Tahar retentit, plus énervé que jamais de voir sa maîtresse soudain si fragile et si douce avec un idiot de première classe d'après lui. Et bien, elle rentrerait à pied cette nuit, car l'étalon fou de rage, tourna les talons et s'en alla au grand galop... Mais qu'est-ce que la Vampyre s'en fichait ! Elle était trop bien ici pour s'imaginer la suite. Et pourtant, il y allait avoir une suite et la même qu'avec tous les hommes. C'était toujours pareil : dabord un petit bisou, puis un gros, puis il la déshabillaiy et la suite, vous la conaissez bien sûr ! Sauf que cette nuit, la jeune femme voulait plus faire durer le moment du "petit" bisou. C'était peut être la partie la plus tendre et douce pour elle. Le général essuya la dernière larme et fit passait doucement sa main le long de la joue de la Vampyre. Puis, il se rapprocha, passa sa main dans le cou et posa un léger baiser sur les lèvres de celle-ci. Bien qu'il l'ai déjà sentit, les lèvres de la morte sont bizarement chaude. L'explication vient du moment ou, après que le mort lui ai volé toute sa vie, Vivaldynia l'embrassa et par la même occasion, récupéra un peu de chaleur humaine. C'était un véritable cadeau pour elle, car grâce à cela, elle se sentait plus "vivante" qu'un vrai Vampyr...
Elle dégagea une de ses mains de l'étreinte et la posa sur le joue du garçon. Elle la caressa gentiment, tandis que ses lèvres gouter à celle du jeune homme. Elle souriait, heureuse d'être là et que pour une fois, c'était de son plein grès et non pas pour manger ! Elle ria doucement, d'un rire enfantin et joyeux. Puis, elle détacha ses lèvres quelque courts instants, le temps de glissé deux trois mots au général.

-Enchanté Hogow'en...
Merci de me faire revivre, j'avais presque oublié ce que c'était que le plaisir d'embrasser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 18:38

Le jeune homme sentit un frisson faire vibrer son corp tandis que le baiser se prolongeait. Pourtant, malgré son apparante bonne humeur, le jeune général ne savait si Vivaldynia était sinsère ou pas. Elle était d'un genre assez provoqueur, et elle semblait apprecier... Les bonnes choses de la vie. Et bizarement, cela chargriniait un peu le jeune homme. Il ne croyait pas en "l'ame soeur" ni rien, et pouratnt, de savoir qu'il n'était surement qu'une "victime " de la jeune Vampyr lui serrait le coeur.
Mais ses craintes se dissipèrent et il chassa toute ses questions de son esprit alors que la jeune femme semblait lui rendre son baiser.
La main de Vivaldynia vint se poser contre sa joue chaudes, et Hogow'en eut, durant quelques instants, l'impression que sa main n'était pas froide, mais juste un peu fraiche. Mais il se convaint qu'il avait dut réver. Même en serrant la jeune femme contre lui toute la nuit, il avait dut mal a croire qu'il pourrait la réchauffer...

Quand la jeune Vampyr détacha ses lèvres des siennes tout en riant d'une voix enfantine, le jeune homme la regarda avec tendresse. Puis, il sourire aux lèvres, il avoua a mi-voix

- Et je vous remercie de me l'avoir fait découvrir...

Pourtant, a l'instant même ou il dit cette simpel phrase, ses doutes revinrent a la charge... Il ne voulait pas être juste une passade pour la jeune femme, bien qu'il ne la connaissait pas...
Son regard se teinta de tristesse, et il se releva finalement pour tourner le dos a la jeune femme. S'appuyant a un arbre de ses mains, le jeune général se sentait troubler. Tournant légèrment la tête vers la jeune femme, il dit a d'une voix presque inaudible:

- Je... ne veux pas être une personne de plus a un simple tableau de chasse... Je ...

Il ne finit pas sa phrase, détournant la tête. Il venait de perdre tout ses moyens pour la troisième fois de la soirée. Et c'était trois fois de trop. De honte, il tourna le dos a la jeune femme et commença a descendre le rocher sans un regard en arrière, le coeur étrangement serré, la respiration courte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 19:31

[Raah... Zut XD !]

Mais, mais que ce passait-il ? Pourquoi se soudain revirement de situation. Le baiser devint plus distant, moins passionant. Cette fois,la Vampyre dut admettre que la situation lui échapait complètement. Victime d'une dure réputation, voilà les conséquences. Lorsque le général quitta ses lèvres, elle bessa les yeux et se tordit les doigts, les faisant horriblement craquer. Mais, que pouvait-elle dire ? Rien, rien du tout... La calme et la sereinité la quittèrent d'un seul coup et son corps lacha. Ses mains si mirent à trembler et ses yeux brillaient. Une boule de rage, de tristesse et de honte se forma dans sa gorge. Elle hoqueta et leva ses yeux vers le garçon. Bon, il avait choisis son chemin.
D'un coup, en une seule seconde, le regard de la Vampyre devint froid, dure et méchant. Elle serrat les poings, enfonçant ses ongles dans sa paume. Elle ouvrit sa main droite et découvrit du sang noir en train de couler le long de sa peau. Elle se leva et marcha vers le garçon qui descendait. Elle s'arréta au dessus de lui, le regardat méchament et soudain, passa sa main sur les mains du général. Celles-ci devinrent alors noir de sang et un sourire triste, désespéré et méchant apparut sur les lèvres de Vivaldynia. Dans un souffle, un murmure elle parla a Hogow'en.

-Pauvre imbécile, si tu avais été un tableau de chasse, tu serais entre mes jambes en ce moment même !
Mais, tu as choisis ton chemin et regnier le mien, voici les conséquences !
Regardes bien ta main Hogow'en, elles sont souyées de sang noir de Vampyr...
De mon sang !

Elle le poussa d'un large geste de la main pour qu'il tombe en arrière. Elle ria aux éclats, soudainement sadique, méchante et cruelle ! Son rire attira son étalon et accourut au grand galop, heureux de voir l'imbécile ridiculiser et maudit par sa maîtresse. C'était pire qu'une mise à mort. Elle lui avait mit de son sang sur la main et jamais il ne pourrat l'oublier. La Vampyre descendit le rocher, sa longue jupe flottant au vent, ses cheveux ondulant gracieusement. Elle était une araignée... A 2 mètres du sol, elle sauta agilement et se recut sur le dos de Tahar. Elle le fit approchait du maudit et parla d'une voix froide et bourré de méprise. Mais au fond de celle-ci, on distinguait de la tristesse. Vivaldynia était déçue par l'attitude du général.

-Je croyais que...
Enfin que tu...
Non, oublie ! C'est du passé ! Tu m'as détruite, puis doucement tu as recollé les morceaux et maintenant, tu piétines le peu de coeur qui me reste !
Comment peux-tu être aussi horrible ?! Moi, quand je tue, je fais souffrir juste une fois, toi tu as remis cette souffrance à plusieurs fois ! Et le pire, c'est que je suis en vie ! Je... Je...
Pffff...
Je croyais t'aimer, mais en réalité, tu es comme tous les hommes...
Avides de caresses et si vite rassasié...
Finalement tu es... Normal !

Elle ne bougea pas, restant sur son étalon et attendant la réaction du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Dim 6 Juil - 20:49

[J'm'en prend plein la tronche se soir xD ]

Alors qu'il redescendait le rocher d'un pas lente et incertain, le jeune général s'arreta en en endant la jeuen femme arriver. Il se retourna juste a temps pour la voir fondre sur lui, furieuse comme il ne l'avais jamais vu. Son regard était plein de rage, ses traits crispés de colère... Le jeune général se demanda pendant quelques instants pourquoi elle était comme ça, et il lui fallut quelques instants avant de découvrir que c'était entièrement de sa faute. Mais il n'en saisissait pourtant toujours pas le sens. D'accord il était parti, mais ce n'était pas pour la blesser ni rien qui pourrait lui faire du mal. Il ne savait juste plus ou il en était...
C'était la première fois qu'il rencontrait une personne qui lui remuait tant la tête et le coeur que la jeune femme, et il n'y était absolument pas habituer. Et voila que maintenant, la jeune femme prenait ca comme... Comme une insulte!

Jetant un regard troublé sur ses mains, Hogow'en sentit le sang noir y couler. Il fallut du temps pour comprendre la signification de se geste, mais voyant la jeune Vampyr rire au eclat, il se doutait que cela ne pouvait être que représaille. Elle le poussa violement au sol, et il tomba sur le dos. Son choc qui coupa le souffle, et la jeune femme en profita pour s'enfuir. Elle sauta au dos de son étalon alors que le jeune général se relevait durement. La simple chemise qu'il portait venait d'être arracher par les branches sur lesquels il était tombé. Il l'ota d'un geste furieux tandis qu'il sentait son sang bouillonner dans ses veines. La jeune femme venait clairement de lui faire affront, et il n'allait pas la laisser faire.

Avançant vers la jeune femme d'un pas rapide et sec, le jeune homme arriva bien vite auprès de l'étalon qui se cabra violement a son approche. Le jeune homme l'ignora. Saisissant le main de la jeune femme, il l'attira vers lui avec force, la désaquilibrant. Elle retomba lourdement, dos au sol. Le jeune général décola une claque majestueuse sur la croupe de l'étalon qui s'enfuit en pietinant le sol de ses sabots furieux. Le jeune homme s'approcha de Vivaldynia, pui s'assit littéralement sur elle.
Les yeux bleus du jeune général étaient devenus sombres et ternes, avec pour seule expression une colère profonde. Ses joues étaient rouges de colères et ses traits tirés. Pourtant, lorsqu'il plongea ses yeux dans ceux de la jeune femme, il ne put conserver cette colère qui avait jusqu'a la animée ses gestes. Ses traits se decrispèrent, et son teint pâli. Et il se retrouva le souffle couper, ne sachant plus quoi dire maintenant qu'il l'avait en face de lui.

Il ne pouvait cependant se permettre de ne rien dire... Les mot de la jeune femme resonanient dans sa tête "Je croyais t'aimer"... Avait-elle dit vrai ? Elle n'avait pas une tête a rire... Oui, cela avait du être le fond de sa pensée...
Posant ses mains sur les épaules de la jeune femme, Hogow'en pesa sur elle, la clouant au sol, pourtant sans violence... Approchant sa tête de la sienne, il embrassa finalement la jeune femme avec fougue.
Elle allait surement le rejeter... Ou l'humilier a nouveau. Mais peu importait pour le jeune homme. Pour le moment, elle était près de lui... Et si elle avait cru l'aimer, peut être le jeune général arriverai a lui faire comprendre que des que ses mains fraîches se posait sur lui, il perait tout ses moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Lun 7 Juil - 12:56

[Mon pauvre... Ma fille est pas sympas du tout avec toi et c'est pas finit xD]

Vivaldynia ne comprit absolument rien à ce qui se passa. Surement prit d'un élan de colère, le général s'approcha à une vitesse effarante de Tahar. Celui-ci se cabra et hennit méchament. Mais Hogow'en s'en fichait apparement car il chopa le bras de la Vampyre et le tira au sol. Elle tomba lourdement sur le sol dans un bruit sourd. Le souffle presque coupé, elle ne bougea d'un cil, le temps de reprendre son souffle. Hogow'en, lui, n'avait pas perdu de temps. Claquant furieusement sur le croupe du cheval, Tahar partit au grand galop plus loin, disparaissant. Décidement, il en avait marre de se prendre des claques !
Hogow'en s'assit sur Vivaldynia et celle-ci eut davantage de mal à reprendre sa respiration. Il était lourd, plus lourd qu'elle ne l'imaginait. Se débatant, elle se fatiguait plus et de la sueur coulait le loin de son front. Puis, le jeune homme posa ses mains sur les épaules de le jeune femme et cette fois, Vivaldynia prit peur. Il n'allait par encore... Et si, il venait de l'embrasser. Mais, elle ne décoléra pas, loin de là. Ce baiser de fit que ravivé ses blessures et sa colère. Mais, être écrasé sous le poid d'un homme et avoir les épaules collés au sol par des mains, la Vampyre ne pouvait guère faire grands mouvements. Elle ne broncha pas, ne répondit pas et le laissa faire, froide et belle. Des larmes parurent aux coins de ses yeux et elle donna un énorme coup de tête dans la machoire du garçon. Celle-ci se mit à saigner et Vivaldynia crachat de mots blessants et méchants à ce... Garçon !

-Comment peux-tu ?!
Laches-moi !! Je t'interdis de me toucher ! Pousses toi de moi, tu m'étouffes !
Tu es le pire être que j'ai jamais rencontré !! Tu... Tu...
Tu es dégueul*sse de me faire ça ! Tu es un monstre !! Tu es pire que n'importe quel homme ! Je te hais, je te hais !
Je t'inderdis de m'embrasser ! Touches plus à Tahar !!Crying or Very sad

Elle pleurait, hoquetait et hurlait. Les yeux envahit par les larmes, les joues trempé, elle avait l'air pitoyable. Se mordant la lèvre à se la faire saigner, elle continuait à se débattre furieusement. Soudain, elle s'arréta de bouger et regardat Hogow'en. Il était si beau dans la Lune... Comment avait-il put la rendre comme ça, aussi pitoyable, triste. Une boule se forma au fond de sa gorge et elle eut un plan. Un plan immonde mais elle pourrait se dégager de l'emprise de jeune homme. Et tant pis pour la virilité de ce garçon xD ! Elle remonta d'un coup son genoux qui alla entre les jambes du général. Cela dut être très douloureux et elle se dégagea de ses bras et de ses jambes. Roulant sur le côté, elle arracha la moitié de sa jupe, dévoilant aussi la moitié de sa poitrine et encore plus ses jambes. Elle s'effondra plus loin, et regarda d'un air attristé Hogow'en.

-Pa.. Pardon... Mais j'étais obligé, tu me faisait mal...

Clique s'il te plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Lun 7 Juil - 13:49

Le jeune homme décolla ses lèvres de celles de la jeune femme. Il la regarda longuement, puis, une expression horrifié se peingnit sur son visage. Comment avait-il put faire une chose pareille ? La jeune femme était en pleure sous lui, désespérée... Il allait se retirer d'elle lorsqu'il eut une surprise assez desagréable.. ^^" Le genou de la jeune femme heurta brutablement son entre-jambe, lui arrachant un grognement sourd... ll roula sur le côté alors que la jeune femme s'enfuit, se redressant en s'ecartant aussitot de lui. Il resta a quatre pattes, la tête baissée face au sol.
Il se releva lentement, fixant la jeune femme d'un regard profond mais sans aucune haine. Tout était de sa faute... Comment avait-il put faire une chose aussi... ignoble...
Il n'osa pourtant pas approcher de la jeune femme, craingnant sa réaction ... Mais, en même temps les insultes qu'elle lui avait jeter a la figure résonner dans sa tête. Il valait peut être mieux pour lui et surtout pour elle qu'il parte sans s'expliquer ....

Jetant un regard en coin a la jeune femme qui pleurait par sa faute, il abandonna tout de suite cette idée. Il ne pouvait la laisser dans un tel état... Il lui tourna le dos pour aller chercher sa chemise qui gisait sur le sol a quelques metres d'eux. La saisissant, il s'approcha de la jeune femme a pas mesurer. Lorsqu' il fut près d'elle, il prit le soin de ne pas la toucher, tout en recouvrant le torse dénudé de la jeune femme. Lorsqu'il eut finit, il baissa les yeux, incapable de soutenir le regard remplis de larmes.
Lorsqu'elle lui parla de sa voix priser, le jeune homme releva la tête et la regarda avec un regard remplis de chagrin...

- Non ... Tout es de ma faute... je me suis montrer ... ignoble...

Il regarda intensément la jeune Vampyre sans savoir quoi faire ou quoi dire. Puis, il leva lentemnt la main vers elle, lui effleurant le bras, mais il le retira tout de suite, ne sachant plus que faire devant la jeune femme qui le troublait tant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Mar 30 Sep - 16:55

[De retour, ça va souinger !]

Vivaldynia resta haletante, les yeux fermait, les lèvres sérées, mais par quoi ? Le doute, la peur, la tristesse, le dégout, le désir ? Elle se sentit nulle. Soudain, elle sentit l'odeur enivrante d'Hogow'en se rapprochait, elle sentait sa chaleur d'ici. Le contact de la chemise déchirée ne lui fit ni chaud ni froid, pourtant, elle attrapa à des côtés de celle-ci et ferma les yeux, respirant l'odeur du jeune homme avec envie. Le vent se fit plus calme, la Lune se découvrit, et pour une fois, Vivaldynia se sentit vivante... Comme une humaine normale. Elle leva les yeux et soudain, sortant de l'ombre, la Mort surgit devant elle. La Vampyre déglutit mais ne broncha pas, ne sachant si Hogow verrait cette apparition. Elle ferma les yeux mais lorsqu'elle les rouvrit, la mort était devant elle, lui tendant la main dépourvut de peau. La Vampyre sentit alors ce que la mort lui disait. Elle avait une nouvelle fois le coeur brisée, elle était une nouvelle fois morte. A moins que... Elle leva furtivement les yeux vers le général, mais rougit ce qui rendait ses joues davantages violettes. La mort souria et toucha une mécha de cheveux. Un frisson glacé parcourut le corps de la jeune femme et elle fit un bond en arrière, les yeux devenus sombres. Elle murmura alors quelques paroles que la Mort détesta.

-Je ne suis pas morte...
Il m'a refait vivre !


La Faucheuse hurla qu'elle lui appartenait, mais déjà Vivaldynia s'était levée, splendide, froide et califiée comme intouchable. Sauf peut être pour le jeune homme qui se tenait non loin d'elle. La Mort se rapprocha d'elle et d'un coup puissant, lui mit la main sur le coeur. Vivaldynia hurla pûissament et on pouvait voir une forme de main squellettique que sa poitrine pendant quelques secondes. Puis, Vivaldynia tomba à genoux, mais la mort était partit. Elle grelottait, sentant sa sueur coulait le long de son front, une marque de main ensanglanté sur la poitrine. Soudain, elle tomba sur le côté, grelottant comme si son âme était déjà glacé de l'intérieur. D'une voie faible, presque murmurante, elle parla à Hogow'en.

-J'ai froid...
J'ai froid, sers-moi...


Elle ferma les yeux, sachant que sans la chaleur du général, elle perdrait la vie et la mort gagnerait une nouvelle fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Mer 1 Oct - 20:44

[Yeeeeah! ca m'a manquer ^^ ]


Le spectacle qui se déroulait devant les yeux clairs du jeune homme le troubla profondement. Il ne comprenait pas. D'un coup, la jeune femme avait reculer, et c'était mise a murmurer qu'elle n'était pas morte. Mais, même en cherchant, Hogow'en n'avait rien vu.. A part Lui. Etait-ce a lui qu'était destinée ces paroles? Il en doutait. Et il l'esperait aussi. Quelques chose dans son coeur battant la chamade lui faisait mal a voir autant de peur dans le regard de la jeune Vampyre.
Il essaya de s'avançer, de la rassurer, mais elle reculait et semblait se refermer lentement sur elle même, devant lui.. Son coeur se serrait, et sa poitrine lui faisait mal.

A ce moment précis, la jeune femme poussa un hurlement a fendre l'âme, puis tomba brusquement a terre. Le jeune homme se précipita a ses côté. Les questions se bousculaient dans sa tête, et il ne savait pas quoi faire lorsqu'il appercut la marque sanglante qui s'était empreigner sur la poitrine de la jeune femme. Il passa imédiatement sa main sous le dos de la jeune femme, la soutenant, même s'il avait l'impression qu'elle ne se rendait pas compte de sa présence. Mais si près, et même dans une situation pareil, le jeune homme ne put s'empêcher de l'admirer, de la regarder avec envie et respect en même temps. Elle était si fière, même dans la souffrance...

Mais un simple murmure de sa part le ramena a ses côtés. La prendre dans ces bras. Etait-ce une demande? Lui demandait-elle réellement de la prendre dans ses bras alors que c'était la seule envie qui hantée ^son esprit depuis qu'elle les avait quittés ?
Doucement et sans aucun accoud, le jeune homme pris la jeune Vampyre dans ses bras. Il n'osait pas serrer, de peur qu'elle ne se brise litéralement dans ses bras. Mais, alors qu'il s'allongeait, et l'allongea sur lui, il ne put se retenir de resserer son emprise sur elle.
Il la serra contre son coeur, en faisant glisser ses mains dans son dos dans l'espoir naif de mieux la réchauffer... Sa tête était contre son cou, sur lequel, a chaque expiration, un air chaud venait taquiner sa peau, tandis qu'a chaque inspiration, il s'ennivrait de l'odeur de la jeune femme.

- Je suis là maintenant... Plus rien ne t'arrivera... Je te protègerais...

C'est parole pouvait sembler futils, et basé sur un serment sans parole ni honneur, pourtant, le jeune homme en pensait chaque paroles, chaque mot. Ils étaient gravés dans son coeur a l'encre noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Jeu 2 Oct - 11:35

La Vampyre sentit la chaleur du garçon, mais ne bougeait plus, aussi belle, froide qu'une parfaite morte. Elle avait le yeux fixait sur le ciel, observait les étoiles, on aurait dit qu'elle lui souriait. Alors, dans son délire profond, elle se vit sortir de son corps, montait vers les étoiles, dansant avec elle. Devenir amie avec la Lune, être la reine de la nuit, la plus belle des Reines. Soudain, une voix retentit près d'elle.
*Je serais la plus belle des reines...
Mais la plus triste sans lui...*
Alors, les étoiles reculèrent, la Lune devint intouchable et Vivalydnia revint sur terre, entre les bras de celui-ci qu'elle aimait. Elle cligna des yeux et observa la tête si près du jeune homme. Avec un effort dit "survampyr", elle leva la main et posa ses doigts glacials sur la joue du garçon, suivant les contours de ses yeux, de ses paupières, de son front et finalement, hésitante, de ses lèvres. Elle posa ses doigts finalement sur le torse du garçon et plongea sa tête dans le cou d'Hogow'en, sentant la chaleur, la souffle réconfortant, les paroles. Elle sentit le peu de chaleur qu'elle avait déjà revenir, il l'avait sauvé. Elle ne put s'empêcher de sourire. Mais, elle sentit alors une imression qu'elle voulut refouler, mais elle était là. Elle avait soif, elle sentit sa bouche pâteuse, mais pas soif d'eau, non, soif de sang... Elle voulut renier ses intincts primaires, mes ses yeux devinrent noir, l'odeur enivrante du jeune homme, sa proccimité. Elle savait qu'en un dixième de seconde, elle pouvait lui broyait les côtes et se désaltéré. Elle se raidit, se concentrant pour ne pas écouter cette petite voix, cette voix qui ne voulait pas se taire. Elle prit une grande inspiration, mais toujours cette proximité cette odeur. Elle passa sa langue sur ses dents, sentant son arme puissante juste là, près de la gorge du jeune homme, trop près. Son pouls s'accélérat, de la sueur coula le long de son cou, le sang battait ses tempes, ses yeux passaient du gris au noir, du noir au gris. Elle secoua la tête et se leva, tibutante, s'éloignant du jeune homme et alla s'éloigner du général. Elle se roula en boule, sentant la morsure du froid. L'odeur était moins proche, mais toujours là. Elle regarda le garçon avec les yeux noirs, puis, il redevinrent gris.

-Ne t'approches pas...
Je suis... Dangeureuse, très dangeureuse...
Je t'en pris, laisses moi le temps de me calmer...


Dernière édition par Vivaldynia le Ven 3 Oct - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Jeu 2 Oct - 20:10



Le jeune homme serrait la Vampyre contre lui. Avec insistance, comme pour l'empêcher de s'enfuir qi jamais cette idée aurait put lui traverser l'esprit. Il sentait son odeur enivrante a chaque inspiration. Il referma les yeux pour profiter de ce moment de paix et de plaisir, mais les rouvrit aussitot lorsqu'il sentit un contact froid contre sa joue. Les doigts de la jeune femme vinrent parcourir sa peau, traçant les traits de son visage avec douceur. Hogow'en se retint plusieurs fois de poser ses lèvres contre celle de la jeune femme. Ce fut lorsque ses doigts se posèrent sur ses lèvre squ'il craqua légèrement. Il leva une main et la glissa dans celle de la jeune femme, puis, il embrassa longuement sa main. Il fit ensuite glisser cette main pâle sur son torse, et l'arrêta contre son coeur, comme pour lui montrer quelque chose. Pour lui montrer a quel point ce dernière envoyait des pulsons sourdes et irrégulière. oui, ici, maintenant, le jeune homme dépendait entièrement de Vivaldynia. Elle aurait put faire ce qu'elle voulait de lui...

Mais c'est pourtant cet instant que la jeune femme choisit pour se reculer légèrement. Le jeune homme remarqua alors combien son corps était tendu et tremblant. Que lui arrivait-il. Ce fut lorsqu'elle se sépara de lui, puis se leva qu'il comprit. Elle avait soif. Une soif incontrôlable. Un soif trop grande pour elle. Le jeune général regarda la distance qui les séparait a présent avec une douleur sourdes a la poitrine. cette distance était la seule chose qui les séparait. Et pourtant, elle était infranchissable... A moins de...
Le jeuen homme se releva soudain et avança a pas mesurer jusqu'a Vivaldynia. la, il se pencha légèrement et lui prit la main. Elle était rouler en boule, a ses pieds, semblant être fragile et inofensive. Il ressera son emprise sur sa main et la tira jusqu'a lui, la soulevant de sol et la redressant face a lui.
Là, il la regarda de longs instants, avant de se pencher légèrement vers elle, déposant aussi délicatement que possible, ses lèvres sur celle de la jeune femme. Il l'embrassa avec douceur, mais non sans une certaine fougeux. une de ses mains encerclait la taille de la jeune femme tandis que l'autre avait pris place sur sa nuque. Lorsqu'il fut a bout de souffle, il détacha a regret ses lèvres de celle de la jeune femme.
Plongeant ses yeux bleus dans les siens, il les détourna ensuite, et vint plonger sa tête contre l'épaule de la jeune femme, offrant a sa bouche son cou dénudé.

- Vas-y. Mord moi maintenant... Si cela me permet de pouvoir rester avec toi, alors vas-y, j'accepte tout ce qui s'ensuivra. Si tu dois te nourrir de cette façon, je ne souhaite qu'une chose, c'est que ce soit moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Ven 3 Oct - 10:33

Vivaldinya aurait voulut crier au général de partir en courant, de s'éloigner le temps qu'elle se calme, mais elle ne put rien dire. Elle l'observa de ses yeux changeant de couleur et se laissa faire. Il lui prit la main, elle se sentit au bord de la morsure, cette chaleur était "intense" et elle ferma les yeux pour se reprendre. Dans sa tête elle envisagea mille façon de s'en aller, mille façon de partir sans lui faire mal. Il lui suffisait d'appeler Tahar, de se séparer du jeune semi-elfe et de ne plus jamais revenir. Mais non, elle n'avait pas la force, elle était trop bien dans ces bras, et là était le problème. Elle était trop bien, trop près...
Hogow'en la saisit doucement, passant une main dans son dos, l'autre sur sa nuque et une nouvelle fois, elle sentit la chaleur des lèvres de celui-ci contre les siennes. Chaleur fort agréable... Elle ne bougeait plus, aussi immobile qu'une statue de peur de perdre le contrôle de soi-même. Quand le jeune homme détacha ses lèvres, elle eu un frisson dans tout le corps et se rendit compte qu'elle était collé à lui. Il fit la chose la plus stupide qu'il n'eut jamais fait, il lui présenta son cou. Vivaldynia se refusa de regarder la peau clair d'Hogow'en, cessa de respirer pour ne plus sentir cette odeur. Elle se mordit les lèvres jusqu'au sang pour ne pas se laisser tenter par cette proximité. Alors, d'une voix mesurer, froide, tremblante, la Vampyre prit la parole.

-Je ne veux pas te mordre... Je ne supporterais pas de te savoir entre les bras de la mort...
C'est trop horrible... Je t'aime trop pour te savoir en souffrance...
Mais... Tu es si proche, tu es si...
Je devrais m'éloigner pour notre sécurité à tous les deux, mais j'ai peur de ne pas avoir la force...
Je...


Elle poussa les épaules du garçon pour qu'il enlève son cou de sa bouche et plongea son regard dans les yeux d'Hogow'en. Alors, elle entoura le cou du garçon de ses bras et l'embrassa avec fougue, voulant sentir cette chaleur comme si c'était la dernière fois... Mais ce n'était surement pas la dernière fois. Se laissant porté par ses émotions, la Vampyre souria en sentant ses instincts retourner au plus profond de soi, même s'ils étaient encore là...

[Et maintenant ? x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Sam 4 Oct - 11:07

[Haha ^^ ]

Le jeune homme resserra son emprise sur la jeune Vampyre. Elle se tenait la, dans ses bras, et il avait enfin l'impression qu'il pourvait la protéger, elle, si indépendante. Son coeur battait fort, et rattait quelques battement en même temps, lorsque leurs yeux se croisaient.
Pourtant, lorsqu'il lui présenta son cou, la jeune femme tourna la tête. Hogow'en se demanda quelques instants ce qui se passait. Il faisait ca pour elle. Il était près a donner sa vie pour accepter la mort a ses côtés. Il y avait déjà réflechis de toute façon. Et c'était en toute connaissance de cause qu'il agissait ainsi. Il savait la douleur qui allait s'en suivre, mais il était près a l'accepter. Il était près a tout accepter pour elle.
Alors qu'il la vit se mordre les lèvres jusqu'au sang, tout en détournant la tête, le jeune général ferma les yeux. Peut être qu'elle ne le voulait pas en fin de compte.. Peut être qu'elle ne tenait pas suffisament a lui... Mais ses pensées le quittèrent lorsque la jeune femme parla enfin.

Il l'écouta attentivement, puis, un fin sourire vint se dessinner sur ses lèvres pâles, qui fut ensuite effacé lorsque Vivaldynia y déposa ses lèvres. Ce fut un baiser fougeux et ardant, avec pourtant une touche de douceur. Le sang sang qui était sur les lèvres de la jeune femme se posa sur celles du jeune général. Mais ce baiser ressemblait trop a un baiser d'adieu pour que le jeune général ne s'en appercoive pas. Il y avait de la tristesse aussi ...
Lorsqu'il fut a bout de souffle et obligé de détacher ses lèvres de celle de la jeune femme, il plongea son regard dans le sien de long instants, avant d'oser rompre le silence.

- Je ne serais jamais entièrement mort tant que tu sera dans mes bras... Je ferais tout pour être vraiment avec toi... Alors fait le.. Pour moi ..

Puis, il détourna a nouveau la tête pour présenter son cou a la jeune femme, tandis qu'un léger sourire flottait sur ses lèvres. Il ne pouvait mourire tant qu'elle serait a coté de lui...
[A toi l'honneur ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vivaldynia

avatar

Nombre de messages : 99
Age : 22
Race : ~Vampyr~
Armes : Bats-toi avec moi, tu le saura bien assez vite...
Compagnon ( Compagne ) : Tahar
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Amour: Hogow'en...
Niveau:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Sam 4 Oct - 13:08

[Tu veux que je le morde ?!]

Vivaldynia voulut s'énerver, gifler cet homme qui décidement ne comprenait rien à rien x) ! Mais, elle n'arrivait pas à être faché, elle ne pouvait pas être faché contre lui, c'était impossible... Elle secoua la tête, lui prit la visage entre les mains et plongea son regard dans celui du jeune homme.

-Non !
Je ne te mordrais pas ! Tu ne sais pas ce que c'est que de mourir !
Et quand tu sera mort, tu ne seras plus comme avant !
Tu seras corrompus, détruit, comme moi !
Je ne veux pas être la cause de tout ça !


Elle avait parlé fort, mais elle savait que si elle ne le mordrait pas, il y aurait une conséquence... Il n'était pas immortel, il n'était pas comme elle, et un jour, il mourrait, et elle se retrouvera seule. C'était cette perspective qui ennuyait la Vampyre, il fallait y réfléchir. Mais plus tard, pas pour l'instant. D'un geste brusque, elle le poussa pour qu'il tombe sur les fesses (hum hum). Elle se rapprocha et s'assit près de lui, se tordant les mains maladroitement, souriant doucement, les yeux baissés. Timide, on aurait put croire qu'elle l'était ! Son coeur se stopait dès qu'ils se touchaient et battait la chamde à moins d'un mètre d'Hogow'en. Ses joues prirent une teinte viollettes très séduisantes. Ce qu'elle faisait si simplement d'habitude, je veux dire vendre son corps aux hommes, semblait difficile au général. En fait, elle avait peur de le décevoir, peut être que son corps n'était pas aussi séduisant aux yeux du garçon, peut être qu'il la prenait pour une gamine, peut être, peut être, peut être... Trop de peut être ! Pourtant, dans un élan de courage, elle se pencha sur lui et l'embrassa doucement, sentant que cette "position" était très significative. Elle passa une de ses mains sur ça joue et elle se servait de l'autre pour ne pas tomber, mettant tout son poids, bien que léger, sur ce bras. Comment lui dire ce qu'elle pouvait ressentir à ce moment ? C'était en même temps la peur, l'envie, le désir, le dégoût, l'amour ? Elle ne voulait pas détacher ses lèvres, sachant pertinemment que le jeune homme percévérerait pour qu'elle le morde, a moins que ?

[Commences ! Moi, je suis euh... Coincé ? xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silfia.superforum.fr
Hogow'en
Général Zha'Linthien
avatar

Nombre de messages : 206
Race : Vampyr ^^
Date d'inscription : 19/05/2007

Feuille de personnage
Amour: Vivaldynia...
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   Sam 4 Oct - 13:37


Avant qu'il n'eut finis ses reflexions, il se sentit progeter au sol. Assez délicatement pour qu'il ne se face pas mal, mais asser fort pour le tirer de ses pensées. Il regarda la jeune femme avec incrédulité. Elle s'avança légèrement, timidement, comme une petite fille perdue. Cela le fit sourire. Elle qu'il avait connut si provocatrice se montrait timide maintenant ? elle se baissa finalement mais s'arreta lorsqu'elle fut face a lui. il plongea son regard dans le sien, et y decella l'incertitude. Il allait ouvrire la bouche pour parler lorsqu'il la sentit s'approcher encore. leurs lèvres se rencontrèrent dans un tendre baiser ou toute provocation semblait bien loin. C'était un baiser doux et langoureux, tendre et.. Amoureux ? Oui? Non ? Le jeune homme ne pouvait pas en vouloir a la Vampyre de se poser toute ces questions, étant donner que son propre esprit était assaie de question.
Il sentait juste qu'elle se lançait, peut être un peut trop vite... pour changer de sujet !
Le jeune homme ne rompit pourtant la le contact de leurs lèvres pour autant. Il attendit d'être a bout de souffle pour en finir. Une de ses mains était sur nuque de la jeuen femme tandis que l'autre encerclait sa taille. Il ressera son emprise et roula légèrement, jusqu'a se retrouver au dessus d'elle. la, il la regarda longuement, avant de dire:

- Pourquoi ? Pourquoi refuse-tu de faire de moi une personne qui compterait pour toi ? je veux pouvoir te proteger, te tenir dans mes bras, rester a tes côtés, sans que cette odeur soit une barrière. Je refuse de me tenir loin de toi juste a cause de ma vie.. Prend la... Et donne moi cette mort dans laquelle nous seront enfin ensemble...

Ce ne fut que lorsqu'il eut finit que le jeune homme se rendit compte que son discours sonnait comme une déclaration. Il continua de la regqrder longuement avant de plonger sa tête dans son cou. mais ce n'était pas encore une demande. Il déposa lentement ses lèvres dans le cou de la jeune femme. Il l'embrassa de longs instants, avec autant de douceur que de fougue. Puis, il commença a le mordiller, a l'attaquer a coup de dents dans pour autant percé la peau. Il remonta jusqu'a son oreille ainsi, respirant l'odeur de la jeune femme a plein poumon. Arriver près de son oreille, il la caressa quelques instants de son nez avant de lui murmurer:

- Fait le pour moi.. Ou sinon je devrais le demander a quelqu'un autre...

L'amour... Etait-ce ca ? Ou n'était-ce qu'un mythe après lequels de jeunes naifs couraient pour occuper leurs vies ?

[ Bha vas-y ^^" ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ( pv Vivaldynia ) Nuit noire   

Revenir en haut Aller en bas
 
( pv Vivaldynia ) Nuit noire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Quand nuit noire se fait en plein jour.
» [Combat GS] Sköll & Aukoti VS Perséphone || Prophétie de la Nuit Noire
» Par une Nuit Noire et Sombre.... [Libre !]
» Sans un crie, sans un bruit, dans la nuit noire nous, nous élevons [SAMUEL]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Zha'Linth-
Sauter vers: