Le Silence Des Arcanes

La crainte de la guerre est encore pire que la guerre elle-même. Mais parfois, elle est nécessaire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'informant

Aller en bas 
AuteurMessage
Uriel
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 25
Race : Elfe Mortis / Dalharen
Armes : Nineveh sa fidele epee, magie, arc
Compagnon ( Compagne ) : Vous rigolez, j'espere...
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Amour: Vous ne connaissez pas la légendaire froideur des Mortis, à ce que je vois...
Niveau:
7/10  (7/10)

MessageSujet: L'informant   Dim 17 Fév - 11:57

    La porte de la taverne s’ouvrit, laissant échapper une bouffée d’air puant la bière et la sueur rancie. Uriel grimaça, sa mâchoire se crispant et ses sourcils se contractant, et entra, essayant de ne pas inspirer trop d’air nauséabond. L’odeur était à la limite du supportable, mais on n’avait pas toujours le choix dans ses fréquentations… A vrai dire, Uriel avait besoin d’informations que seule une personne pouvait lui fournir. Et cette personne avait fort mauvais goût en ce qui concernait les lieux de rencontre…

    Le Dalharen se faufila entre les tables, tachant de ne pas trop se faire remarquer malgré sa taille imposante et ses traits peu habituels. Heureusement pour lui, Uriel savait se rendre inintéressant aux yeux des autres, qui étaient, pour la plupart, trop saouls pour se soucier d’un étranger. Idiots. S’il avait voulu les tuer tous, il n’aurait eu aucun mal… Les humains étaient bien trop peu vigilants.

    Sur l’épaule d’Uriel, Wyrden s’agita, ouvrant et refermant son bec et écartant à moitié ses ailes. Il n’aimait pas ce genre de lieu : trop renfermé, trop de gens, trop de risque. Et l’atmosphère était si peu ragoûtante… Il lui faudrait une petite éternité pour débarrasser ses plumes des relents odieux qui commençaient à y nicher.


    *Allons-nous rester longtemps dans ce lieu infecte ?*

    *Aussi longtemps qu’il le faut Wyrden, fais-toi-y.*

    L’oiseau interpréta correctement le ton d’Uriel et eut le bon sens de ne pas se plaindre d’avantage et se tut donc. Cela ne l’empêcha pourtant pas de grommeler en silence et avec véhémence.

    Ayant repéré son informant, le Dalharen se dirigea vers ce dernier et s’assit face à lui, agacé que l’homme ait eu la sotte idée de cacher son visage par un capuchon et donc de se rendre plus visible. Encore heureux qu’il n’ait pas insisté pour mettre une fleur dans l’agrafe de son manteau… Pourtant, Uriel avait besoin de cet informant, et ce fait seul le répugnait. Normalement, ce genre de méthode était trop sordide à son goût et il considérait sa dignité au-dessus de ce type de geste.


    « Qu’as-tu trouvé ? »

    La voix du Mortis était basse, mais il ne chuchotait pas, c’était trop indiscret. Pinçant légèrement les lèvres, il passa discrètement les doigts sur le pommeau de la dague dissimulée dans sa manche. Comme toujours, Nineveh pendait à sa ceinture, mais effleurer ses contours familiers aurait été bien trop visible. Face à lui, son informant sourit, montrant des dents jaunies et cassées.

    « Tout. »

    L’homme sortit une liasse de parchemins de son manteau et la tendit au Dalharen surpris – il n’aurait pas cru de cet homme qu’il savait lire et écrire, et encore moins maîtriser le code dont se servait Uriel. Jetant un très bref coup d’œil sur les manuscrits, il fut satisfait qu’il s’agissait bel et bien de ce qu’il voulait. Les roulant soigneusement, il les glissa dans son propre manteau, dans une poche secrète qu’il y avait habilement cousue.

_________________
Uriel
Je suis l'Ombre sans visage et au sourire moqueur.



XirtAmGoD, Night-Fate-Stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ysaedda.deviantart.com
Sharwyn Vathanen

avatar

Nombre de messages : 434
Race : Elfe
Armes : Une lame très ancienne recouverte de symboles illisibles ..
Compagnon ( Compagne ) : La brise est mon seul guide.
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Amour: C'est une futilité crée par les hommes ..
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Mer 27 Fév - 10:25

Il est vrai que ça sentait vraiment pas la rose, dans la taverne. Faut dire que depuis que le roi n'y mettait plus les pieds, l'endroit avait tout d'une porcherie. Les hommes saoùls s'entassaient comme des cadavres dans ce lieu, devenu répugnant. On pouvait donc se demander ce que Sharwyn faisait là, cette belle elfe amatrice du couvert des arbres, ou du luxe elfique. Rien à voir avec l'aspect bourru des murs de la taverne. Elle était vraiment tombée bien bas, de venir ici ..

Mais bon, fallait bien tuer le temps. Et la femme recherchait quelques informations à glaner sur les Quatre. Dur dur. Personne n'en parlait. Ou alors ils se faisaient très discrets .. Elle grogna, ne supportant plus de rester dans ce lieu où les hommes semblaient s'enraciner, dans un état d'ébriété et de putréfaction apparente. Mais que faisaient leurs femmes ? Sharwyn les observa avec dégoùt, les toisant avec sévérité, lâchant des injures au premier qui s'approchait trop d'elle, avec des intentions douteuses.

Ce fut innocemment que son regard se posa sur l'échange de parchemins qui s'effectuait entre celui qui semblait être l'informateur, et son patron. Dans son regard passa une étincelle de malice, alors qu'elle comprenait, en fixant l'informé, la valeur des papiers qu'il tenait dans la main. Elle jugea alors bon de les prendre. Les revendre lui apporterait un bon tribut.

Il n'en fallut pas plus pour qu'elle jette ses filets. Sans attendre, elle s'approcha du duo, ses jambières claquant sur le parquet avec saccades et brusqueur. Elle annonçait ainsi son arrivée. Voilée par un capuchon brun, elle arriva alors à leur table. Ses mains apparurent à la lumière de la chandelle, alors qu'elle les posait doucement sur le rebord de la table. Les jointures, blanches et tendues, semblaient caresser le bois de la table avec tendresse. Son regard, phosphorescent, et émeraude, perçait la semi obscurité qui régnait dans le lieu, alors qu'elle balayait les ex-interlocuteurs d'un air envoùtant. Elle se pencha, lentement, aguichant l'homme qui détenait les parchemins. Ses attributs ainsi mis en valeur, elle ne bougea plus. Sa chevelure d'airain s'échappa du capuchon, pendant alors dans le cou et sur les épaules de la jeune femme.L'éclat d'une flamme de torche laissa entrevoir une demi seconde son magnifique visage, avant qu'elle ne pose son regard effrayant sur l'informant. Elle parla alors, d'une voix méprisante, qui contrastait parfaitement avec la douceur de ses gestes et de son visage.


" Je crois que vous avez fini votre travail .. Balayez le plancher, à présent .. "

L'informant se leva, tétanisé, laissant la belle elfe prendre sa place face à l'inconnu. Elle amena une main douce à sa bouche, toussotant légèrement, avant de reposer son regard scintillant sur lui, semblant le transpercer rien que par un coup d'oeil. Elle cala son menton sous les jointures de ses mains, dont les doigts étaient entrelacés. Là, elle sembla le fixer d'un air rêveur, avant de sussurer d'un ton doux.

"Vous avez des informations confidentielles qui m'appartiennent .. Veuillez me remettre les parchemins dont vous disposez, mon cher .."

Elle insista sur les deux derniers mots, les prononçant sur un ton voluptueux et tendre. Ses yeux de chat se plissèrent mystérieusement, en amande, alors qu'elle attendait une réaction, quelle qu'elle soit, de la part de l'homme brun.

_________________
Sh@rWyN
Les seuls adieux joyeux
Se font du bout d'une lame
[ ¤ Farminas Mieilini ¤ ]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uriel
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 25
Race : Elfe Mortis / Dalharen
Armes : Nineveh sa fidele epee, magie, arc
Compagnon ( Compagne ) : Vous rigolez, j'espere...
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Amour: Vous ne connaissez pas la légendaire froideur des Mortis, à ce que je vois...
Niveau:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Jeu 6 Mar - 20:51

    Un bruit résonna, s’approcha, des pas. Des pas sobres, emplis de certitude et de confiance. Mais des pas de femme… Uriel se fiait toujours à son ouïe, et on n’aurait pas été surpris de voir une de ses oreilles bouger comme ceux d’un chat, afin de mieux accueillir et analyser les bruits environnants. Mais le Dalharen n’est pas un chat, du moins pas entièrement, et il sait maîtriser son coté panthère pour éviter les incidents trop durs à expliquer. Il lui semble aussi que cette femme n’est pas humaine… Sa démarche est trop légère, et aucune humaine, à moins d’être une guerrière redoutable, n’aurait pu s’avancer dans cette taverne d’un pas aussi confiant sans subir les attentions mal placées des hommes. Elle s’approchait, semblait venir vers eux.

    En effet, peu après, elle se plaça à coté de leur table de manière que l’on pourrait aisément qualifier de « provocatrice ». Elle était belle, très belle même, Uriel en était conscient, et si on jugeait par la mine de son informant, ce dernier l’était encore plus. Ceci arracha un demi-sourire au Mortis, mais ce geste ne contenait aucune chaleur et son regard débordait de mépris. Les humains étaient bien faibles… Et celui-ci ne faisait pas exception. De toute manière, que s’imaginait l’homme ? Rien de sain, sûrement, mais aussi rien de plausible. Il vaudrait mieux pour lui de viser plus bas. Bien plus bas. Mais Uriel avait beau n’éprouver que du dédain face à cet homme, il n’appréciait pas du tout la manière dont l’elfe qui portait de tels airs de mystère s’en débarrassa. Elle n’avait rien à voir dans cette affaire, et ne devrait pas se permettre de telles libertés sur la simple présomption que sa beauté et ses manières séductrices triompheraient. En conséquent, elle chuta de plusieurs grades dans l’estime du Dalharen, dont le regard se fit encore plus froid qu’il ne l’avait été.

    La situation s’empirait, si on peut employer ce mot : à présent elle s’asseyait face à lui, toujours avec cet air séducteur et presque familier. Si elle comptait plaire à Uriel, elle s’y prenait d’une très mauvaise façon, car ce genre de « politesses » servait plutôt à lui confirmer qu’elle n’avait ni de bonnes intentions ni de bonnes manières. Deux qualités que le Mortis savait pourtant apprécier… Son interlocutrice l’ignorait sûrement – d’ailleurs, comment aurait-elle pu le savoir ? – et n’avait visiblement rien remarqué chez Uriel qui puisse suggérer ces capacités. Tant mieux pour lui, tant pis pour elle.

    Quand elle parla, sa voix était mielleuse et aurait sans doute signifié la perte de grand nombre d’hommes. Pourtant, son ton irritait le Dalharen, et ces mots lui firent sourire intérieurement mais pas parce qu’il les trouvait plaisants. Oh non. Imperceptiblement, Uriel ajusta sa position afin de pouvoir se lever facilement et rapidement au cas ou il avait à se battre – même si, pour rester discret, il préférerait éviter une confrontation avec l’elfe qui était sûrement une guerrière aussi. C’est pour cela qu’il évita d’effleurer à nouveau le manche de sa dague, car elle remarquerait probablement ce geste et saurait l’interpréter. Au contraire même, l’extérieur d’Uriel demeura parfaitement calme, impassible, mis à part la caresse d’un demi-sourire qui se posa un instant sur ses traits presque efféminés.


    « J’en doute, madame, j’en doute… »

    Il n’avait absolument aucune intention de lui céder les papiers qu’il venait d’obtenir, même s’il savait que personne sauf l’Impératrice et les autres Mortis ne maîtrisaient le code avec lequel ils avaient été écrits. Non, ces manuscrits étaient destinés au regard de Cardiana Va’l Tarar et ce n’était pas la première venue qui empêcherait Uriel d’accomplir son devoir envers l’Empire. Elle devait le croire bien faible si elle pensait qu’il céderait, surtout après des arguments si peu pertinents. Ils lui appartenaient… Bien sur… Et Wyrden était un poulet avec un sens d’humour jovial… Vous voyez où je veux en venir : la réponse était et resterait non. Catégoriquement non.

_________________
Uriel
Je suis l'Ombre sans visage et au sourire moqueur.



XirtAmGoD, Night-Fate-Stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ysaedda.deviantart.com
Sharwyn Vathanen

avatar

Nombre de messages : 434
Race : Elfe
Armes : Une lame très ancienne recouverte de symboles illisibles ..
Compagnon ( Compagne ) : La brise est mon seul guide.
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Amour: C'est une futilité crée par les hommes ..
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Sam 8 Mar - 9:43

Sharwyn se doutait bien qu'il ne suffirait pas de charmes féminins pour amadouer un Mortis au coeur si sombre que l'était sa chevelure. Elle le savait, mais tenter ne coùtait rien. Sauf peut être un mépris grandissant de la part de l'homme. Cela ne lui déplut pas. Elle adorait qu'on la déteste. Au moins, il était coriace. Cela promettait d'être musclé, si elle tenait réellement à reprendre ces parchemins. Ni diplomatie ni corruption ne feraient céder l'elfe au teint blême. La belle s'en était douté, dès l'instant où elle avait prit place en face du détenteur des parchemins. Ce n'était pas sans lui déplaire, un petit peu d'animation dans sa vie si morne ne seraient pas de refus. Elle observait attentivement ses traits, ses gestes. Ses tics. Ses émotions. Il les cachait avec brio, cela était un fait avéré. Mais le fait de cacher si grossièrement, prouvait bien que l'attitude du Mortis n'était qu'une façade. Il faisait semblant.

L'elfe aux cheveux d'airain ne montra aucun signe d'impatience. Evidemment, elle était quelque peu excédée par l'attitude de l'homme, mais pourtant, son visage aux traits délicats resta impassible. Un rictus, ressemblant quelque peu à un sourire, si rare sur son visage, déforma ses traits. Des traits fins étirèrent ses commissures, preuve que cette utilisation des zygomatiques était peu courante à la Dame. Enfin, après les paroles de l'homme, elle vira de bord son visage, le laissant voguer en arrière, laissant à disposition de première vue son cou fin et grâcile. Là, elle partit d'un rire nerveux, jaune, et méprisant. Discret, également. Elle cessa, laissant un long soupir de pseudo fatigue émaner de sa bouche. Là, elle posa un regard, dont les iris étaient teintées d'un rouge sanguinaire, dans celui de l'homme. Elle n'arrivait à estimer son age.

Ses pupilles, l'espace d'un instant, redevinrent celles d'un jaguar, devenant deux fentes fines et verticales, noires, en plein centre de ses iris rouge sang. Elles reprirent leur rondeur, après quelques secondes. Là, elle toisa l'homme d'un air de mépris, et attendit qu'il parle. Ce dernier resta silencieux. Eternellement silencieux. Elle se demandait s'il n'économisait pas sa langue. Fait peu probable, car Sharwyn ne rêvait que de la lui couper d'un coup de sa Lame. Chère petite, elle n'avait que trop peu servi .. Que trop peu ôté de vies masculines .. Il était temps de remédier à cela. Il n'y avait que telle extrémité, si elle voulait récupérer les parchemins.

Elle se leva donc, lentement, fixant l'homme d'un air méprisant. Lui tournant le dos, elle se dirigea vers la sortie, sans un mot de plus pour qui que ce soit. Lorsque la porte de la taverne s'ouvrit, elle balaya son crâne d'un geste de la main, laissant son capuchon tomber sur ses épaules, et découvrir son visage. Après un dernier coup d'oeil au sombre inconnu, elle lâcha un juron elfique d'une voix mystique, telle celle qu'elle prenait lors de ses incantations. Rien ne se produisit. Un Juron est un juron. Pas une formule. Elle referma la porte, et s'adossa au mur de la taverne. Il finirait bien par sortir. Et là, au dehors, ils pourraient enfin combattre à la loyale.

Elle appella, télépathiquement, son amie, Krysha. D'un battement d'ailes, cette dernière vint se poser auprès de Sharwyn. Cette dernier eut un tendre sourire, avant de l'enfourcher et de se placer face à la porte de la taverne, patiemment.

Lorsque la porte s'ouvrit, la femme avait la main sur le pommeau de sa Lame, et s'apprêtait à combattre. Malheureusement, ce n'était qu'un pauvre paysan à moitié ivre qui sortit. Lorsqu'il vit la créature, surplombée de la dangereuse elfe, il hurla à la mort, et s'enfuit ridiculeusement. Elle eut un sourire méprisant à son égard, guettant toujours la porte de la taverne. Il sortirait .. Elle le savait ..


[N'oublie pas que le niveau augmente au niveau du RP. Techniquement, tu es moins expérimenté qu'elle sur bon nombre de domaines. Si tu veux l'avoir, faut ruser, sinon, c'est pas possib' ^^]
[ Les caractéristiques de race et l'histoire du personnage entre en cours également, c'est pour cela qu'on a abandonner les rangs/niveaux par message et choisie le système des niveau gérer par admin. Uriel et Sharwyn sont à peu près égal... Sans oublier qu'effectivement, Sharwyn ne peut pas lire des parchemins codés xD Bon jeu aux deux ]

_________________
Sh@rWyN
Les seuls adieux joyeux
Se font du bout d'une lame
[ ¤ Farminas Mieilini ¤ ]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uriel
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 25
Race : Elfe Mortis / Dalharen
Armes : Nineveh sa fidele epee, magie, arc
Compagnon ( Compagne ) : Vous rigolez, j'espere...
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Amour: Vous ne connaissez pas la légendaire froideur des Mortis, à ce que je vois...
Niveau:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Jeu 20 Mar - 21:03

    (Krysha, c'est quoi comme bebete? XD)

    Economiser ? On pourrait le dire ainsi, oui. Uriel n’avait jamais aimé se perdre en discussions inutiles, dont le seul intérêt était de faire distraction à son adversaire pour lui permettre une plus grande liberté de mouvement. Or, le Dalharen se doutait que l’elfe, qu’il considérait à présent comme une adversaire puisqu’elle refusait de s’avouer vaincue aussi facilement, ne tomberait pas de ce piège élémentaire. De plus, elle semblait bien trop occupée à jouer sa propre petite comédie, qui était fort amusante à regarder, même si un passant aurait eu bien du mal à déceler de l’amusement dans le regard d’Uriel. Pourtant, un détail le frappa, une chose bien intéressante, que Sharwyn aurait été plus sage de cacher : la nature changeante de son regard. Il en disait long sur la demoiselle, et le Mortis était observateur.

    Lui de son coté était parfaitement calme, un lac immobile, son regard presque un miroir, insondable, qui reflétait au lieu de révéler comme le faisaient tant de regards. Il n’était pas pressé, n’avait nul part à aller d’urgence, somme toute, il était bien. La seule chose qui le dérangeait encore c’était l’odeur fétide qui planait dans toute la taverne. Il ne s’y habituerait décidemment jamais. Pas qu’il eut envie de s’y habituer, car cela impliquait l’idée de passer d’avantage de temps dans des lieux sordides et mal fréquentés. Uriel préférait de loin l’air de l’extérieur, qui n’avait pas déjà été respiré par une cinquantaine d’ivrognes qui empestaient l’alcool et l’ail. Le terme snob est, je crois, très approprié en ce genre de circonstances…

    Quand la belle se leva aussi brusquement qu’elle ne s’était assise, le Dalharen ne bougea pas d’un millimètre. Il n’en avait pas besoin : il voyait aux gestes de l’elfe qu’elle cherchait à le provoquer, à l’inciter à la suivre, mais pas à se battre. Du moins pas ici. Car Uriel avait bien assez d’expérience de ce monde pour savoir qu’elle le défiait. Ce n’était pas la première fois qu’on l’avait cherché de cette façon… La plupart du temps, ça s’était avéré être une grave erreur de la part de son adversaire bien trop confiant de sa propre force et sous-estimant celle du Mortis. Ce type de comportement contribuait d’ailleurs beaucoup à la basse opinion qu’Uriel s’était faite de l’intelligence des gens. Bien sur, il ne fallait pas généraliser, mais n’empêche que les individus devenaient en quelque sorte les porte-parole de leur espèce.

    D’un geste sur, Uriel fit venir un serveur et commanda à boire, histoire de ne pas paraître trop incongru. Non pas que les autres clients de la taverne étaient en état de remarquer quoi que ce soit. On n’est jamais trop vigilant, et on ne sait jamais qui nous épie. Prenons en exemple cette charmante elfe : on ne se serait pas attendu à la croiser dans un lieu pareil et pourtant… Bref. Au bout d’un moment, le jeune homme revint avec la boisson d’Uriel. Alcoolique, bien sur, mais pas assez pour avoir un effet sur sa perception ou ses réflexes. Juste assez pour lui procurer un peu de chaleur intérieure… Soulevant d’un geste posé, le Dalharen laissa un nouveau sourire lui effleurer le masque froid : si l’elfe comptait se battre contre lui – ce dont il ne doutait pas – elle attendrait. C’était tout de même le minimum de politesse de sa part, non ?


    *A ton avis, elle travaille pour quelqu’un, ou agit-elle sur sa propre initiative ?*

    *Bravo Wyrden, tu viens de poser une question intelligente !*

    L’oiseau fixa Uriel d’un regard peu sympathique mais s’abstint de commenter ce dernier sarcasme de la part du Mortis. Il savait que malgré ses prouesses dans le jeu des répliques visées, il ne vaincrait jamais le bipède, et de toute façon, il voulait une réponse. Réponse qu’Uriel ne semblait pas prêt à fournir de si tôt… Mais Wyrden saurait se montrer patient, car il connaissait assez bien le Dalharen pour savoir qu’il n’avait pas tout simplement ignoré la question, mais qu’il y réfléchissait. Le problème était d’ailleurs intéressant, et méritait de la réflexion, car sa solution pourrait grandement influencer les actions d’Uriel.

    *Il se peut bien qu’elle soit experte en ce qui est de cacher son jeu, mais je pense qu’elle agit en solitaire. Bien trop farouche pour se plier aux ordres d’un autre, je pense…*

_________________
Uriel
Je suis l'Ombre sans visage et au sourire moqueur.



XirtAmGoD, Night-Fate-Stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ysaedda.deviantart.com
Uriel
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 25
Race : Elfe Mortis / Dalharen
Armes : Nineveh sa fidele epee, magie, arc
Compagnon ( Compagne ) : Vous rigolez, j'espere...
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Amour: Vous ne connaissez pas la légendaire froideur des Mortis, à ce que je vois...
Niveau:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Sam 12 Avr - 13:55

(Sharwyn?)

_________________
Uriel
Je suis l'Ombre sans visage et au sourire moqueur.



XirtAmGoD, Night-Fate-Stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ysaedda.deviantart.com
Sharwyn Vathanen

avatar

Nombre de messages : 434
Race : Elfe
Armes : Une lame très ancienne recouverte de symboles illisibles ..
Compagnon ( Compagne ) : La brise est mon seul guide.
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Amour: C'est une futilité crée par les hommes ..
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Mar 15 Avr - 14:43

(Pardon, j'suis dans mon moment d'inspi gentille et douce, alors poster un truc mortifère .. Tu veux bien patienter, avec ta peste en boîte ? ^^)

_________________
Sh@rWyN
Les seuls adieux joyeux
Se font du bout d'une lame
[ ¤ Farminas Mieilini ¤ ]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uriel
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
Nind Lael Fuma [ Héritier de l'Eau ]
avatar

Nombre de messages : 173
Age : 25
Race : Elfe Mortis / Dalharen
Armes : Nineveh sa fidele epee, magie, arc
Compagnon ( Compagne ) : Vous rigolez, j'espere...
Date d'inscription : 22/01/2008

Feuille de personnage
Amour: Vous ne connaissez pas la légendaire froideur des Mortis, à ce que je vois...
Niveau:
7/10  (7/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Jeu 17 Avr - 12:44

(OK pas de probleme ^^
Du moment que je sais Smile)

_________________
Uriel
Je suis l'Ombre sans visage et au sourire moqueur.



XirtAmGoD, Night-Fate-Stock
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ysaedda.deviantart.com
Sharwyn Vathanen

avatar

Nombre de messages : 434
Race : Elfe
Armes : Une lame très ancienne recouverte de symboles illisibles ..
Compagnon ( Compagne ) : La brise est mon seul guide.
Date d'inscription : 04/09/2006

Feuille de personnage
Amour: C'est une futilité crée par les hommes ..
Niveau:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: L'informant   Ven 18 Avr - 13:24

(T'inquiete, l'inspi revient vite, chez mwa ^^
Normalement .. ><)

_________________
Sh@rWyN
Les seuls adieux joyeux
Se font du bout d'une lame
[ ¤ Farminas Mieilini ¤ ]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'informant   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'informant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Silence Des Arcanes :: Partie administration :: Corbeille :: Corbeille Cala-
Sauter vers: